• Digestion du Mercantour

    Digestion du Mercantour 

    Cinq jour jours après le passage de la tempête Alex sur l’arrière pays niçois et mentonnais, les embâcles en débâcle arrivent en dérive sur la côte méditerranéenne de Nice à Vintimille.

    Digestion du Mercantour

    Déversées pêle-mêle aux embouchures des fleuves côtiers le Vars et La Roya, des millions de mètres cubes d’eaux boueuses charrient des quantités incommensurables de bois mort et détritus divers et variés.

    Digestion du Mercantour 

    Peu à peu, le Mercantour digère l’indigestion d’Alex le furieux. Ça et là au large, des cadavres d’animaux emportés dans la folie meurtrière sont dépecés par les goélands nettoyeurs.  Facilitant la tâche de ces derniers, le soleil radieux revenu, irradie la mer comme ayant déjà oublié le conflit homme-nature .

    Digestion du Mercantour

    Emporté dans le tumulte des flots du déluge rugissant, une carcasse gonflée d’eau est parvenue jusqu’au rivage de Menton. Un goéland s’acharne sur le mouton mort et tente goulument d’en tirer des lambeaux de chair.

    Digestion du Mercantour 

    Encore laiteuse des boues accumulées, dans deux trois jours la mer méditerranée  aura retrouvée sa couleur d’encre azur et un semblant de propreté. La Nature peu à peu retrouvera son équilibre précaire jusqu’au prochain épisode tempétueux.

    Digestion du Mercantour

    Restera aux hommes, pour plusieurs années, l’immense tâche de reconstruire l’arrière pays niçois en tenant compte de la leçon : Ne plus bâtir n’importe quoi n’importe où, et surtout pas dans les lits majeurs des fleuves et rivières. La nature comporte un certain nombre de lois que les hommes ne doivent pas enfreindre sous peine de graves et sérieuses représailles.

    Digestion du Mercantour

    Bon week-end à toutes et tous.


  • Commentaires

    1
    LABORDE Marie
    Samedi 10 Octobre à 00:49

    Bonsoir Michel, que de dépôts entrelacés surgissant du "néant", la Méditerranée va avoir du mal à les digérer. Tu sembles être confiant pour cela, tu connais certainement mieux que moi cette jolie mer, mais ce qui représente aussi un danger, ce sont tous ces animaux qui vont s'y décomposer dedans, heureusement que l'hiver arrive et va laisser aux flots le temps d'avaler tout ça. Le sel va faire le reste. Comme tu dis, j'espère que les hommes retiendront la leçon de laisser le lit des fleuves et parfois des ruisseaux libres de toutes constructions. Mais pour cela il faut être raisonnable. Merci pour tes belles photos et tes jolis textes.  Bon weekend, je t'embrasse amicalement. Marie.

    2
    Dimanche 11 Octobre à 11:32

    Je ne comprends pas pourquoi après toutes ces tragédies depuis de nombreuses années, on continue de construire là, où la nature exerce son plein droit..Ton texte est si révélateur.

    3
    Lundi 12 Octobre à 05:40

    Bonjour

    Merci d'avoir visité mon blog, ce qui fait que j'ai voulu voir le tien.

    Quelle tristesse et quel désastre que cette tempête a laissé derrière elle, Je garderai à vie cette image de ces deux vieillards qui attendaient du secours et qui, en un instant ont été engloutis avec leur maison dans cet affreux torrent.

    Bonne semaine 

    Méline

    4
    Mardi 13 Octobre à 15:24
    francinea

    Bonjour, j'ai lu que les maires d'au moins deux des communes sinistrées n'avaient prévu de plan contre les risques naturels, ça en dit très très très long, je te souhaite une bonne journée, bisous

     

    5
    Geontran
    Mardi 20 Octobre à 10:47

    Bonjour,

    Votre texte et vos photos sont d'une puissance évocatrice étonnante.

    Aussi bien que les images de la tempête elle-même, ils permettent de mesurer l'importance et la violence.

    La mer est un immense estomac, dont les goélands sont les auxiliaires.

    Bonne journée, merci pour cet article.

    Geontran.

    6
    Mardi 20 Octobre à 18:42

     tes images sont poignantes   

    Ce  désastre me rappelle oh ! combien la catastrophe de vaison moi qui l'ai vécu  44 morts des dizaine de maison emportées

    quelle tristesse !   

    malheureusement l'humain avide d'argent n'en tirera pas forcément les leçons ! 

    bonne soirée  bises à tous les deux Cathline

    7
    Mardi 20 Octobre à 20:22

    Des photos saisissantes et Barbara arrive !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :