• Printemps régime sec

    Printemps régime sec

    Le printemps 2021 avance en âge. Il est bientôt parvenu au tournant de sa demi-vie. Pour l'instant on ne peut pas dire qu'il nous a distribué des jours chauds. Par contre en matière d'ensoleillement et de faibles pluies il s'est annoncé jusque là très prodigue. Au cœur de la campagne charentaise l'agriculture minière poursuit son œuvre de destruction. Depuis le 15 avril, les arroseurs industriels sont entrés en action pour arroser les blés en vidant les cours d'eau. 

    Les jardins commencent à avoir soif et les plantes à montrer les premiers signes d'un besoin d'humidité. Dans mon jardin, les sauges « hot lip » s’acclimatent parfaitement à ces conditions et rayonnent d'une floraison abondante bien avant l'heure de l'arrivée des Saints de glace prévus pour la semaine prochaine.

    Les rosiers préparés par avril expriment leur premières couleurs. En ce début mai, la poésie des roses culmine. C'est le mois des senteurs retrouvées.

    Mignonne allons voir si la rose...

    Délicatement parfumée, « Papa Meilland » est l'une d'entre-elles. Son odeur m'enivre et ses pétales veloutés m'envoûtent. Dommage, ce rosier est peu généreux en fleurs et ces dernières sont de très courte durée. Pendant ce temps les rosiers grimpants escaladent les murs de la maison et partent à l'assaut du ciel

    Par contre la durée de floraison des pensées compensent celle des roses. Les violas fleurissent abondamment et longuement. J'aime particulièrement ces petites pensées  au regard malicieux.

    Le feuillage des « hostas » prend forme, hélas comme chaque année il est déjà piqueté de dentelles. Limaces et escargots en sont les redoutables prédateurs. J'ai beau traquer l'ennemi bouteur, ils et elles possèdent l'art du camouflage. Les cueillettes quotidiennes du soir ne suffisent pas à venir à bout de l'ennemi. La traque d'un jardinier « pot de terre » contre des gastéropodes « pot de fer », le combat est perdu d'avance pour moi. Les feuillages des « hostas » finiront l'été en dentelles du Pas de Calais.

    Pour le reste au jardin, c'est la pleine floraison des seringats. Ce sont des arbustes faciles à cultiver et généreux en douces fleurs bien parfumées. Les abeilles les visitent avec insistance. D’instinct elles savent ce qui est bon pour elles tout en étant facile à butiner.

    Ainsi va la vie au jardin en ce milieu de printemps.

    D'autres roses de mon jardin, c'est par ICI 

    Bon mercredi à toutes et tous 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Mai à 13:04

    Faire de nos jardins un paradis pour les abeilles ! en voilà une belle raison (s'il en fallait) de planter sauges et autres seringats !

    Chez moi, les gastéropodes ont la vie dure (et les hostas la vie douce) car de nombreux canards et hérissons vivent heureux entre berge et sous-bois. Deux prédateurs redoutables pour les escargots et les limaces. Je ne m'occupe de rien !

    Bonne fin de semaine Michel,

    Pierre.

    2
    Jeudi 6 Mai à 14:06

    j'adore les pensées, votre première photo est d'une beauté fragile. Les hostas, j'aime mais je n'en mets plus, tous dévorés.. par contre, j'ai planté plusieurs sauges. C'est en avance chez vous, je n'ai que de petits boutons de roses et des iris.Oui ils arroaient déjà il y a quelques jours.. Là il pleut terriblement.. J'aime la pluie. bonne journée par vos fleurs

    3
    Jeudi 6 Mai à 20:45
    Sedna

    Les lilas sont passés mais les iris résistent.. les pluies des derniers jours font du bien aux jardins même si pour le regard, on préférerait le soleil.. Les roses commencent à se montrer chez moi aussi, et quel bonheur  de les voir si fidèles comme toujours. j'aime beaucoup ton jardin.

    4
    Vendredi 7 Mai à 15:15
    da.cl

    Bonjour merci de nous offrir ces magnifiques merveilles c'est du grand plaisir pour les yeux avec ces très jolies photos un joli partage merci à toi bonne journée bisou Claudine Daniel

    5
    Vendredi 7 Mai à 23:21

    Un paradis dans ton jardin   les abeilles se régalent

    chez moi c'est pareil, beaucoup d'abeilles  ! j'ai cette année des touffes énormes de bourrache 

    je n'ai jamais réussi les Hostas pourtant je les aime  !    la touffe à droite  c'est quoi ?

    ici les jardins ont été bien arrosés la semaine dernière  mais dès que le mistral se lève  ça sèche vite 

    mais je ne vais pas me plaindre car j'ai toute l'eau que je veux  au jardin je pompe à la rivière et il ne m'en a jamais manqué

    et à la maison je branche un tuyau sur la source du voisin  (je stocke dans un bidon de 310 litres)

    bonne nuit  bises à tous les deux Cathline

     

     

     

     

      • Samedi 8 Mai à 22:24

        Bonsoir Cathline: La touffe à droite de l'hosta  est un Chlorophytum. C'est facile à cultiver et ornemente bien les parterres l'été. Bon week-end  

    6
    Marie Josette LABORD
    Dimanche 9 Mai à 01:52

    Bonsoir Michel, merci pour cette superbe page, tes photos sont magnifiques, j'en ai pris et te dis un grand MERCI. Tes légendes sont claire, c'est encore mieux. Je te souhaite ainsi qu'aux tiens un bon weekend rempli de soleil et de douceur. Bises de Marie.

    7
    Mercredi 12 Mai à 15:34
    francinea

    Bonjour, avec les saints de glace, la pluie est revenue, ça va faire du bien aux jardins, je te souhaite une bonne journée, bisous  

     

    8
    Mercredi 12 Mai à 17:15

    chez nous (Bretagne sud) le manque d'eau se fait déjà sentir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :