• Le Covid-19 serait-il un catalyseur?

    Hier après-midi, à la faveur d'un déplacement bref, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre, mon regard a croisé alentours ces quelques fleurettes printanières aux locataires largement dé-confinés.

    Nos amis les insectes se moquent des lois des hommes, et ils ont bien raison. Les jardiniers municipaux étant consignés à résidence forcée, les tignasses des parterres et pelouses des jardins publics s'adonnent à une débordante débauche ascensionniste.

    Les produits phytosanitaires de Bayer-Monsanto et consorts étant remisés dans les cabanes de jardins et dans les ateliers techniques municipaux, fleurettes et insectes hôtes associés reprennent possession de la biodiversité.

    Est-il encore temps car elle s’effondre à une vitesse exponentielle ? Le Covid-19 serait-il le premier facteur déclenchant d'une reprise en mains du créateur de ce foisonnement de vie ? Permettez moi d'en douter.

    Dès le 11 mai 2020 en France, la soif de destruction de l'homme vis à vis de son environnement repartira de plus belle. C'est incrusté dans les gènes de l'espèce prédatrice majeure de planète Terre. Notre cerveau démesurément développé ne sait toujours pas gérer son volume d’intelligence. Plus nous inventons d'outils pour nous servir, plus ces outils nous asservissent. Nos dernières trouvailles, les outils informatiques et data-calculateurs surpuissants (surtout très énergivores)  associés nous aveuglent.

    Ils abreuvent nos vanités et nous rendent encore plus infirmes et handicapés, car ils nous coupent définitivement de nos racines profondes auxquelles nous appartenons. Plus nous nous détachons de ces racines, plus nous devenons hors sol et naviguons dans du virtuel . Plus nous sommes hors sol, plus nos racines du réel deviennent ténues. Ce cercle peu vertueux d'intelligence basée sur un détachement progressif de nos attaches avec les plantes et les animaux, nos sœurs et frères d'armes, nous rend très fragiles. Le Covid-19 serait-il un catalyseur pour nous rediriger vers le bon chemin ?...

    Bonne semaine à toutes et tous. Prenez soin de vous.


  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Avril à 11:32

    Bien-sûr, dès le 11 mai, nous oublierons les combattants de la première heure, les sans masques, soignants, pompiers, éboueurs... pour à nouveau rouspéter sur tout et rien.. La nature et la faune déjà si meurtries, n'auront eu qu'une petite accalmie avant le retour des tempêtes assassines de pollution et autres inventions de l'homme. 

    2
    Lundi 20 Avril à 12:53

    je ne crois p)as que quelque chose changera...Qui se souvient de la gripe asiatique, de la grippe de Hong Kong qui ont fait plus de morts que ce virus...? pire, je crains que le fièvre numérique  (énergivore, tu as tout à fait raison) qui  s 'est emparée de la planète ne perdure au-delà du raisonnable , nous coupant un peu plus de la vie...

    3
    Lundi 20 Avril à 14:36

    Bonjour un bien joli reportage explicatif et des merveilleuses photos merci de ce partage bonne journée bisou Claudine  Daniel

    4
    Lundi 20 Avril à 20:25

    j'espère de tout coeur que cette pandémie , remettra les pendules à l'heure 

    mais sans doute pas pour tout le monde hélas

    je pense quand même qu'un partie de la population en tirera les leçons et changera sa façon de vivre 

    en ce moment  mon propre fils est en train de changer et prend un virage à 180°   ça me rend très fière 

    On verra bien après le 11 mai  ce qu'il en restera 

    bises à tous les deux  Cathline

    5
    Mercredi 22 Avril à 07:43

    Ce printemps, les fleurs ont été bien tranquilles dans les bois... Le 1er mai, on laissera aussi en paix tous les brins de muguet... 

    Mais après le 11 mai ?

    Bonne journée.

    6
    Vendredi 24 Avril à 18:24
    francinea

    Bonjour, ah bon les jardiniers sont au placard? à Paris ils continuent d'entretenir les jardins, le tout sans pesticides, je te sens sceptique? c'est pourtant vrai; je pense que après le 11 le ballet des voitures reprendra, des avions pas tout de suite, enfin j'espère ! je te souhaite un bon week end, bisous

     

    7
    LABORDE Marie
    Dimanche 26 Avril à 23:20

    Bonsoir Canard Jaune, je n'avais pas trouvé le temps de venir m'abreuver de belles choses sur votre site. C'est chose faite. Et je ne le regrette pas, les photos sont superbes, j'ai pris la dernière, c'est pour moi la plus poétique car elle est composée de fougères jeunes que j'avais l'habitude de croiser dans les forêts landaises. C'est une excellente photo, bravo. Le ciel bleu à travers le feuillage des arbres la rend fabuleuse. 

    Je suis entièrement d'accord avec votre texte. Le modernisme nous tue. Je suis sèche mais c'est hélas vrai. Bises de Marie.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :