• Le petit Mairat

    Bonjour 

     

     

    La grange du Père Brault dont je vous ai raconté un jour sa fin de vie dans ( Disparition programmée d'un tilleul  ), a donné naissance à une association de quartier estampillée du même nom . Cette association de voisins n’a hélas pas permis de sauver ce bel ouvrage . Le pot de terre "Association de la Grange du Père Brault " contre le pot de fer "Mairie" était un combat perdu d’avance car les autorités technocratiques et financières ne transigent pas , et ,  n’aiment pas la démocratie locale trop directe ( en paroles seulement , en acte concret surtout pas ) . Cette association a cependant depuis trois ans créé une fête annuelle en juin et favorisé de riches échanges entre voisins qui ne se connaissaient avant que par un " bonjour, bonsoir " . Une page d’histoire s’est refermée sur cette grange ; elle en fait surgir des fantômes. Ainsi a toute proximité du bâtit agricole disparu , une ligne de chemin de fer économique tortillait . Des panaches de fumée , des éclaboussures de graisses et des chuintements de vapeur donnaient vie en ces lieux aux temps gloire de la Grange . Ces petits Mairat étaient poussifs . Les trains ralentissaient fortement à la côte  "Belle écuelle" . Ils  permettaient ainsi un arrêt facultatif non homologué . Les petites gens du bourg  "Gros Pierre" pouvaient ainsi sauter dans le train sous les regards bienveillants du conducteur  et s’aventurer au delà de leurs champs de labeur . Le 1er de chaque mois deux " irréguliers " jour de foire circulaient  en plus des 3 " réguliers" . Les charentais pouvaient pour quelques "sous" s’aventurer jusqu’aux limites du département et comparer leur "laitières sparnaciennes" avec les "Limousines roumaziéroises" . La mobilité était en marche et le progrès allait suivre. Mais c’était sans compter sur la venue simultanée de l’automobile qui a progressivement réduit à néant les 66 km 131 de voie de chemin de fer qu’un bon Monsieur Adrien Paul Mairat avait construit entre Angoulême et Roumazières pour 3 heures 45 minutes de voyage . Le temps d’un soir de juin 2010, passé et présent se sont mêlés dans les mémoires encore vivantes des gens de ce quartier . Les petits cailloux de la Grange sont retournés aux carrières de chez Chauvin . D'un tas de pierre qu'est redevenu cet édifice , une petite colline d'humanité a émergé .

     

      Ci-dessous quelques photos souvenirs de cette fête du 06 juin 2010 

     

    Matériel de pose et d'entretien des voies à l'époque "Mairat"

     

    Hello , porteur !... SVP

    Certificat d'aptitude aux fonctions de chauffeur de locomotive

    Bouteille d'oléagineux  pour huiler les bielles et pistons des locomotives   

    Un grand cru d'appellation d'origine contrôlée

    Les éclairages de signalisation de l'époque

     Le composteur d'humanisation

    La boite mystère pour gagner la bouteille

    Les beurouettes barbecues à patates chaudes

    Il se reconnaîtra !...

     

    Bonne journée

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Juin 2010 à 13:01

    Superbe récit. Et que du beau matériel, lanternes, composteur. Qui a-t-il donc dans la boite mystère ? Yves

    2
    Mercredi 9 Juin 2010 à 16:48
    MARYVONNE juglas

    J'admire toujours les photos que vous faîtes.

    J'ai égaré votre adresse mail. J'ai fait une mise à jour de mon site.

    Amitiés

    Maryvonne

    3
    Mercredi 9 Juin 2010 à 18:09
    Cathline

    une très belle fête  où l'ambiance devait être chaleureuse et amicale  bonne soirée  bises Cathline

    4
    Mercredi 9 Juin 2010 à 20:47
    TELOS

    sais-tu à quoi servait la bouteille sous le diplôme..j'ai la même ici mon père était mécanicien de loco..je me demande si ce n'était pas de l'huile...???je me souvient des articles de ta grange c'est par là que j'ai commencé à trouver ton blog touchant,vrai...cette fête devait être chaleur dans tous les sens du terme!lol!!! les petites patates hum!!miam!miam!bonsoir

    5
    Jeudi 10 Juin 2010 à 19:17
    papiphilou

    Bonsoir de passage grace a notre ami " La gare centrale " , je dirai une boite de branchement pour les LT " ligne téléphonique " Bonne soirée a+

    6
    Jeudi 10 Juin 2010 à 21:24
    Canardjaune

    Bonsoir papiphilou , merci de votre passage chez Canardjaune . Non ce n'est pas pour les LT .Merci d'avoir fait avancer le schmilliblic??  Mes amitiés et bonne soirée  

    7
    Jeudi 10 Juin 2010 à 21:32
    papiphilou

    Bonsoir, pour tout dire je suis retraité de la SNCF et même si ma collection de lampes est plus petite que la tienne je ne vois pas .C 'est peut être une évidence pour moi j 'etais sur la voie. Mais je cherche... a+

    8
    Jeudi 10 Juin 2010 à 21:35
    Canardjaune

    Bonsoir , C'est une bouteille d'huile qui servait pour huiler les bielles et les pistons des locomotives à vapeur . Bises et bonne soirée  

    9
    Jeudi 10 Juin 2010 à 21:47
    Canardjaune

    C'est bien de chercher , j'ai fait comme toi pour gagner la bouteille de cahors et pour tout te dire je ne suis pas retraité de la SNCF . Cette belle collection appartient à mes voisins retraités de l'époque vapeur . @+  

    10
    Jeudi 10 Juin 2010 à 22:20
    Canardjaune

    Alors où en es-tu de la boite mystère ? La bouteille de cahors , je l'ouvre demain  

    11
    Vendredi 11 Juin 2010 à 06:40
    papiphilou

    Je ne cherche pas pour la bouteille, mais pour le plaisir et je ne vois toujours pas ! Bonne journée a+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :