• Filles de l'air et du vent

    Cet après-midi le tarmac du chalet N°3 est très encombré. Une multitude de filles de l'air se préparent à l'envol. Le signal de départ est imminent. Brusquement les carlingues gorgées de miel décollent en vagues successives impressionnantes. Un vacarme vibrant au-dessus du sapin se déclare. Où vont-elles se diriger? Seule la colonie connaît sa destinée. Mais aujourd'hui la surprise est majeure. Le nombre de ces dames dans les airs paraît en sureffectif.

    Que se passe-t-il ? Pourquoi sont-elles si nombreuses à déserter le gîte rural de ce fond de jardin ? Le ballet dans les airs bat son plein. Ça fuse de tous les côtés. Pour apprécier le spectacle je dois me camoufler derrière un bosquet de Choisya. . Sont-elles devenues ivres. ? Peu à peu le chant du vent ailé s'estompe.

    Et miracle elles sont là devant moi en formation de grappes désordonnées . Le volume me semble excessif pour un essaimage normal. Je comprend enfin pourquoi. J’assiste à deux essaimages simultanés. Bientôt deux belles portées d'abeilles s'accrochent cote à cote sur deux branches contiguës . Étrange phénomène. Puis soudain l’affolement vers les airs repart.

    Qu'y a t-il de prévu après cette courte pose ? Je ne tarde pas à le comprendre. L'essaim de gauche diminue en volume et dans un nuage vrombissant disparaît dans le ciel. Plus sage, l'essaim de droite s’apaise et semble décidé à rester. J’appelle mes voisins pour le récolter.

    Bravo à eux car perché sur un escabeau il n'est pas si simple de balayer les filles en leur indiquant la location du nouveau gîte proposé.  Deux jours plus tard c'est à dire hier un quatrième essaim s'est créé. Cette fois, il a choisi le tilleul comme base d'atterrissage.

    Décidément ce mois d'avril 2021 est riche en multiplication de petit pains de miellée.

    Bonne journée à toutes et tous


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Avril à 19:16

    impressionnant !   moi j'aurais quand même peur de me faire piquer     bises

    2
    Jeudi 29 Avril à 09:22

    Les abeilles sont absolument fascinantes.

    Tu réveilles ma vieille envie d'embrasser l'apiculture, Michel, avec cette mise à l'honneur !

    Merci pour ces images, merci pour l'ivresse.

    Pierre.

    3
    Samedi 1er Mai à 08:29

    le miel m'attaque l'estomac.. mais j'adore. tant et tant m'effraierait.. j'ai des ruches dans le champ voisin, je dois souvent en sortir des abeilles de la maison

    4
    Dimanche 2 Mai à 11:27
    francinea

    Bonjour, c'est impressionnant toutes ces abeilles, et rassurant; tu as raison, elles résisteront à la covid, nous 'est beaucoup moins sûr ! je te souhaite un bon week end, bisous

     

    5
    Lundi 3 Mai à 08:56

    je suis également peureuse de voir passer un essaim d'abeilles mais ce miracle de la vie est à préserver

    6
    Marie Josette LABORD
    Mercredi 5 Mai à 01:42

    Bonjour cher Michel, quel plaisir de te lire, l'amour en toi des abeilles est perceptible, c'est impressionnant. Puis tu sembles bien les connaître, elles aussi doivent te connaître. Je n'y connais pas grand chose mais je les aime aussi. Elles nous apportent tout plein de bonnes choses. J'ai fait une chute en ville, je suis tombée la tête la première sur le sol, mon visage était griffé et parfois la peau arrachée, ce sont elles qui m'ont permis de ne garder aucune cicatrice avec le miel de thym. Sinon la pharmacienne qui m'a soignée m'avait prévenue que je garderais de vilaines cicatrices. Rien du tout. Merci les abeilles, pour des blessures, le miel de thym fait des miracles.

    Merci pour tes photos, tes superbes phrases, tout est très beau. Bises de Marie.

    7
    Samedi 15 Mai à 18:23
    Jean-Claude

    Bonjour, un grand bravo pour ces images qu'on ne voit pas tous les jours.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :