• Du gaz dans l'eau

    Du gaz dans l'eau

    Entre les deux ennemis concurrents de toujours la guerre de l'eau est déclarée. Le géant Véolia du secteur eau lorgne sur le géant de la distribution de l'eau Suez-Environnement. Un mariage difficile à négocier car Suez est pour partie dans le panier du géant du gaz Engie. Il y a donc des bulles de gaz dans l'eau. Le dilemme de Véolia est comment boire Suez en lui rachetant ses parts d'eau dans la corbeille d' Engie ? Une fois n'est pas coutume les syndicats de Suez sont main dans la main avec le patron. Le troisième larron Engie fait monter les enchères. Suez grand spécialiste du creusement d'un célèbre canal va-t-il finalement déverser ses parts d'eau dans la grande mare Véolia issue de la compagnie générale des eaux du second Empire ?

    Du gaz dans l'eau

    Toutes ces fusions, croisements, absorptions pour un liquide de plus en plus sale et donc de plus en plus coûteux à traiter pour redevenir enfin de l'eau à peu près buvable. Le grand tournant de la transformation mondiale écologique de l'eau est entre les mains de multinationales qui finalement se moquent de l'eau. Le seul but qui les intéresse c'est de faire pisser le jus d'actions au CAC-40. Nous avons de quoi nous inquiéter sur nos futures factures d'eau et en particulier les parts préservation des ressources, redevance assainissement, modernisation des réseaux collecte, pour enfin boire un liquide qui n'est plus vraiment de l'eau mais un ersatz H2O.

    Du gaz dans l'eau

    Affaire en délibérée pour la fin du mois. Nos sous-marins de la république en marche forcée appuient sur le plateau de la balance de Roberval du côté Véolia. Pourquoi? Devinez... Dérèglement climatique oblige, les gros €uros des dessous de tables vont ruisseler dans des rivières de plus en plus asséchées.

    Du gaz dans l'eau

    Bon week-end à toutes et tous.


  • Commentaires

    1
    LABORDE Marie
    Jeudi 10 Septembre à 23:26

    Bonsoir cher Canard Jaune, bien triste affaire l'eau que normalement nous ne devrions pas payer. Vous allez voir, bientôt ils vont nous faire payer l'air que l'on respire et le soleil qui nous réchauffe. Tout est bon pour les avides d'argent, les capitalistes. Le maïs, grosse catastrophe. Les tournesols aussi. La planète va être en manque de nourriture pour les milliards d'humains qui la composent. Il aurait fallu réguler la démographie dans certains pays très actifs dans ce domaine. Excepté la libellule, vos photos sont très tristounettes aujourd'hui. Vos textes sont très clairs et explicatifs. Le mondialisme n'est rien de bon. Merci et bises d'amitié. Marie.

    2
    Vendredi 11 Septembre à 09:03

    Outre le dérèglement climatique, toutes ces affaires de fric pénalisent encore notre monde si pourri. tu fais bien de nous le rappeler, mais rien ne change. Nous sommes dirigés par les lobbies

    3
    Vendredi 11 Septembre à 14:50

    Bonjour et bien un article bien intéressant et que je peux bien comprendre cette situation vraiment triste de regarder ces photos c'est démoralisant mais la photo de la libellule est sublime bonne journée bisou Claudine Daniel

    4
    Samedi 12 Septembre à 10:19
    francinea

    Bonjour, dans tout ça seul l'argent compte; l'écologie ne les intéresse pas, un peu comme les Verts, qui voulaient juste le pouvoir et font n'importe quoi; je te souhaite un bon week end, bisous

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :