• Lamier blanc, Lamium album, ortie blanche

    Nous sommes en plein hiver et pourtant chaque jour de ce mois de janvier 2016 m’offre des surprises que je devrais normalement voir au printemps. Ainsi par exemple cette jolie blancheur de Lamier blanc (Lamium album) pointe ordinairement le bout de son nez en mai-juin. Depuis fin décembre, cette fausse ortie est là, en bordure de chemin à regarder les passants indifférents aux beautés du monde qui les voisinent. Cette plante communément nommée ortie blanche appartient à la grande famille des labiées ou lamiacées donc rien à voir avec la famille urticacées. Sa tige carrée est creuse contrairement aux tiges des orties qui sont pleines et ligneuses. Ses feuilles ressemblent à s’y méprendre à celles des orties mais sont dépourvues de poils urticants. Les fleurs bilobées ont une lèvre supérieure en forme de casque à rebord tuyauté cilié. La plante est pollinisée par les bourdons moins frileux que les abeilles en ce mois de janvier. Elle révèle les terrains azotés. C’est une plante médicinale, employée contre les maladies inflammatoires des voies digestives et respiratoires. En « détox » après les fêtes de fin d’année, mettre 30 grammes de feuilles et fleurs dans un litre d’eau frémissante 10 minutes. Filtrer et boire froide cette infusion tout au long de la journée pour lutter contre l’acide urique provocateur des douleurs articulaires. La nature étale des trésors de bienfaits. Sachons les observer et les utiliser à bon escient.

     

                            Bonne semaine à toutes et tous.                 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :