• Greenwashing vert ou écoblanchiment halal

     

    Au cœur du limousin, sur le plateau géographique des milles vaches, à St Martial le Vieux, une ferme des milles veaux est en pleine gestation . Cette exploitation pour production en continu de 25 veaux par semaine est sur le point de naître . Ici pas de ZAD ( zone à défendre) comme à Notre Dame des Landes, pas de lacrymogènes ni de balle perdue qui tue comme au barrage de Sivens, non ici les choses sont plus simples car il n’y a plus d’habitants locaux pour contester . Dans ce parc naturel régional, qui est un désert humain, les quelques élus locaux peuvent donc y faire la pluie et le beau temps à leur guise sans heurs ni peur d’opposants . Comment donc faire des gros euros à partir de petites pièces de monnaie tirées des contribuables ? Rein n’est plus simple, il suffit de faire du greenwashing halal .

    Pour cela, un président de la fédération nationale bovine, un président du marché à cadran d’Ussel et une cinquantaine d’éleveurs actionnaires montent de toute pièce un projet « SAS Alliance-Millevaches » . Un prix de 3 euros le kilo (sur pied) par bête , à abattre selon le rituel musulman, sera garanti aux éleveurs . L’usine d’engraissement ( le mot ferme n’existe plus à ce stade de production de viande ), composée de 64 boxes (de 15 veaux) gavera journellement des broutards pendant 240 jours (durée minimum et ou maximum légale d’engraissement ?...) . Les pauvres esclaves bovins mangeront sans autre choix possible 40 % de maïs humide, du blé et orge de production locale industrielle, mais surtout des tourteaux de soja OGM venus de lointains pays brésiliens où la forêt recule à la vitesse éclaire des bulldozers . Pour compléter ce doux menu trois étoiles au guide Michelin des restaurants vaches folles ( maladie non encore déclarée à 240 jours d’engraissement ?...) on y ajoutera point de foin (réservé aux bioconsom'acteurs ) mais seulement 20% de bonne paille gorgée de pesticides et d’herbicides .

    Oh doux rêve pour ce désert sans âme qui vive à 30 km à la ronde, trois emplois à temps plein seront créés !…Hé pardi mille bêtes à nourrir chaque jour, mérite tout de même trois UTP (unités temps plein ) en jargon ressources humaines . Pour rentabiliser au maximum cette usine à production de muscles qui finissent dorénavant en barquettes polystyrène enrobées polychlorures de vinyle étiquetées depuis 24 heures trois ou deux étoiles à griller ou seulement une si la viande n’est bonne qu’a bouillir, cette «SAS Alliance-Millevaches» s’est dotée de partenaires solides et indéboulonnables . GDF pour la production de Photovoltaïque ,et, de méthanisation des merdes à bouses, plus le groupe SVA (Jean Rosé) des magasins Groupe Intermarché pour écouler les 600 tonnes annuelles de morceaux choisis de protéines animales produites . Pour finir ce macabre scénario qui débutera en janvier ou début février 2015, les broutards termineront leur enfer sur terre bétonnée, égorgés en pleine conscience et douleur, sans étourdissement préalable, la tête orientée vers La Mecque comme l’exige la tradition musulmane de viande labellisée Halal . Le marché intérieur hexagonal étant saturé toutes ces barquettes made in France finiront dans les assiettes de nos amis spécialistes du couscous Garbit du bassin méditerranéen .

     

    Post Scriptum : Montage financier 1.8 M€ répartis comme suit : 400 000€ du ministère de la Défense ( nos impôts nationaux), 150 000€ du conseil régional( nos impôts régionaux), 75 000€ du conseil Général( nos impôts locaux), 300 000€ développeur photovoltaïque (nos impôts sur facture EDF), 300 000€ du fond d’élevage ( Taxes prélevées sur les éleveurs bovins, ovins et équins ) , et enfin 300 000€ de crédits bancaires divers et variés ( il est a remarquer que les banquiers sont peu généreux et doutent de la rentabilité bien différente des produits boursiers ).

    L’agriculture de notre  France rurale profonde évolue-t-elle dans le bon sens près de chez nous ?…Cette méthode d’opérer me permet d’en douter .

    Information picorée et édulcorée par Canardjaune sur le quotidien "Le Populaire du Centre" du 28/11/2014

    Bonne semaine 

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Décembre 2014 à 12:48
    francinea

     

    bonjour, je suis horrifiée, c'est une honte; sommes nous encore en france ? halal par ci, halal, par là, marre! viens à vitry, il n'y a que ça, des boucheries musulmanes, et ça ne fiat pas envie, crois moi, rien qu'à voir la blouse sale du "boucher" !  je te souhaite une bonne journée bisous

    2
    Mardi 16 Décembre 2014 à 19:32

    A te lire, je suis découragée et je me demande si les pétitions, protestations, discours sur l'environnement ont une quelconque utilité face à l'argent, à la démagogie...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :