• Nigelle de Damas , Nigella damascena

    « Le réel est tellement beau que je m’incline devant lui » nous a confié un jour notre ami Einstein . Hé bien moi , lorsque je fouine dans mes endroits sauvages où presque personne ne vient , je tombe en extase devant un pied de Nigelle de Damas enfouie dans un lacis d’orties et de salsepareilles . Éprise de liberté , pour assurer sa plénitude , elle affectionne les champs , les terrains vagues et rocailleux et également les bords de route de pleine campagne non fauchés par la civilisation dite en cœur de modernité .

    C’est une simple annuelle de la famille des Ranunculaceae , tellement belle . Ses feuilles ciselées par les doigts de fée d’une dentellières de la cour des miracles des plantes me subjugue . Ne mangez pas ses graines , car pour défendre sa descendance elle les a imbibées de toxine . Contentez vous de gouttez des yeux le bleu clair de ses fleurs qui une fois fécondées deviennent capsules divines . Sa beauté vaut tous les feux d’artifice d’un 14 juillet orgueilleux orchestré par les hommes qui ne pensent qu’à se battre puis à parader . 

    Je vous souhaite une bonne semaine . 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 22:36
    cathline

    bonsoir Michel   c'est rai que l'on ne peut que s'incliner  devant sa beauté  et lorsqu'elle est en graines elle n'en est pas moins belle !    bon 14 juillet  bises à vous deux  Cathline

    2
    Lundi 14 Juillet 2014 à 07:43

    une fleur que l'on aime rendre encore plus belle

    bonne semaine

    3
    Lundi 14 Juillet 2014 à 09:08

    J'en ai toujoutrs au jardin et je les aime pour leur air à la fois chifonné et élaboré. Et c'est vrai, leurs capsules sont (presque) aussi belles !

    4
    Dimanche 20 Juillet 2014 à 19:25
    Cephalantera

    Bonsoir, trop belle fleurs, j'aime.

    Bonne semaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :