• COP21

    Stockholm 1972, ça ne vous dit rien?_ « Humm c’est loin 1972...ça date du siècle dernier!… ». C’était l'année de la première COP. COP ?…Conference of parties ? Le modèle onusien made in environnement .  Kyoto, Lima, Rio  et bien d’autres ont suivi la « number one » et ce n’est toujours pas un scoop à défaut d’une scop » . Aller nous serinent nos technocrates et dirigeants en tous genres, remettons le cœur à l’ouvrage. Sur la table des négociations en coulisse, depuis le printemps, petites mains cogitent et travaillent et du 30/11 au 10/12/2015 les chefs Sioux et Apaches vont pouvoir parader au salon du Bourget parisien. Cette nouvelle COP, 21eme du nom dans le rang des mauvais élèves , doit-être, c’est juré, c’est promis  un colloque « non négociable » mais aussi et surtout « non contraignant juridiquement » . Ce qui veut tout dire pour celles et ceux qui savent décrypter les faux fuyants de nos indiens version moderne.  Hélas, hélas trois fois hélas, ne vous réjouissez pas. Cette COP 21 n’est pas et ne sera pas la dernière avant le grand chambardement qui nous attend tous sur cette petite planète « Eau-bleue » vue de la station orbitale internationale. Cette conférence est seulement un moyen de nous habituer et nous rassurer. Les chefs prennent en mains le réchauffement climatique, donc faisons leur confiance. Ils vont bien nous trouver une solution miracle . C’est leur job et celui de leurs conseiller et experts. Laissons les faire et démobilisons-nous . Le problème c’est qu’il y a urgence en notre maison commune et les COP 21,22, 23….. ne changerons rien à la montée rapide et inexorable du mercure du thermomètre Terre. La fièvre de notre planète ne date pas d’aujourd’hui, mais des 150 ans de progrès qui lui ont donné un petit coup de pouce à la hausse. La solution miracle, c’est nous , nous les 7 et bientôt 9 milliards d’hommes qui la détenons . Le dioxyde de carbone de nos pots d’échappement automobile ne va point cesser de couler dans l ’atmosphère à partir du 11 décembre 2015. Les piscines de jardins et bétonnages en tout genres qui violent la couverture de nos nourritures terrestres vont perdurer. L’huile solaire que nous badigeonnons sur nos peaux fragiles les mois d’été poursuivra son film gras asphyxiant sur les mers et océans. Les Macs-Do et autres fast-foods aux activités malbouffes et remplisseurs de poubelles ne vont pas disparaître d’ici fin décembre 2015. Les croisières « Costa non Rica » grosses consommatrices de pétrole sur mer ne vont pas s’évanouir du jour au lendemain. Le trafic «law-cost» des avionneurs va poursuivre sa croissance exponentielle dans notre ciel pourtant déjà bien encombré de salissures . Ces quelques exemples parmi des milliers d’autres prouvent que la COP21 c’est du pipeau de chatons dans violons pâté d’alouettes. Notre destinée d’humains est dangereusement compromise avec ou surtout nos sioux et apaches version société du tout libéral. La solution est entre les mains de chacun d’entre-nous et surtout pas entre celles de nos dirigeants endormeurs de consciences . Enfants gâtés que nous sommes, dans pays riches de pauvretés matérielles, à nous de faire en sorte que … avant qu’il ne soit trop tard pour nous, et les plus pauvres qui n'ont rien profité du gâteau faux progrès.

    Bon week-end à méditer sur le sujet.               

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Novembre 2015 à 11:50

    Nos dirigeants (!) agitent dans tous les sens et à toute occasion leur langue de bois  ! je ne supporte plus les discours, annonces ...des chefs d'état qui se moquent du monde et ne songent qu'à leur pouvoir...Incurie, impuissance..".je m'en fichisme"...léchage de bottes de ceux qui les mettent en place et qui gouvernent le monde...

    Mais si chacun faisait un petit effort...ce que tu dis est juste. J'enrage contre ce non sens permanent ...

    2
    Samedi 14 Novembre 2015 à 11:53

    En prime...

    https://www.youtube.com/watch?v=IRLBWAmx6UQ

    3
    Samedi 14 Novembre 2015 à 14:27

    je me demande  si ce rendez vous aura lieu finalement !  je suis atterrée par ce qui s'est passé cette nuit

    bon week end   bises Cathline

    4
    Lundi 4 Janvier 2016 à 21:14

    Et les attentats sont venus à point. Un prétexte en or pour empêcher les visas des troubles-fêtes du monde entier qui s'étaient donnés rendez-vous pour faire pression dur nos (ir)responsables politiques, notamment les peuples premiers directement impactés et ô combien conscients.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :