• Déferlantes de sécheresses en cascades caniculaires

    Déferlantes de sécheresses en cascades caniculaires 

    Cette nuit, oh miracle de Dame Nature, une belle averse orageuse sans dégâts des eaux ni débordements de grêlons destructeurs a étanché un peu la terrible soif des plantes au jardin de Canardjaune. ( 6 mm affichés au pluviomètre). Cela permettra peut-être d'affronter avec un certain optimisme la seconde canicule que nos amis de la météorologie nous présagent à bord de leurs ordinateurs aux yeux multi-facettes de libellules.

    Déferlantes de sécheresses en cascades caniculaires

    De toute façon, avec ou sans canicule la semaine prochaine, le mal est grand. Ces déferlantes de sécheresses année après année en cascades caniculaires ne sont que les prémices du grand chambardement qui frappe aux portes de la génération montante et celle qui suivra. Ces deux futures générations de locataires de planète Terre devront payer le lourd tribu des innocentes gabegies des locataires d'aujourd'hui. Démolir le climat de Gaïa voilà le résultat majeur de nos modes de vie moderne qui ne font plus confiance qu'à la science sans conscience.

    Déferlantes de sécheresses en cascades caniculaires

    A une très petite échelle, celle de mon jardin, je vois des plantes qui souffrent. Les feuilles des arbres flétrissent, se recroquevillent et tombent prématurément bien avant l'arrivée de l'automne. Les légumes en plein air n'arrivent plus a se développer normalement. (C'est pour cela qu'on les cultive à grande échelle sous perfusion dans des immenses serres).  Les feuilles et fruits sont grillés comme s'ils avaient séjourné dans un four micro-onde à induction technologique de développement non durable. Voilà où nous en sommes arrivés en moins de 200 ans d'un confort basé uniquement sur la dilapidation des énergies fossiles. Triste, je suis très triste pour cet amer constat qui me taraude pour le devenir de ma petite fille.

    Déferlantes de sécheresses en cascades caniculaires 

    Je vous souhaite néanmoins un bon week-end de vacances de juillet à toutes et tous pour oublier ce quotidien morose.


  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Juillet à 15:00
    Je suis dans le même état d'esprit. Les feuilles du cerisier tombent depuis le début du mois. Tout est brûlé.. Et ne parlons pas de la faune qu'il faut protéger comme on peut.. Très peur de l'avenir.
    2
    Mardi 23 Juillet à 19:07

    Bonsoir et oui cela devient vraiment grave pour tout je peux le comprendre ici aussi ca devient grave pour nous très bonne vacances à vous bonne soirée bisou Claudine Daniel

    3
    Mercredi 24 Juillet à 15:08

    et sans doute que le pire est à venir ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :