• Bonjour,

    Décidément rien ne va plus au jardin .

     

    Les physalis ont cette année curieusement réagi aux nombreux caprices de la météo . Au cours du printemps fort pluvieux , ils ont produit des tiges d’une hauteur démesurée et certains ont atteint 1,50 mètre !... Ensuite l’humidité de juillet a provoqué une forte poussée d’oïdium faisant brutalement chuter le trop nombreux feuillage . Les tiges nues se sont alors lamentablement couchées et enchevêtrées par des vents d'ouest . Puis la brève mais puissante canicule d’août a accélérée la mise en cage des amours comme si l'hiver allait nous tomber dessus avant l'automne  . Voici le résultat en images .

     

    Bonne journée


    6 commentaires
  •  

    Florissant ,

    luisant ,

    fumé ,

    jade ,

    émeraude ,

    olive ,

    classe ,

    espace ,

    écolo ,

    cru ou nu ...

    La vie en vert et en lumière , c'est l'été .

     


    2 commentaires
  • Bonjour,

    Au jardin ce matin

    un fuschia papillonné

    Bonne journée


    3 commentaires
  • Bonjour

     

    Notre ancêtre du poireau s’appelle communément le poireau des vignes (Allium ampeloprasum) car il affectionne particulièrement les endroits où résident ces porteuses de grappes qui font la joie des amis de Bacchus . Cela doit être deux plantes amies ? Toujours est-il , dans mon jardin , quelques Alliums se sont acoquinés non loin d’un de mes ceps . Ils ressemblent plus à des brins d’ail qu’à des poireaux . Le goût en est nettement plus fin que ceux cultivés et leurs effets diurétiques plus prononcés. Une vraie pharmacie "peu chère pour se nettoyer le corps " . En quelque sorte , un pied de nez aux grands groupes pharmaceutiques .Il paraît que les lendemains de fête , rien n’est meilleur pour se remettre en forme qu’une bottine de ces sauvages , assaisonnés d’huile d’olive et dont on boit le bouillon 

    pour effacer la gueule de bois occasionnée par l’excès de jus absorbé du cep de vigne voisin !…

    Bonne journée


    3 commentaires
  • Avant que l’été ne les emporte vers la déchéance de la défloraison hivernale , ces quelques bleus pour vous , de mon jardin qui s’endort écrasé par un puissant et chaud soleil de fin juillet .

     

    *

    

    *

     

    

    *

    

    * 

    

    Les photos signées Canardjaune datent du 14 juillet c'est pourquoi elles ne transpirent pas encore de chaleur mais d'eau

    Bon week-end  


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique