• Eco-village ?...

    La petite maison flamme bleue GDF dans la prairie vendue à « Bouygues » a accouché d’un gros pâté béton éco-village version printemps nouveau cru . Ici , les monts Gros et Agel ont été occultés du paysage carte postal de l’arrière Cap-Martin de Roquebrune par un nouveau volcan d‘Auvergne gris calcaire coulé banché green-washing . L’éco-village «Saphir et indigo» est en pleine ascension jeudi 9 mai 2013 .Le juteux placement des éco_pierres précieuses version Vincent Vert mâle et mal Placé s’auto investi en cages à lapins trois étoiles firmament assuré . Pas un mètre carré de cette ancienne usine à gaz n’a été épargné . Tout est devenu gris galets azuréens . Les éco-green Placoplatre et bleu isola NF 2000 ne vont pas tarder à envelopper tout ce béton pour le rendre plus doux à l’œil des passants et moins onéreux à la consommation future des énergies en transition positive .

    http://i43.tinypic.com/6y1mbl.jpg

    «Le monde est gris , le monde est bleu ...et la tristesse dans les yeux . Mon cœur est gris , mon cœur est bleu et la tendresse ne berce plus mes yeux…» . Vive le green-washing à la «Bouygues compagnie bétons constructions » . Comme chez nos voisins chinois de la même planète Terre , ces multinationales de l’habitat vont sans aucun scrupule , si l’on y prend garde , racler le mont Razet et aplanir le mont Roulabre de l’encore beau paysage de Menton , pour les métamorphoser en haut plateaux des Andes Azuréen Piémontais Apennins . La toute puissance humaine au service de la Nature à reculons est engagée . Jusqu’où ira cette folie constructions-destructions ? Nul ne le sait …

    http://i44.tinypic.com/34ywi9w.jpg

    Seules les dents dures de la pointe Siricocca et de son proche frère jumeau le Pic Garuche ont peut-être une chance de ne pas être charriés dans la Méditerranée . La dentition montagnarde à l'horizon de ce paysage en serait alors trop affaiblie pour mordre à pleines bouchées les nuages cotonneux du Mercantour . A moins que d’ici là , le pic du Baudon ne sorte son dard pour noyer tout ce charivari riviera française ... Comme l‘a si bien dit Saint Augustin «le bonheur , c’est savoir désirer ce qu’on a déjà » , aussi je retourne dans mes montagnes . Elles seules me libèrent de tous ces miasmes du littoral à l’agonie d’une méditerranée poubelle .

    http://i44.tinypic.com/2z9n0nc.jpg

     Cet article est la suite logique de celui_ci ( Saphir et indigo  ) 

    Bon week-end .


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Mai 2013 à 12:34
    francine

    bonjour, c'est bien dommage, tout ça, quelle misère! on peut se demander en efeet jusqu'où ça ira; je te souhaite une bonne journée bisous

    2
    Vendredi 10 Mai 2013 à 17:33
    Capucyne

    Horreur ! C'est la toute puissance de bouygues et Cie !

    3
    Samedi 11 Mai 2013 à 07:22
    telos

    je ne pourrai vivre là. quelle horreur...écofric . écocongépayés.. vive ma campagne.on n'a pas la mer mais on est peu au km carré.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :