• bout bout , puput, pue-pue , huppe fasciée

    Bonjour,

    La réduction de l’usage intensif des pesticides et la suppression de l’usage des herbicides est une bonne chose , du moins appliquée sur la région . La preuve , les puputs qui avaient totalement disparu en Angoumois commencent à reprendre de la jolie plume et du beau faciès dans l’écosystème biologique . Ces superbes oiseaux appelés « Huppe fasciée ou Upupa epops » adorent les pelouses à l’herbe rase afin de picorer et de gober vers de terre et divers insectes tels les scarabées , grillons , fourmis , courtilières , et chenilles  . Ils se sont invités dans le jardin de mes voisins . Peu farouches , je les ai contemplé durant une bonne heure . Ils se sont offert un bon dîner et ont ainsi débarrassé grand nombre de parasites du sol .

    Dame Nature n’aime pas BASF , Bayer , Syngenta , Monsanto et sinistres consorts . Ici , la preuve par l’excellence du moins chimique et du plus naturel . Messieurs les grands chimistes industriels stoppez vos jeux de sorciers . Vous trébuchez dans l’impasse des biocides ennemis du vivants . Cessez vos échecs et mat , et respectez la règle du jeu des maillons du vivant . Gaïa notre Terre nourricière vous en sera reconnaissante .

    Mais pourquoi ce surnom de Puput ou pue-pue ? Les trous où nichent la huppe fasciée dégagent une odeur fétide qui dissuade l’approche d’éventuels prédateurs . Cette odeur des huppes est certainement à l’origine du mot « salope » qui se composerait de sale et hoppe ( forme dialectale régionale du mot huppe ) . Elle est aussi la messagère du roi Salomon à la reine de Saba . Elle est souvent représentée dans l’art égyptien ancien qui la nommaient « le purificateur d’Égypte ».

    Enfin espèce en régression en Europe occidentale et méridionale , elle bénéficie d’une protection totale sur le territoire français depuis 1981 . Hélas elle n’est pas encore sauvée car ses effectifs ne sont qu’en très légère augmentation dans les pays d’Europe centrale et orientale .

    C’est un si bel oiseau . Ne détruisons pas ce maillon essentiel de l’arbre de vie… 

    Bon week-end ensoleillé 


  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Juin 2014 à 23:35

    Je t'envie vraiment !

    Je l'entends chanter tous les jours tout autour du jardin, de l'autre côté du champ, sans pouvoir la voir !

    2
    Samedi 14 Juin 2014 à 02:39
    cathline

    bonour  Michel !  vraiment un bel oiseau,  je n'en ai jamais vu !  je n'entendrai plus le mot salope de la même façon   !   bon week end bises à tous les deux Cathline

    3
    Samedi 14 Juin 2014 à 08:57

    ben dis donc c'est du lourd , un si grand nombre

    des oiseaux farouches

    bravo

    4
    Vendredi 20 Juin 2014 à 16:25
    ANTO'

    Bonjour 

    Je me suis fait la même reflexion ,il y a de plus en plus d'oiseaux dans nos campagnes ,je crois que la relative douceur de l'hiver dernier y est pour quelque chose

    5
    Samedi 21 Juin 2014 à 07:37

    coucou t'es où?

    6
    Samedi 21 Juin 2014 à 10:13
    cafardages

    ok avec vous sur ce combat contre les pesticides   et belles bestioles huppées !

    7
    Dimanche 6 Juillet 2014 à 20:01
    Cephalantera

    Bonsoir, je ne l'ai pas croisé cette année, belles prises.

    Bonne semaine.

    8
    Dimanche 21 Août 2016 à 22:08

    Bonsoir ami, tu es chanceux... Moi c'est la première par chez moi. J'en suis très heureux, et j'espère qu'elle va revenir... Merci pour ta fidélité... Amitiés...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :