•  Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Aux yeux dans les yeux et à la barbe de ses concitoyens, Madame le Maire de notre commune porte l'écologie aux sommets. C'est une bonne chose lorsque c'est justifié et raisonnable. Mais pour elle en ce moment, ça devient une véritable obsession à en perdre la raison. Hier au soir, un lourd dossier écrasait la table du conseil municipal. Le PLUi ( Plan local d'urbanisme inter-communal) était le sujet à aborder et à approuver. Lancé en 2015 par la procédure diagnostique enjeux et PADD (projet d'aménagement et de développement durable), il entre dans la phase finale de concertation par le biais biaisé de l'enquête publique. Mais il doit d'abord être validé par toutes les communes concernées et impactées. Les dents creuses, vous savez ces micro-trames vertes qui tapissent encore un peu le paysage des villes moyennes de France, de Navarre et d'Outre-Mer.

    Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Hé bien, le PLUi va se charger d'extirper ces molaires vertes pour les combler de mornes canines grises bétonnées. Voir ICI . et Voir Là . C'est ce qui se définit pudiquement comme «une utilisation économe de l'espace» ou encore de «sobriété foncière». De belles expressions écrites pour noyer les poissons aux arêtes épineuses qui frétillent dans le Fleuve « La Charente »qualifié de « plus petit des grands fleuves » de France métropolitaine. On est forcément le plus petit ou le plus grand de quelqu'un d'autre. Ce bassin territorial de l'Angoumois a dressé un SCoT( schéma de cohérence territorial) approuvé le 10 décembre 2013. Un DOO (document d'orientations et d'objectifs décliné en 28 prescriptions et 24 recommandations).

    Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Au fil des siècles de l'histoire de ce cœur Angoumois l'habitat a d'abord conquit le site haut stratégique d'Angoulême puis peu à peu comblé les espaces naturels et vallées avoisinantes. Tout ceci a conduit en un puzzle inextricable à l'image du mille-feuilles administratif que l'on va ajouter avec ce PLUi. Un PLUi part d'une bonne intention, mais nos élus s'en serviront parfois maladroitement pour leur raison d'être. Ainsi hier au soir, Madame Le Maire a anticipé et chercher à y inclure un champs photovoltaïque sur une zone verte protégée.

    Agro business

    C'est ce lieu tranquille qui va devenir fée électricité???

    Résultat, elle vient de perdre par démission, un des meilleurs élus de sa majorité. En revanche, en s'abstenant de participer au vote,  les élus de son opposition se sont malheureusement comportés comme des gamins de classe maternelle. Résultat un PLUi non encore actif et sensé bientôt protéger l'environnement futur de grand Angoulême est peut-être déjà entaché d'une verrue "fée électricité" par une dame aux ambitions vertes ambiguës.

    Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Reste un maigre recours : l'enquête d'utilité publique de mai-juin 2019.

    Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Citoyennes, citoyens aux urnes et à vos stylos.


    11 commentaires
  • Supercherie La grande distribution, ces cathédrales de l'hyper consommation, ces églises de l'ultra gaspillage, ces chapelles du ruissellement de la monotonie alimentaire qui fragmente les producteurs et acheteurs se permet le luxe, aujourd'hui, 1er février 2019, d'augmenter les prix alimentaires dit de premières nécessités.. Ainsi hier aux intox du 20h00 sur les ondes TV, nos brillants journalistes de services se sont payés le luxe de nous rappeler ce qu'est un produits alimentaire de base. Ils ont cité pour cela, "Nutella et Pernod-Ricard". Le chocolat à l'huile de palme, et les alcools forts qui entretiennent la déchéance vers l'alcoolisme sont, pour nos journalistes, des aliments bienfaisants et de première nécessité. Donc vitaux pour la santé de chacun d'entre nous ?...

    Supercherie

    Un bon poireau , une excellente carotte et des pommes de terre, le tout biologiques de maraîcher de proximité, ne semblent pas vitaux et de première nécessité ?... Cherchez l'erreur de présentation. Ceci est le premier pointé zéro de la représentation de ces journalistes à la solde de l'état fantôme de bienfaisances. En second ressort, ils nous endorment par enfumage, pour nous démontrer que ces surplus d'argents tirés de la hausse des prix à la vente vers le tiroir caisse de la grande distribution, vont servir à nos industrieux industriels. Hé pardi, un commerçant trop riche ça donne forcément son trop plein de bénéfices à ses industriels, industrieux fournisseurs de pacotilles, monde des usines à produire de l'emballage jetable difficilement recyclables.

    Supercherie

    Du coup cette manne offerte va bien sûr ruisseler abondamment vers les petites mains laborieuses du bas de l’échelle que sont nos exploitants et exploités agricoles. Comment peut-on oser la présentation d'une telle théorie bienfaitrice? Nous vivons une époque dangereuse du mensonge pervers qui renforce et accentue chaque jour un peu plus la fracture sociale. Les gilets jaunes seraient ils morts dans le jaune d’œuf de l'omelette aux amanites tue-mouches qui hallucinent nos gouvernants ?

    Supercherie

     

    Bon week-end à toutes et tous.


    8 commentaires
  • L'amadouvier Un tronc d'escalade pour dinosaures équilibristes en perdition d'un jurassique parc, voilà ce que j'ai croisé du regard lors de ma balade d'hier après-midi. Les amadouviers dont je vous avais conté un peu d'histoire en janvier 2012 ( voir ICI ) sont toujours là plusieurs années plus-tard. En redoutables parasites qu'ils sont, ils colonisent peu à peu tout l'ensemble d'une peupleraie à l'abandon au bord du fleuve « La Charente ».

    L'amadouvier

    Cette zone classée Natura2000 leur permet de couler des jours heureux sur leur troncs hôtes qu'il dévorent progressivement en totalité. Les bourrasques des vents d'hiver achèvent le travail car les troncs de peupliers finissent par échoir au sol tels des moaïs de l'île de Pâques. Perturbés de leurs orientations initiales les amadouviers se contorsionnent pour retrouver leurs positions initiales afin d'assurer à l'hyménium fertile une protection aux intempéries.

    L'amadouvier

    Ce microcosme d'amadouviers, monde oublié de la civilisation folle des hommes, est une véritable cathédrale de paix dans la lente destruction des colosses peupliers. Ils sont les témoins de plus en plus rares d'une biodiversité en perdition ici préservée. Ils renferment sous leur dure croûte spongieuse des millions de tubes habités par de minuscules insectes : des coléoptères saproxylophages.

    L'amadouvier

    Véritable réservoirs de protéines pour les chouettes, gobe-mouches, mésanges, sittelles torchepots, rouge-queue et bien d'autres, ainsi que de petits mammifères tels écureuils, martres, genettes, loirs, lérots, chauve-souris, muscardins. Tout ce beau monde martyrisé par la cupidité des hommes s'abrite tels des ermites dans ce biotope à l'écart de notre civilisation humaine en perdition.

    L'amadouvier

    Repartons donc sur la pointe des pieds afin de ne pas déranger plus longtemps ce fragile et insoupçonné lieu d'équilibre naturel.

    L'amadouvier

    Bon dimanche et bonne semaine à toutes et tous.


    2 commentaires
  • Le savez-vous messieurs-dames les fumeurs et fumeuses enfumés? Chaque minute sur notre fragile planète Terre, 8 millions de mégots sont jetés. Sur ces 8 millions de cadavres de cigarettes, les 2/3 finissent sur les trottoirs des villes, sur les allées piétonnes des parcs et jardins, aux bords des routes et autoroutes, dans les rivières, fleuves, lacs et les égouts, soit plus de 5 millions d'exemplaires chaque minute.

    Le savez-vous messieurs-dames les fumeurs et fumeuses enfumés?

    Mais ce n'est pas tout. Sachant qu'un seul mégot contient plus de 2500 produits toxiques, il pollue jusqu'à 500 litres d'eau. Qu'allons nous boire demain dans l'eau de nos robinets ? Hélas, beaucoup de produits nauséeux et ragoûtants pour nos enfants et petits enfants.

    Le savez-vous messieurs-dames les fumeurs et fumeuses enfumés?

    Comment se débarrasser de ce fléau, devenu scénario catastrophe? L'éducation des fumeurs ?...Difficile car la plupart sont sourds et aveugles à leur accro à la nicotine goudronnée. Pulvériser le prix du tabac ? Un marché noir aussitôt prendrait le relais du marché blanc de l'état complice de cette macabre mascarade.

    Le savez-vous messieurs-dames les fumeurs et fumeuses enfumés?

    Récupérer ces mégots pour les recycler ? Peut-être une petite solution en attendant la prise de conscience collective de nos amis fumeurs inconscients. Près de Montpellier, à l'appel du comité de quartier de Port Marianne, hier dimanche 20 janvier 2019, de courageux bénévoles se sont lancés dans une curieuse chasse aux mégots autour de l'étang Jacques-Cœur . Armés d'un grand élan de générosité, dotés de pinces et de sacs, ils ont récolté la bêtise des inconscients fumeurs. Voir ICI . Une goutte d'eau pure dans un océan d'eau saumâtre me direz-vous. Faire sa part, comme le préconise le mouvement colibris. "Inventons nos rêves et prouvons qu'une autre société est possible".

    Le savez-vous messieurs-dames les fumeurs et fumeuses enfumés?

    Bonne semaine à toutes et tous


    6 commentaires
  • Il est noir à couvercle jaune, nous l'avons payé plusieurs fois, par le biais de nos impôts et taxes prélevés à la source ou à l'achat. De nos cabas, en grandes, moyennes et petites surfaces de vente, nous l’alimentons en continu au quotidien pour le plus grand plaisir de Véolia, Suez et consorts, multinationales de la récupération. Il nous est aimablement distribué en porte à porte pour nous encourager à jeter les surpoids de nos emplettes. Il s'agit vous l'avez deviné des bacs dit jaunes. Ils débarquent en masse depuis octobre sur les 38 communes du grand Angoulême ( 30 500 distribués, 12 000 en reste à venir) comme un tsunami de la récupération de nos déchets valorisables.

    Depuis hier ils fleurissent chaque soir sur les trottoirs des différents quartiers de la cité des Valois et alentours. Ils contiennent l'or plastique, l'or fer blanc, l'or aluminium, l'or papier et l'or carton qui dégorgent de nos foyers respectifs. Ils sont la conséquence de nos actes d'achats, la plupart du temps impulsifs et irréfléchis. Avons nous vraiment besoin d'acheter six bouteilles plastiques d'eau avec ou sans bulle et sur-emballées d'un film lui-même en plastique, alors que nous avons l'eau potable et courante dans chacun de nos nids douillets ? Avons nous besoins d'acheter des boites de carottes rappées (emballage sitôt jeté), alors que nous passons des heures à surfer sur internet, en lieu et place de rapper une à deux carottes sur un laps de temps de quelques minutes ? Avons nous besoin d'acheter un plat cuisiné de pomme de terre en barquettes d'aluminium, alors que peler 3 patates écrasées dans un plat avec crème fraîche, petits oignons et mijotées au four offre le même confort? Avons nous besoin de passer au kiosque à journaux, pour s'enquérir des TV programmes en revues papiers, alors que la plupart du temps ils sont diffusés sur nos téléviseurs en continu ou chamboulés par des unes spéciales de dernière minute ? Avons nous besoins de changer de slips ou de t-shirt au prétexte qu'ils ne sont plus à la dernière mode d'un monde totalement démodé le lendemain de la veille ?

    Méfions nous des apparences écrites sur nos quotidiens régionaux. Ils martèlent en gros et milieu de page « Le changement, c'est maintenant » alors que c'est totalement faux . Ces bacs noirs corbeaux à tête jaune de canaris ne nous encourage qu'à une chose: perdurer dans l'erreur de la surconsommation pour le profit d'une minorité.

    Décidément pour nos petits enfants, le changement ce n'est toujours pas maintenant. Bonne journée à toutes et tous.


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires