• L'hubris coronavirus

    En hivers, lorsque papy « Canardjaune »s'engage sur les routes de France pour voir sa petite fille nichée au creux des volcans d'Auvergne, des friandises blanches l'attendent aux tournants . Depuis Noël, un jours sur trois notre nombril de France, le beau Massif Central, s’emmitoufle sous des couettes neigeuses. Mieux encore, il y ajoute cette année, des épaisseurs d’isolants  supplémentaires, des brumes et brouillards à profusion. Un bel hiver de blanc, de gris, et parfois de lumière illumine ces lieux merveilleux. « Canardjaune » n'aime pas le froid (comble pour un canard d'eau douce) , mais ici auprès de la frimousse de son petit amour de 5 ans, il l'apprécie à sa juste valeur, car répandu à la juste dose.

     

    La promenade des dindons est un rituel sacré. Le coq Maurice est ici roi de la basse-cour. Les voisins sont éloignés. Il peut donc jouer les ténors sans préjudice de nuisance sonore. La cohorte des dindons qui glougloutent à tue-tête défie les grippes aviaires. Le grand air et l'espace sont l'ennemi des coronavirus même par grand froid. Ici, point de masque « made in china » pour défigurer ces splendides volatils. La liberté a sa juste valeur. La sobriété heureuse à l'état pur. Loin des putrides cités concentrationnaires des hommes. « Canardjaune » en ces lieux est en extase et repos "zen" . Ici il oubli les miasmes de cette farce en bal masqué des grandes villes. Il se doute bien que derrière cette mascarade, se dessine le mensonge pour faire avaler des transformations profondes du devenir de l'humanité.

     

     

     

     

     

    Nos politiques à la solde des gourous de la médecine "Big Pharma" avancent à pas de velours feutrés dans la direction "case impasse" du jeu de l'oie qui joue à l'autruche. Lorsque nous sommes entassés à plusieurs millions d'habitants dans des mégalopoles monstrueuses , les virus pratiquent le saute mouton entre nous et les animaux sauvages via les camps de concentrations des animaux domestiques en élevages industriels. Ainsi , nous serons toujours en retard d'une longueur pour combattre cet ennemi qui ne nous veut pas forcément que du bien. Le vaccin contre la grippe commune est renouvelé chaque année pour cette simple raison de saut de puce entre volatiles à plumes (oies et canards sauvages), mammifères volants ( chauve-souris), et mammifères à fourrures (Visons et chiens viverrins). 

      Des milliards de dollars vont pleuvoir à profusion dans la lessiveuse bancaire de Pfizer, le roi du viagra et des médicaments vendus sans autorisation avec pratiques commerciales et publicitaires douteuses. Même mensongères pourrait-on ajouter. Ces scélérates pharmacopées organisées en multinationales tentaculaires ont déjà précédemment trichés. Comment pourrait-on les croire vertueuses aujourd'hui?... Et maintenant Sanofi en sous-traitant de Pfizer. Quel beau spectacle d'union sacrée mondialisée en inversion fiscale devenue inversion-conversion de production.  

    Les pangolins ont beau être les boucs émissaires de cette saleté de virus, ils ne sont pas à l'origine de cette contamination Covid19. Cette macabre supercherie des dictateurs de l'empire du milieu pour faire diversion a fonctionné pour les gugusses terrorisés par la peur que nous sommes devenus . La chine premier producteur de fourrure de visons et de chiens viverrins est possiblement responsable du désastre actuel. Mais qui porte les manteaux de fourrures de visons ? La réponse : Cherchons du côté des pays riches. Qui pille la planète ? Les petites mains au yeux bridés ne sont nullement les coupables. Les vrais responsables se logent dans des conseils d'administration au sommet des tours d’ivoire en béton et verre dépoli des cités affairistes. La génothérapie à la sauce Pfizer , c'est sûrement valable à petite échelle sur des personnes gravement malades mais pas sur des milliards de porteurs de virus, par ailleurs sains de corps et d'esprit. Le feuilleton télévisuel à la Dallas en univers impitoyable ne fait que commencer. Bon voyage vers l'inconnu apprenti sorcier.

    Bonne journée à toutes et tous.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 28 Janvier à 02:30

    comme je comprends que tu aimes aller voir ta petite fille même avec le froid

    les photos de la neige dans la brume sont magnifiques

    une question  mets tu tes articles sur facebook  ?

    et est-ce que le peux les mettre sur mon compte facebook  avec un lien vers ton blog 

    bises Cathline

     

    2
    Jeudi 28 Janvier à 16:22

    La nature est belle dans toutes les régions, elle nous offre sa diversité d'odeurs, de regards, d'herbes folles. Profite bien de ta petite fille, on a besoin en ce moment de resserrer les liens

    3
    LABORDE Marie
    Vendredi 29 Janvier à 00:51

    Bonsoir cher ami Michel, merci pour ce voyage dans ma région, merci pour ton "coup de gueule" comme on dit, je pousse souvent les mêmes, je joins souvent les actions aux mots, j'ai besoin de m'extérioriser (sans masque).

    Elle est belle ma région sous la neige, tu dois l'apprécier surtout que tu t'y rends dans des circonstances agréables, pour voir ta petite fille, c'est tout plaisir. Aujourd'hui la température est un peu plus remontée, la neige d'hier a fondu, hélas.

    Merci pour ces belles photos (j'en ai gardé) et pour ton savoureux texte que je trouve sublime. 

    Bisous de Marie

    4
    Vendredi 29 Janvier à 11:00

    Bonjour mais que des sublimes photos sous cette neige passe des bons moments avec ta petite fille merci pour ces très belles photos bonne journée bisou Claudine Daniel

    5
    Samedi 30 Janvier à 12:14

    "(...) répandu à la juste dose (...) - comme c'est joliment écrit.

    Merci pour la beauté.

    Bon week-end, canard d'eau douce... qui n'aime pas l'eau tiède !

    Geontran

    6
    Samedi 30 Janvier à 14:34

    l'arbre et la brume c'est beau... il faut chercher des solutions, nous sommes devant un état de faits. garder notre énergie pour modifier cette triste évolution. bonne semaine

    7
    Dimanche 31 Janvier à 11:47
    francinea

    Bonjour, cette année il a beaucoup neigé dans le Massif Central; les paysages sont magnifiques;  pas de masques dehors ? il faudrait, car le virus est bien là, même à la campagne, et il faut penser à la petite (entre autres); c'est vrai que c'est assez surréaliste de voir tous ces gens masqués, toi aussi tu penses à un "complot" ? en tout cas, il faut revoir notre modèle économique, on ne peut plus dépendre des autres et délocaliser à tout va la fabrication des médicaments, entre autres, et alléger toutes les procédures administratives, et supprimer tous les intermédiaires pour la distribution des vaccins et des médicaments, un exemple parmi tant d'autres; je te souhaite un bon week end, bisous

     

    8
    Mardi 2 Février à 18:49

    Images de douceur blanche, je vous aime ! Pour le reste, il faut, je crois "raison garder" si l'on ne veut pas finir en gigots (de  moutons)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :