• En route vers Compostelle, La margeride

     

    En route vers Compostelle, La margeride

    Sacs à dos lestés et bien arrimés sur leurs frêles épaules, nos deux jacquets espèrent ce jour relier St Privas d'Allier à Saugues. Canardjaune a finalement bien mieux récupéré ses forces vives qu'il ne le pensait. Il s'envole allègrement vers Rochegude sans douleur sous ses pattes palmées. Canette Traversière fraîche comme un jeune gardon du proche haut Allier que nous allons devoir bientôt franchir titille sans cesse sa gourde rebelle au mousqueton qui ne veut point l'enchaîner.

    En route vers Compostelle, La margeride

    La chapelle de Rochegude est un lieu magique à ne pas louper. La beauté qui se dégage de ce lieu est un mystère insondable.

    En route vers Compostelle, La margeride

    Comme dirait Maurice Barrès « Il est des lieux où souffle l'esprit ». Rochegude en fait partie.

    En route vers Compostelle, La margeride

    .La descente qui nous berce jusqu'à Pratclaux est vive. Ni Canardjaune, ni Canette Traversière ne finissent en charpie sur les bas côtés du GR 65.

    En route vers Compostelle, La margeride

    Halte déjeuner à Monistrol d'Allier. Dans l'église, trois statues originales décorent l'intérieur : Un christ en jardinier, Notre dame d'Estour qu'on invoquait pour se protéger de la Bête du Gévaudan, et Ste Madeleine à la chevelure.

    En route vers Compostelle, La margeride

    Dès la sortie du village, l’ascension nous guette. Elle nous englobe en une symphonie silencieuse parmi des orgues basaltiques.

    En route vers Compostelle, La margeride

    L'allier tumultueux semble s'abîmer entre ces orgues de roches volcaniques caractéristiques.

    En route vers Compostelle, La margeride

    Un peu plus haut l'église troglodyte dédiée à Marie-Madeleine toise à longueur d'année les Jacquets surpris de voir là une telle construction..

    En route vers Compostelle, La margeride

    Enfin parvenu à Montaure, Rosier et Rognac est un jeu de piste facile, ombragé de pins noir d'Autriche .

    En route vers Compostelle, La margeride

    La descente sur Saugues embrasse des paysages merveilleux sur les montagnes qui l'entourent Il est temps de poser le sac au gîte du bonheur et de chercher un point de restauration pour recharger les batteries fatiguées des deux volatiles en excursion pédestre vers un utopique Compostelle.

    En route vers Compostelle, La margeride

    Bonne journée à toutes et tous


  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Juillet à 21:41

    toujour aussi beau !

    2
    Mercredi 18 Juillet à 09:42
    francinea

    les paysages sont magnifiques; cette chapelle troglodyte est insolite; bonne journée

    3
    Mercredi 18 Juillet à 14:14

    Bonjour merci pour ce magnifique partage avec des très belles photos c'est sympa bonne journée bisou Claudine Daniel

    4
    Caro
    Mercredi 18 Juillet à 21:31

    Toujours de beaux souvenirs mon papounet !!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :