• Les faits relatés

    Le jeudi 29 septembre 2011 , vers 18h45 , je me promenais à bicyclette autour de l’étang de St Yrieix (16) . J’étais arrêté et regonflais le pneu de la roue avant qui était presque à plat . Je m’apprêtais à repartir lorsqu’une femme genre "gens du voyage" un peu dérangée de la tête et moitié ivre s’est précipitée sur moi en m’insultant et en me disant de dégager des lieux . . Elle saisit mon vélo et le projette violemment quelques mètres plus loin . Elle revient sur moi et me colle une gifle . Par réaction instinctive , je la lui rends . Brusquement un homme surgit tout aussi dérangé qu’elle et fonce sur moi en criant que je ne devais pas toucher une femme . Il s’approche et me décroche un coup de poing dans la mâchoire avant même que je puisse placer un mot d'explication . Aussitôt ma gencive saigne abondamment . Je m’agrippe alors à lui en tentant de le faire tomber au sol pour me dégager de ce fou furieux . Or la femme en profite par derrière pour me faire tomber . Je me retrouve au sol sur le dos . Alors l’homme s’acharne violemment sur moi en tentant de me frapper le visage à coups de pieds . Je me protège tant bien que mal avec mes mains . Voyant qu’il ne parvenait pas à ses fins , il me frappe durement à coups de pieds sur le thorax . J’hurle alors de douleur en voyant ma dernière heure de vie arriver , lorsqu’un jeune couple qui passait à proximité , est intervenu je ne sais comment car j’étais moitié sonné . Aussitôt le couple de gitans s’est volatilisé . Je me suis retrouvé seul à côté de mon vélo .J’ai alors péniblement réparé ma chaîne déraillée et suis allé accourir auprès du jeune couple déjà loin pour les remercier . Ne voulant visiblement ne pas se faire connaître , je suis reparti vers la zone de baignade de l'étang pour me laver le visage plein de sang à l’aide de la douche ; puis , je suis péniblement rentré à la maison . Après une nuit douloureuse , j’ai demandé à voir avec insistance mon médecin référent qui m’a finalement donné rendez-vous à 11h30 et enfin ausculté à 12h30 . Il a constaté une possible fracture de la 10ème côte gauche , m’a prescrit un anti-douleur et un anti-inflammatoire plus une ordonnance de radiographie . Je me rends à 14h00 au centre clinical de Soyaux . Le radiologue constate une fracture de la 8ème côte côté gauche . Il me fait alors une échographie de la rate , du foie , des reins et de la vessie pour vérifier d ‘éventuelles lésions . Ouf ! pas de bobo sur ces organes internes...Dans la foulée je passe au commissariat central d’Angoulême pour déposer plainte contre mes deux agresseurs . Il est vendredi 30 septembre 2011 et 16h45 : A l’accueil le policier me conseille de revenir le lendemain vu un temps d’attente de plus de 2heures . Je lui dis que trop faible , je repasserai lundi 03 octobre au matin . Le lundi matin à 11h00 je dépose enfin ma plainte contre X après plus d’une heure d’attente inconfortable pour mon état de santé douloureux . Depuis cette date je me traîne doucement à la maison et dans mon jardin en masquant partiellement mes douleurs à l’aide des comprimés prescrits . Il me tarde de retrouver mes moyens physiques que ces deux abrutis m’ont endommagé . Vu un très beau temps , j’ai néanmoins osé retourner sur les lieux de ma triste mésaventure le 05 octobre 2011 où j’ai croisé encore de loin l’homme qui m’a agressé . J’ai réussi , la peur au ventre , à le photographier 3 fois . Vendredi 07 octobre 2011 , je suis retourné au commissariat de police pour leur fournir les 3 photos à l’aide d’une clef USB . J’attends maintenant la suite de cette affaire pour laquelle je ne me fais guère d’illusions . Aujourd’hui dimanche 9 octobre 2011 , je me sens légèrement mieux ce qui me permet enfin de relater ces évènements par écrits et de les poster sur le blog " Regards croisés " de Canardjaune pour rassurer tous les blogonautes ,qui , depuis m’ont laissé des messages de soutiens et d’encouragement . Merci de tout cœur à vous tous . Je remercie  particulièrement Anto,Cathline,Capucyne,Dani-elle,Lilou52,Lulu66,New-dawn, Ptefleurs,Telos ,et toutes celles et ceux  qui sont passés avec une pensée positive sans mots dire. Vos commentaires postés me remontent le moral qui est au plus bas . Merci de tout cœur à vous tous . Je vous souhaite une bonne semaine et essaierai de venir vous rendre visite individuellement pour remerciements .


  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Octobre 2011 à 23:03
    Cathline

    bonsoir pauvre petit canard jaune    

    et ben qu'elle histoire ! on est vraiment à l'abri de rien ! 

    en plus je sais que les côtes cassées c'est très douloureux, ça fait mal au simple fait de  respirer ou de rire  et on ne peur rien faire qu'attendre que ça se ressoude tout seul  

    courage dans quelques temps ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir et j'espère que la gendarmerie pourra, avec tes photos, coincera les auteurs au plus vite

    gros  bisous d'amitié  bonne nuit Cathline

    2
    Lundi 10 Octobre 2011 à 06:55
    mel-and-tof

    Bonjour Canardjaune

    Ph mon dieu quels risques que tu as encourus,ils auraient pu de tuer et ,ils se conduisent ,comme si rien n'était ,j'espère qu'ils seront punis à la hauteur de leur méfait !

    On ne peut plus se promener sans risquer une agression ,c'est fou ! dans quel monce vivons nous ?

    Tu as bien fait de le prendre en photo,je dois dire que tu as eu du courage pour retourner sur les lieux de ton agression

    Je te souhaite de bien te remettre ,prends soin de toi surtout et prends garde à toi quand tu vas en balade

    Je te souhaite aussi une bonne journée

    Gros bisous

    Méline

     

     

    bon lundi

    3
    Lundi 10 Octobre 2011 à 07:08
    TELOS

    la photo est magnifique comme ta sensibilité.. dommage que ce couple 'na pas jugé bon de donner ses coordonnées.. beaucoup de gens craignent la justice.. dommage..je suis désolée pour toi.. c'est psychologiquement déstabilisant. tu vas être méfiant en balade. et cela va ôter en bien être.. plus la douleur.. courage.. j'y pense maintenant quand je suis loin de tout .. plus qu'avant.ça va m'arriver aussi//on me le dit ici.. je t'embrasse amicalement.

    4
    Lundi 10 Octobre 2011 à 16:00
    Capucyne

    Finalement, pour le moral, je vois qu'il vaut mieux se faire agresser par un moustique et se casser trois côtes ...en état de légitime défense, que de se faire attaquer par des humains malveillants. sauf que...ton récit ne fait pas rire alors que le mien si...! O légèreté humaine!

     Bref, je te conseille de

    -ne pas rire,

    - ne pas éternuer!!!!

    -ne pas tousser (surtout ne pas tousser...AAAAAhhhh!)

    -ne pas te coucher (enfin moi, je n'y arrive pas!)

    -t'intaller au jardin au soleil quand il y en a...pour faire le plein de vitamine D pour que ta côte se resoude.

    Je suis sure que les violences sont plus dures à encaisser que la maladresse, même si le résultat est un peu semblable! Si tu as pris des photos, il est quand même possible que la police réussisse à intervenir..

    J'espère que dans le miroir, ton bec est redevenu jaune (et non pas bleu ou violet)...

    Tu as raison, on se traîne quand c'est comme çà: moi, je fais tout tomber parce que je bouge mon bras avec parcimonie et après je contemple philosophiquement ce qui est par terre, en attendant la bonne âme qui passera et qui sera de corvée pour ramasser! Cà va de l'oignon au tube de colle en passant par les papiers ...

    Des amis sont passés pendant que j'étais chez la kiné, m'ont laissé gentiment trois citrouilles sur la table de jardin...Trop lourdes pour mes cotes, elles vont rester là jusqu'à une visite providentielle!

     

    Dis-toi aussi que ces gens n'avaient rien contre toi, mais contre n'importe qui pour voler ou se défouler...

    Je pense à toi à chacun de mes mouvements!!( Si Si! c'est mignon, non ?)

    (PS: tu as essayé de te laver les cheveux??? je n'ai pas trouvé la formule indolore!!!)

     

     

    5
    Lundi 10 Octobre 2011 à 21:44
    jane

    Quelle histoire ! le but n'était-il pas le vol de ton vélo au bout du compte ?? Bon , j'espère que tu vas aller vite mieux physiquement , mais le traumatisme psychologique risque de durer davantage ! Ne lache surtout pas la plainte , insiste !! je t'embrasse

    6
    Mardi 11 Octobre 2011 à 13:47
    Lilou-52

    Il ne faut pas remercier Canardjaune tu sais, je trouve cela tellement normal ! Ton récit me touche encore et en te lisant je me suis posée la question comment ce jeune couple n'a rien fait si ce n'est faire partir tes agresseurs, ce qui est déjà important mais te laisser là, comme ça, ensanglanté et blessé me choque.

    Que la force soit avec toi ! Sourire. Allez, je plaisante, mais en parcourant cet article je sais que tu l'es.

     

    7
    Mardi 11 Octobre 2011 à 23:00
    hélène

    et ben dis donc ! ces deux cinglés n'étaient pas "connus des servivces de police " ? ils ne doivent pas en être à leur coup d'essai ! bon rétablissement!

    8
    Andrieux
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 12:16
    Andrieux

    Bon courage papa, je pense fort à toi. Pleins de gros bisous. Caroline qui t'aime fort

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :