• Gris souris

    Bonjour,

     

    Ce matin , le bleu azur de la côte mentonnaise a viré au gris souris peu souriant . Les riviéras française et italienne se sont mises au diapason du reste de l'Europe , c'est à dire au temps maussade hivernal en plein automne . Et dire que pendant ce temps , sous d'autres cieux plus radieux , des gens à Cancun transpirent sur le sujet du réchauffement climatique déclaré enfin assuré certain , malgré le flop de Copenhague . Cette fois pas un chef d'état n'est présent , et c'est tant mieux car les gens bavards font du mauvais travail . Laissons ces choses météorologiques et surtout climatiques quasiment indomptables entre les petites mains des experts subalternes . La Terre est malade des enfantillages humains , peut-elle guérir avec PIB et croissance déclarée comme seul remède miracle ? L'humain de l'humanité en est encore au stade de la couche culotte jetable , afin d'engraisser joyeusement nos poubelles débordantes . Les corbeilles à déchets non biodégradables sont une excellente unité de mesure pour évaluer l'inconséquence de nos actes de consommations effrénées . Mais comment faire autrement puisqu'on nous bombarde et abreuve , à longueur de chaînes télévisées et radiophoniques , de publicités mensongères que tout le monde prend à crédit pour argent comptant  ? Les banquiers se frottent les mains car les chefs d'état volent à leur secours à chaque fois qu'ils sont dans le rouge sur leurs tableaux de bord d'écrans informatiques . Pendant ce temps en Europe des gens meurent de froid sous des porches peu éclairés , des girlandes lumineuses de l'Avent de Noël scintillent par million dans chaque ville et vont faire battre ce soir un record de consommation de notre fée électricité rebatisée Erdf shuntée RTE . Pendant ce temps en Inde des enfants de moins de 10 ans   meurent au travail dans des mines pour permettre le décollage de la croissance , qui fût un temps verte ,  dans cet immense sous continent asiatique , grâce à notre modèle occidental déclaré une fois pour toute le meilleur mais aujourd'hui peut-être le pire . La mondialisation n'en est pas encore à son paroxysme que déja l'édifice s'écroule . Il va nous falloir sortir de ce bourbier mais comment ? Seul le partage avec parcimonie des richesses de notre maison planète bleue peut nous y aider , sinon c'est la fin des petits bonhommes bipèdes orgueilleux que nous sommes .

     

    Bonne journée

     

    NB : Merci à ma voisine pour le partage de sa ligne internet qui me permet de vous offrir ces éclairages à profusion  

           


  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Décembre 2010 à 06:17
    TELOS

    la mer a grise mine et se colère...les hommes aiment le facile,le clinquant...une redite à cet article..les 2 photos se suffisent...très bon choix

    je t'embrasse avec un @de sympathie

    2
    Jeudi 2 Décembre 2010 à 12:52

    bonjour, on en revient toujours à la même chose, l'homme est un loup pour l homme!! bonne journée bisous

    3
    Jeudi 2 Décembre 2010 à 21:15

    bonsoir, tu as raison, il fait un froid ..... de canard! celle là, elle était facile! bonne soirée bisous

    4
    Dimanche 5 Décembre 2010 à 08:03
    La Toile de Jeanne

    Bonjour Canardjaune

    Ce que tu dis est tellement vrai !!!!! ça rejoint totalement mes pensées sur tout. Très bon dimanche - bise - jeanne

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :