• Journée de La Terre

    Notre Terre nourricière ne va pas bien à cause de la folie des hommes. Chacun d’entre nous le sait bien. Nous ne sommes pas l’espèce suprême sur Gaïa (seulement un maillon faible) et pourtant notre orgueil nous pousse à fêter une fois l’an l’anniversaire de notre environnement de plus en plus dégradé. Comme pour se donner bonne conscience, un petit jour par an et puis s’en vont. Cela dure depuis 46 ans (Première journée mondiale de la Terre en 1970). La situation est grave, très grave, pas pour la Terre qui continuera de tourner sans nous mais pour la vie qui se love dessus. Les hommes continuent à jouer l’autruche qui fourre sa tête dans le sable  pour ne pas voir la progression du désert sans vie qui l’entoure. Tels des diptères les hommes se mouchent dessus sans ramasser leurs crottes.  La biodiversité, grâce aux multinationales des agrochimies industrielles, s’effondre. Des milliards d’insectes depuis 46 ans sont morts en silence dans une indifférence totale grâce à nous et nos bêtises. « Le printemps silencieux » de Rachel Carson poursuit son pesant silence. Merci Bayer, merci Monsanto, merci Syngenta et tous les consorts de l’industrie pharmaceutique qui vont de pair avec. Merci Novartis, merci Sanofi, merci Pfizer et tous les Roches-consorts. Depuis 46 ans vous profitez pleinement de cette dégradation environnementale que vous avez orchestrée. Et ceci n’est que la partie visible d’un immense iceberg dont la transparence est si vive que les hommes sont incapables d'en déceler les raçines sur l’océan de leurs sottises. Alors allons-y gaiement, continuons les faux semblants et signons aujourd’hui à l’ONU les accords d’une farce Paris-COP21. Ça c’est un anniversaire qui fera date pour sauver notre maison commune Terre. Je retourne à mon jardin, des stipes de Chamærops, en abondance de semis naturel, sont bons à replanter. Fête de l’arbre ce jour, plantons un peu d’herbe géante pour faire front au mercure du dérèglement climatique.

              

                           Bonne journée de la terre 2016 

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Avril 2016 à 07:37

    belle fenêtre ouverte sur nos inquiétudes.... bise de bon week

    2
    Samedi 23 Avril 2016 à 16:54

    tant que c'est le profit et le pouvoir qui gouverneront...

    3
    Mardi 26 Avril 2016 à 15:20

    Comme en échos à ton texte, je parle aujourd'hui des paysans infirmiers de la terre. Ils sont debout et engagés. Ils sont magnifiques et si humains.

    Face à tout ce qui détruit, face à tous ceux qui détruisent, soyons debout, offrons chacun notre engagement au quotidien pour entretenir la vie. Nous sommes des colibris qui apportons chacun notre goutte d'eau. Je suis sûre que tu en fait partie.

    Il parait que nos rêves créent notre univers. Alors faisons des rêves merveilleux. Actuellement les représentants des traditions anciennes offrent au monde leurs connaissances  jusqu'à présent tenues secrètes . Ils y parlent de possibles extraordinaires et d'un monde heureux. Ils estiment que c'est l'heure de nous livrer les fruits de leurs recherches. Et si nous rêvions d'une planète heureuse. En belle santé. Si nous créions notre bonheur d'être là. Développions notre confiance en la vie.

    C'est tellement incroyable d'être là avec la complexité infini de notre corps et de notre esprit. Et pourtant nous y sommes. La vie est tellement incroyable et complexe. Et pourtant elle est là. Multiforme et si forte. Elle triomphera toujours même si elle change de forme.

    Les Toltèques, scientifiques et artistes d'Amériques du sud, existant depuis au moins 4000 ans, parlent du pouvoir extraordinaire de la parole qui crée et les Hawaïens de la pensée qui crée. La parole pourrait être magie noire et créer le chaos : Hitler par sa seule parole a entrainé tout un peuple de gens intelligents à la barbarie. Elle peut être magie blanche quand elle respecte son auteur, les humains, la vie. Elle est magie blanche quand elle ne pèche pas contre soi-même, quand elle ne fait rien à l'encontre de soi-même. La parole est magie blanche quand elle est utilisée de façon positive.

    Ce sont des philosophies que je trouve très constructive. Elles permettent de passer de la peur à la confiance.

     

    Je trouve ta photo magnifique.

    Bise

    Marie

    4
    Mercredi 27 Avril 2016 à 12:22

    bonjour Michel 

    nous ne sommes qu'une poignée d'hommes et de femmes de par le monde  à tout faire pour la préserver 

    tant que l'homme voudra faire trop de profits ça ne risque pas de changer    hélas !

    bon après ùidi bises à tous les deux Cathline

    5
    Mercredi 27 Avril 2016 à 18:54
    francinea

    Bonjour, la situation est désespérée, je ne dirais pas que l'homme joue l'autruche, c'est pire que ça, il n'est pas concerné; je te souhaite une bonne soirée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :