•  

    Canardjaune sur son chemin perdu d'espérance, ce soir 7 décembre 2018, à 18h30 est allé à pattes palmées feutrées, se tremper dans un bain de lumière tamisée devant la Mairie d'Angoulême. Le rassemblement qui s'y tient n'est point plume de Canardjaune débité en magrets industriels pour les fêtes de fin d'année. Ici, ce soir, l'ambiance joyeuse consiste à arborer sur le poitrail un coquelicot estampillé « Stop-pesticides » et à entonner trois chants sous les fenêtres de notre maison d'état civil. En voici les paroles à diffuser massivement et à chanter sans freins ni réticences. L'abus des chants n'est pas dangereux pour la santé, chantez sans modération. 

     

    Le premier sur un air de :

    « Gentils petits coquelicots nouveaux 2018 »

    J'suis descendu dans mon patelin

    J'suis descendu dans mon patelin

    Pour y défendre le genre humain !

    Refrain :

    Gentil coquelicot mon âme

    Gentil coquelicot nouveau

    Gentil coquelicot comme arme

    Contre les lobbys Phytos!

    *

    Je n'en avais trouvé aucun

    Je n'en avais trouvé aucun

    Qu'un rossignol vint sur ma main

     

    Refrain :

    Gentil coquelicot mon âme

    Gentil coquelicot nouveau

    Gentil coquelicot comme arme

    Contre les lobbys Phytos!

    *

    Il me dit y'a d'autres moyens

    Pour nourrir vos milliard d'gamins

    Et, les humains le savent bien

     

    Refrain :

    Gentil coquelicot mon âme

    Gentil coquelicot nouveau

    Gentil coquelicot comme arme

    Contre les lobbys Phytos!

    *

    Que les humains ont un destin

    Si les humains le veulent bien

    Et, s'unir pour les biens communs !

     

    Refrain :

     Gentil coquelicot mon âme

    Gentil coquelicot nouveau

    Gentil coquelicot comme arme

    Contre les lobbys Phytos!

    *

    Les chimios c'est pas rigolo

    Surtout pour nourrir des salauds

    Les coquelicots c'est bien plus beaux !

     

    Refrain :

    Gentil coquelicot mon âme

    Gentil coquelicot nouveau

    Gentil coquelicot comme arme

    Contre les lobbys Phytos

     *

    Le second chant : Sur l'air de « Mon amant de Saint Jean »

     

    Je ne sais pourquoi ils acceptaient

    L'glyphosa___t'à l’Élisée

    Mais quand les lobbies se sont ram'nées

    Ils ont pris le fric sans broncher

     

    Refrain

    Pourquoi ne pas rel'ver la tête

    Et aux pesticides dire adieu

    On n'croit pas toujours

    Au doux mots d'amour

    Dits par Monsanto et ses gueux

    Nous qui les aimons tant

    On veux les revoir au bord de nos champs

    Les rouges coquelicots

    Et les abeilles et les oiseaux

     

    Sans plus réfléchir unissons nous___

    Citoyens_____citoyennes

    Au lieu de se lamenter à g'noux

    Levons nos fourches, semons nos graines.

     *

    Refrain

    Pourquoi ne pas rel'ver la tête

    Et aux pesticides dire adieu

    On n'croit pas toujours

    Au doux mots d'amour

    Dits par Monsanto et ses gueux

    Nous qui les aimons tant

    On veux les revoir au bord de nos champs

    Les rouges coquelicots

    Et les abeilles et les oiseaux

     

    Ici en Charente comme ailleurs

    Mont'une ____nouvell'ferveur

    Assez fous nous croyons au bonheur

    Une eau, un'terre, un air meilleurs.

    *

    Refrain

    Pourquoi ne pas rel'ver la tête

    Et aux pesticides dire adieu

    On n'croit pas toujours

    Au doux mots d'amour

    Dits par Monsanto et ses gueux

    Nous qui les aimons tant

    On veux les revoir au bord de nos champs

    Les rouges coquelicots

    Et les abeilles et les oiseaux

    (et on ajoute)

    Les pesticides c'est du passé on n'en veut plus !

    *

    Le troisième chant : Sur l'air du »Téléphon » (Nino Ferrer)

    Couplet 1

    Ya Jean-Pierre qu'a un cancer

    Et ya Paulette qu'a du diabète

    Ya Jérôme qu'a un lymphome

    Et puis Léon qui a la parkingson

    Du glyphosate dans la prostate

    Du désherbant dans notre sang

    De l'iprodione dans nos neurones

    De la dioxine jusque dans les urines

    Refrain

    Bayer, tu fabriques des cancers,

    On ne veut plus bouffer tous tes poisons

    Bayer, tu mens aux actionnaires

    Ils vont crever aussi petit à p'tit

    Couplet 2

    Les pesticides, les herbicides

    Tuent les chardons et les pinsons

    Les fongicides, insecticides

    Tuent les puc'rons mais aussi les bourdons

    Ya Flytox qui nous intox'

    Et le Gaucho qui rend barjo

    Les lobbies qui nous expliquent

    Que non non non, ils ne sont pas toxiques

    Refrain final

    Macron, on ne veut plus d'poisons

    Quand vas-tu ordonner l'interdiction ?

    Macron, on est pas des moutons,

    On ne veut plus crever sans réaction.

     

    Voilà c'était l'appel d'Angoulême du vendredi soir 7 décembre 2018. Le prochain le 4 janvier 2019 à 18h30. Ces rassemblements ont lieu tous les mois chaque premiers vendredi soir devant la Mairie de vos communes respectives.

    https://nousvoulonsdescoquelicots.org/l-appel/

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Lettre d'un Canardjaune sans gilet à Monsieur le Président

    Et maintenant comment sortir de ce bourbier ? Faire la révolution Gilets jaune ?...Humm ?...La révolution, c'est toujours la dépossession d'une classe sociale au profit d'une autre. Ce n'est jamais une réduction d'inégalité. Continuer chaque samedi jusqu’à la saint-glinglin d'après Noël et la Saint Sylvestre à casser pour casser ? Non., non et trois fois non. Ce n'est pas en souillant les symboles de la république ( Arc de triomphe) et pillant les trésors de nos musées nationaux ( fracasser le crâne d'une statue Marianne ???) comme des talibans ont détruit les joyaux de la vallée de Bamiyan, que les inégalités vont s'effacer. Vite Monsieur le Président, il faut vous réveiller et changer de planète. Supprimer l'ISF des classes aisées et taper sur le peuple d'en bas en multipliant des taxes sur les travailleurs pauvres et augmentation de CSG sur les retraités à 1200 €, n'est pas bonne gouvernance pour avancer sereinement . Vous avez semé le vent en pays gaulois , en retour l'orage des contestations gronde et une violente tempête de dérèglement climatique et sociale lève à l'horizon. N'attendez pas de vous retrouver seul à diriger. Vous avez été élu au suffrage universel avec seulement 18 % d'électeurs en votre faveur et 48 % d’abstentionnistes . Ça fait peu de monde pour une démocratie solide. Pour avancer tout en maintenant un Cap de Bonne Espérance , il faut une table, des chaises et des représentants de votre peuple afin de discuter et décider d'une politique un peu plus sociale et moins au service du grand capital comme vous l'avez fait depuis un an. Maintenir votre cap sans explications suffisantes et sans prendre en compte les justes aspirations des petites mains qui font la France est pour vous la chute assurée avant même la fin de votre mandat présidentiel. Monsieur le Président de La République le sort de La France est, en ce soir du dimanche 2 décembre 2018, entre vos mains. Ne faîtes pas de ce 2 décembre, celui de 1804. Les Français sont des gaulois qui n'oublient pas.

    Lettre d'un Canardjaune sans gilet à Monsieur le Président


    11 commentaires
  • Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds 

    L’opération « voitures mortes » de ce samedi 24 novembre 2018 pour assécher les caisses de la fiscalité sur les carburants n’a pas eu lieu. C’est bien dommage. Voir ICI . Bien au contraire . La danse des gilets jaunes autour des ronds-points continue. Certes tourner en rond sur le bitume, comme sur un manège de « le roi merlin l’enchanteur » enchanté,  cela permet de se défouler des soucis quotidiens, mais cela ne résous pas le problème. Pire, affréter des autobus pour migrer une journée à Paris à battre le pavé permet au Roi de l’Elysée d’engranger un surplus de taxes carburants non escomptées au programme établi. De plus cela accentue encore un peu plus la diffusion de CO2 dans notre air pourtant déjà surchargé de 405 ppm au dire de nos lanceurs d’alerte que sont nos experts scientifiques du domaine.

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Ce qui en ce samedi matin était prévisible, s’est effectivement produit. Le Castagneur de service a soufflé sur les braises et les gilets jaunes ont glissés sur la peau de banane jaune tendue par l’ombre de certains partis extrémistes. Résultat, la cacophonie s’amplifie. Le désordre s’accentue. Les solutions pour sortir de cet impasse sont rejetées à plus tard. Jusqu’où?  Jusqu’à quand? 

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Monsieur le Roi de France et votre petite cour, ce soir la patate chaude est dans votre camp. A vous de jeter quelques épluchures jaunes pomme de terre au peuple des gilets jaunes qui en réclame un peu pour boucler ses fins de mois à défaut de pouvoir boucler sa fin de manif. 

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Bonne semaine.


    4 commentaires
  • Cathédrale céleste

    La nuit dévale de la montagne Ligure et s’étale progressivement sur la proche méditerranée.

    Cathédrale céleste

    A l’horizon, à cheval entre mer et montagne, la lune lève son voile de coton nuageux pour dévoiler sa face laiteuse de plénitude de novembre.

    Cathédrale céleste

    Progressivement elle se hisse au zénith du dôme de la cathédrale céleste.

    Cathédrale céleste

    Tour à jour elle joue à cache-cache et saute mouton sur les draperies de la nuit.

    Cathédrale céleste

    Un gros grain d’ouest entre brutalement dans la danse étoilée et efface d’un trait de plume ce sublime décors.

    Cathédrale céleste

    Vexée, la pleine lune de novembre regagne son lit et s’endort jusqu’au matin.

    Cathédrale céleste

    Bon week-end à toutes et tous .


    5 commentaires
  •  Gilets jaunes-voitures mortes?...

    Les français aimeraient-ils le pétrole? Une chose est sûre ils semblent en être devenu accro au point demain matin d’enrichir encore un peu plus l’état, vu qu’en ce 17 novembre 2018 ils vont en gaspiller un maximum dans de vastes embouteillages au profit d’une substantielle et non négligeable rentrée fiscale de taxes carburant par ce biais. Se sont-ils trompés de cible envers ceux qui nous gouvernent et qui renvoient l’ascenseur du gaspillage sous forme de crédits et aides dérisoires diverses et variées pour inciter les français à changer de mode de déplacements le plus tard possible? Croyez vous que nos dirigeants vont changer de braquet sur le sujet taxes carburants. Que nenni ! Ces taxes, c’est une poule aux œufs d’or. Tant qu’il y aura une goutte de pétrole dans les sous-sols de notre planète ils taxerons les moutons jaunes buveurs d’or noir que nous sommes, obstinés à rouler en voiture. Et si demain matin au lieu de gaspiller de l’essence, du diesel et autres fiouls légers ou lourds, ou encore qualifiés de bio-carburants dévoreurs de terres cultivables, les gilets jaunes donnaient comme ordre d’idée de lancer une journée "voitures mortes" en ce samedi 17 novembre 2018 . Des millions de gilets jaunes dans les rues de chacune de nos villes et villages sur les places et dans les cafés de France et d’outre-mer réunis à réfléchir comment s’en passer? Et ainsi chaque samedi "gilets jaunes-voitures mortes" sur plusieurs mois et peut-être une ou deux années car il va bien falloir s’accommoder plus rapidement que prévu en de nouvelles sources de déplacements si nous souhaitons un avenir pour nos descendants. Nos dirigeants sont trop bornés pour changer véritablement. La preuve ils boivent encore plus de carburants que le peuple dans d’innombrables déplacements potiches et inutiles en limousines fumantes à la sauce américaine Trump  et/ou autres coûteux falcon avion présidentiel à la française.  A nous le peuple de se substituer à eux, mais plus intelligemment que prévu demain matin. Mais ceci est une utopie coup de plumeau en palmier à la Gandhi en version originale arbre bouteille à la mer "Canardjaune".

    Gilets jaunes-voitures mortes?...

    Bon samedi jaune 17 novembre 2018 


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires