• Impôt public pour développement privé

    Bonjour ,

      

    Sous couvert de développement durable , une multitude d’agences environnementales « greenwashing » type écoblanchiment «ADEME» par exemple nous incitent à trier à la source de nos poubelles débordantes les déchets à valoriser . Donc chaque jour , en bon citoyen respectueux de l’environnement , je sépare et dépose mes papiers et cartons d’emballage  , que la société de consommation m’impose , dans des sacs plastique dit « jaune » qui me sont gracieusement offert une fois l’an presque à domicile par un vieux bus de la ville reconverti à la distribution de sacs poubelles noir , vert , jaune  ou bleu . Mes papiers et cartons , ajoutés à ceux de mes voisins puis ceux de ma ville , puis ceux de mon département finissent par créer des montagnes de vieux papiers à recycler . C’est en soi une bonne chose , mais il y a un truc qui cloche ; tous ces vieux papiers collectés par l’impôt finissent de moins en moins dans des entreprises françaises de recyclage . Pourquoi ? Simplement parce que des requins genre « Véolia environnement » ou « Sita » font la pluie pour les petites unités de recyclages en local et le beau temps pour les exportations vers la Chine . Ils jouent sur le cours des prix à la tonne . De 44 € la tonne en l’an 2005 , ces vieux papiers sont passés à 64 € la tonne entre 2007 et 2009. Puis vers 2010 le prix à la tonne explose à 110 € ( Prix hors transport) . Résultat les petites papeteries charentaises ne peuvent plus acheter cet or en cellulose et s’éteignent doucement dans l’indifférence totale de nos ministres du productif et de l’environnemental . Ils ont d’autres urgences à traiter !…Le recyclage c’est peu valorisant pour une France qui fait partie des grands pays de cette petite planète . Quelques salariés de la France profonde ne comptent guère dans les statistiques trafiquées du chômage . Ainsi , exemple parmi tant d’autres , en l’an nouveau 2014 , les trois quart des vingt mille tonnes de cette manne de petits papiers froissés collectés par une seule unité charentaise Aproval (Groupe Sita) partent à l’export , vers la grande Chine industrieuse qui nous inonde en retour d’emballages tous neufs vite à recycler . La boucle de la mondialisation des déchets papiers est ainsi bouclée par mon humble cotisation annuelle dénommée « taxe d’enlèvement des ordures ménagères ». Mes impôts sont devenus catalyseur pour Véolia environnement . Mes impôts sensés organiser un service public ne servent plus qu’à offrir un coup de pouce à ces rapaces de multinationales privées . En somme , le grand écart par rapport à notre ADEME de départ qui se définie comme « agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie » . Elle ne maîtrise en fait pas grand chose puisque mes déchets finissent par voyager un tour complet sur ma petite planète terre .

    Bonne journée 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Janvier 2014 à 02:11
    tilk

    chez nous c'est un saltamontes (saute montagne )

    amitié

    tilk

    2
    Jeudi 16 Janvier 2014 à 08:38

    Merci de ces renseignements ! Tout n'est donc que fric pour certains !

    Ce qui me choque aussi, c'est de devoir enfermer les cartons dans des emballages plastiques pour qu'ils soient recyclés...Emballage sur emballage ! Si l'on met un carton dehors près du sac jaune, il n'est pas collecté !

    3
    Jeudi 16 Janvier 2014 à 13:14
    mocekx

    une vérité bien bonne à dire!

    4
    Jeudi 16 Janvier 2014 à 15:40
    ANTO

    Salut 

    Chez moi on trie ,et puis quand la benne arrive on jette tout dedans faute d'installations pour recevoir les ordures par catégories .

    bonne soirée

    5
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 18:52
    francine

    bonjour, superbe ta photo; la mondialisation est une plaie, j'ia vu à notre dmae de paris ce matin cette phrase, à l'occasion d'une expo : 

    Henri IV développe des manufactures pour relancer l'activité du royaume tout en évitant les importations et les sorties de capitaux.

    tout est dit !!!

    je te souhaite une bonne soirée bisous

    6
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 21:47
    poulbot.66

    Tout cela ne m'étonne guère ! Ils en sont même à spréculer sur la nourriture, affamant des millions de gens.Alors... Amitiés du Roussillon...Lulu66

    7
    Elena
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 12:09
    Elena

    J'avais une idée très vague du traitements de ces déchets auquels nous contribuons en toute bonne foi (bien que cela m'agace de devoir mettre à part les journeaux) et me voilà soudainement informée en quelques mots de ce qui se trame derrière toutes ces fibres de cellulose . Te remercie pour ces révélations  de ces obligeantes où désobligenantes options du recyclage.

    Merci et bien bonne soirée à toi (ainsi qu'à tous(tes))

     

     

    8
    Grillon
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 12:09
    Grillon

    Bonjour,

    Emballer les emballages pour les transporter plus facilement sinon c'est pas recyclable pour certains, c'est choquant en effet. 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :