• Grande mulette

    Bonjour ,
    20 715 , c'est le nombre d'espèces qui se sont éteintes cette année 2010 depuis le 1er janvier . Et pourtant nous petits hommes de cette belle planète Terre , avons décrété l'année 2010 ,  " année de la biodiversité "  !...
     <br/><a href=
    Prenons par exemple une simple moule de rivière ,  en plus non commestible  , mais géante , qui peut atteindre 20 centimètres et qui vit encore en France . Cette moule s'appelle savament  "magaritifera auricularia",  Dans le fleuve La Charente , 20 000 individus y survivent encore !... Cela fait beaucoup d'après vous ?... Oui , si elles étaient en mesure de pouvoir se reproduire . Hélas ce n'est plus le cas . Cette mulette est en voie d'extinction , elle ne se reproduit plus . Dans le lit de La Charente , ces moules sont toutes des  "grands-mères " accrochées au fond du fleuve depuis plusieurs décennies et incapables d'assurer leur descendance . Pourquoi ??? Le déséquilibre écologique semble la raison majeure à cette extinction programée . Seules trois rivières de France  : La Charente , La Creuse  , la Vienne et deux rivières d'Espagne semblent légèrement moins polluées que toutes les autres rivières d'Europe du Danemarque au Portugal où autrefois elles étaient présentes ; Ces seulement ici que ces moules géantes survivent . Pourquoi tenter de sauver ce mollusque ? C'est tout l'enjeu de la préservation de la biodiversité . Il y a interaction entre les organismes vivants d'un même milieu . Laisser disparaître les uns , c'est à coup sûr fragiliser les autres . Les moules sont des mollusques filtreurs qui ont un rôle prépondérant dans la qualité des eaux de rivières . La plus sophitiquée des stations d'épuration d'eau construite par l'homme ne pourra jamais remplacer cette moule . Casser ce maillon supplémentaire de chaîne de vie sur Terre c'est à coup sûr creuser encore un peu plus vite la tombe de l'espèce humaine . La balle est dans notre camp , à nous de choisir : continuer à se faire la guerre entre nous et contre la Nature , ou bien , tenter de nous réconcilier et de réhabiliter le mileu vivant qui nous entoure que nous avons fortement détruit .
     
    Cette courte rivière s'appelle la Fond chauvin , elle mesure environ 4 kilomètres , seuls 50 mètres entre sa source et cet au-delà sont en vie . Tout le reste n'est qu'un triste égout , tout le monde s'en "fout" et Canardjaune voit rouge !... Biodiversité tes jours sont comptés ...  
    20726 , c'est le nombre d'espèces qui se sont éteintes cette année 2010 depuis le 1er janvier , soit  11 espèces qui se sont éteintes le temps d'écrire cet article . 
    Bonne journée


  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Février 2010 à 19:42
    TELOS
    affollant ce chiffre!les politiques s'en fichent;on débat pour l'identité nationale;moi ça me gave;je préfère un concept plus universel,je me fiche d'être française;
    ici dans la Vègre ,on trouve aussi ces moules géantes;il y en avait à Glomel en centre bretagne aussi..on bousille tout et pourtant elle est si belle ccette terre!
    2
    Jeudi 25 Février 2010 à 09:32
    Anoucha
    Ca donne le vertige! J'entendais hier sur France Inter qu'il y a, entre autres cochonneries, dans les rivières, des résidus de pilules contraceptives qui provoquent des dérèglements hormonaux chez les poissons et compromettent leur  reproduction. Ca vaut peut-être aussi pour tes moules!?
    On vit dans un monde de fous!
    Essayons de profiter des prémices du printemps pour oublier un peu tout ça!
    Bonne journée A+
    3
    Jeudi 25 Février 2010 à 18:03
    La Toile de Jeanne
    Je comprends que "Canardjaune" voit rouge, il y a de quoi ... que ce soit les rivières, les océans ou ailleurs beaucoup de gens s'en moquent, pourtant c'est si facile de faire attention. Bonne soirée. Bises. Jeanne
    4
    Jeudi 25 Février 2010 à 18:05
    Lilou_61
    Je comprends ton désarroi mais comme tu le dis si bien, tout le monde s'en fout ! Chacun ne voit que ses propres intérêts, à court terme hélas. C'est comme les zones humides qui se font de plus en plus rare et qui pourtant, sont de vrais nichoirs en terme de biodiversité. Cela me rend malade de voir que l'on sait, mais que l'on ne fait rien. Je parle aussi bien sur le plan politique bien sûr que sur le plan individuel. Je comprends bien que tout le monde n'a pas le même regard que nous avons mais tout de même ! Ce n'est pas difficle de comprendre que nous faisons parti de cette nature et que nous avons tout à gagner à la protéger car nous sommes la seule espèce humaine à pouvoir interagir sur elle, en bien comme en mal malheureusement. Et en ce moment, c'est plutôt en mal. Ce qui ne veut pas dire que je suis parfaite, loin de là.
    5
    Jeudi 25 Février 2010 à 18:56
    Capucyne
    mais où est passé mon commentaire!!!!????
    Je recommence! Merci pour ton gentil Titi messager!
    Mais là, tu me donnes un coup au moral!
    Je croyais que tu étais déjà dans la communauté "ponts et écluses": hier, il a fallu que je valide ton inscription...Ou bien je me trompe...?!
    6
    Jeudi 25 Février 2010 à 21:53
    Canardjaune
    Bonsoir lilou : c'est vrai qu'en ce moment nous sommes du mauvais côté du balancier ; mais demain peut-être que si beaucoup de gens comme toi et moi en parle , la jeunesse finira comme tu l'écris "par interagir sur la nature en bien" . De toute façon nous laissons guère le choix aux jeunes .  
    7
    Florent
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 12:21
    Florent

    Aujourd'hui avec ma fille de 10 ans nous avons trouvé trois énormes moules de rivière dans le Vidourle (Gard) dont une qui faisait pas moins de 20cm ! Nous sommes fières de les avons observé longuement, tout comme les merveilleuses perches et gardons....je crois sincèrement que si nous prennons peine la jeunesse s'interesse vraiment à la nature et veut la protéger. Bonne continuation à tous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :