• Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds 

    L’opération « voitures mortes » de ce samedi 24 novembre 2018 pour assécher les caisses de la fiscalité sur les carburants n’a pas eu lieu. C’est bien dommage. Voir ICI . Bien au contraire . La danse des gilets jaunes autour des ronds-points continue. Certes tourner en rond sur le bitume, comme sur un manège de « le roi merlin l’enchanteur » enchanté,  cela permet de se défouler des soucis quotidiens, mais cela ne résous pas le problème. Pire, affréter des autobus pour migrer une journée à Paris à battre le pavé permet au Roi de l’Elysée d’engranger un surplus de taxes carburants non escomptées au programme établi. De plus cela accentue encore un peu plus la diffusion de CO2 dans notre air pourtant déjà surchargé de 405 ppm au dire de nos lanceurs d’alerte que sont nos experts scientifiques du domaine.

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Ce qui en ce samedi matin était prévisible, s’est effectivement produit. Le Castagneur de service a soufflé sur les braises et les gilets jaunes ont glissés sur la peau de banane jaune tendue par l’ombre de certains partis extrémistes. Résultat, la cacophonie s’amplifie. Le désordre s’accentue. Les solutions pour sortir de cet impasse sont rejetées à plus tard. Jusqu’où?  Jusqu’à quand? 

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Monsieur le Roi de France et votre petite cour, ce soir la patate chaude est dans votre camp. A vous de jeter quelques épluchures jaunes pomme de terre au peuple des gilets jaunes qui en réclame un peu pour boucler ses fins de mois à défaut de pouvoir boucler sa fin de manif. 

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Bonne semaine.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Novembre à 09:45

    Les gens en ont assez d'être taxés et surtaxés alors que les ministres et politiciens de tout bord s'engraissent à vue d’œil. Mais que faire : ce n'est pas en consommant de l'essence ou en enquiquinant les français que cela changera. je n'aime pas que l'on ne s'adresse pas directement à ceux qui sont source du désaccord...Evidemment, c'est plus facile de boucher les ronds-points que de s'adresser au petit peuple de l’Élysée... sans issue...

    2
    Dimanche 25 Novembre à 19:40

    Bonsoir tu sais chez moi c'est la même chose donc je peux comprendre cette désolante situation bon dimanche bisou Claudine Daniel

    3
    Lundi 26 Novembre à 08:59

    Ce qui me désole, c'est le mépris total du président qui attendra mardi pour faire une déclaration qui ne calmera pas les foudres probablement ! c'est un monarque qui n'a que faire de la caste différente de la sienne.

    4
    Dimanche 2 Décembre à 11:24
    francinea

    bonjour, vu que jupiter ne veut rien changer et qu'il s'entête, on est dans une  impasse, ça va mal finir; affréter des bus coûte du carburant, mais que coûte le déplacement  de  jupiter ce  w end   pour son sommet ? bien  plus, de plus vu que la colère gronde dans son  pays, iil n'aurait jamais du partir;   je te souhaite un bon dimanche, bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :