• Printemps volé

    Printemps volé

     

    Quoi de plus naturel qu'une balade au bord de l'eau. S’asseoir sur un banc le soir à admirer un couchant de soleil en compagnie des siens, Courir avec sa petite fille en s'écroulant de plaisir dans un champs de marguerites. Moments rares et précieux. Instants de grande valeur intrinsèque sans croissance ni PIB. Besoin de sentir la rose et le lilas qui s'épanouissent lors des premières chaleurs printanières. Irrésistible envie d'écouter le chant du cou-cou l'après-midi au fond des bois . Monter au sommet d'une montagne et embrasser du regard le panorama paysager. Besoin naturel de sentir des émotions profondes. Ce n'est point une ascèse; c'est une torture . Une profonde soif de justice.

    Printemps volé

    Se masquer le visage, pour se protéger d'un vivant invisible, ,derrière un écran de tissus en regardant un écran d'ordinateur ou d' iphone.X ou Y, est-ce bien cela la vrai vie ? Condamné à tourner en rond dans un rayon d'un kilomètre autour de chez soi, si cela dure plusieurs semaines sans en connaître l'échéance de fin, est-ce bien sain pour le moral ? Faire travailler 50 ou 60 heures par semaine des personnels soignants, épuisés par manque de moyens basiques (masques, gants, produits désinfectants) par soucis de rentabilité maximum, est-ce réellement humain ? Sur-confiner en EHPAD, pour que cela ne coût rien (ou si peu), et avec des moyens dérisoires, des petits vieux et vieilles qui ont trimé toutes leurs jeunes années à produire de la richesse sans jamais leur partager, est-ce bien une société prospère ?

    Printemps volé

    Être gouverné par des personnages hautains qui improvisent au jour le jour une crise qu'ils savaient pourtant un jour inévitable. Le vase déborde, et c'est une minuscule bestiole surgit du néant qui pousse l'eau hors du récipient. La crise n'est pas seulement sanitaire, sociale, économique et environnementale. la crise est l'effondrement d'un empire sociétal d'une minorité riche et dominante, face à une majorité qui n'a été jusque là que trop silencieuse. Confinement oblige, l'heure des comptes n'est pas à échéance de justice. Mais ce printemps volé à des milliards d'hommes et de femmes innocents, il va bien falloir crever l’abcès pour le guérir. Demain sera-t-il comme hier ? Sûrement point, car c'est la survie de l'humanité qui est en suspend.

    Printemps volé

    Bonne journée à toutes et tous. 

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Avril à 09:33

    Certains disent : cela devait arriver et on y est....chaque jour supplémentaire révèle effectivement combien cette société avide de pouvoir et d'argent va vers l'abîme sans espoir de remonter vers la lumière..bonne journée dans ce printemps que ceux qui comme moi, ont la chance d'avoir un jardin, peuvent contempler.. Le silence parfois résonne de tant de bruits !

    2
    Jeudi 9 Avril à 10:30

    Oh, combien est juste ton titre et c'est bien ce que je ressens : printemps volé...Volée la vraie vie au moment où elle est le plus présente...Confinement, confinement, tout le monde n'est pas d'accord sur cette stratégie :

    https://www.youtube.com/watch?feature=share&v=25UrmS2Wa9U&fbclid=IwAR2xhS0ct-Kq4Dfhn4CoAi4d_VO0kb-q19Z1ChN1j0wtJiuIGGM4uIWZtg0&app=desktop

     

      • Jeudi 9 Avril à 16:58

        Merci Capucyne, ton lien est très révélateur de la situation.

    3
    Jeudi 9 Avril à 11:31

    Bonjour et bien voilà un très bel article qui en dit loin de cette situation de confinement ça devient dur pour tout le monde tes photos sont très jolies prenez bien soin de vous bonne journée bisou Claudine Daniel

    4
    LABORDE Marie
    Samedi 11 Avril à 00:54

    Bonsoir Canard Jaune, très jolies photographies, des textes beaux au début puis lucides et graves. Je vous comprends très bien, surtout en cette période de Pâques. On ne sait que nous fixer des interdits. Mais va-t-on interdire à d'autres populations de ne pas pratiquer leur religion ??? Non, comme d'habitude. J'ai peur que le confinement s'éternise un peu trop, le gouvernement ne sait comment faire et il retarde cette échéance. Il a peur des retombées de ses actes odieux contre son peuple, tous ces manquements qui nous font nous poser des questions. Surtout avec l'emploi du Rivotryl dans les EHPAD, c'est honteux. Tout cela n'est pas de notre faute, mais de la leur. Il faudra qu'ils rendent des comptes un jour. 

    Merci et bonnes fêtes de Pâques. Marie.

    5
    Samedi 11 Avril à 14:24
    francinea

    bonjour, § on peut toujours critiquer la gestion de la crise, mais quand je vois la Suède qui ne se confine pas, des milliers d'anglais et d'américains dans les parcs, hé bien je me dis qu'on est bien ici; Mme Bacheielot lors de la crise du H1N1 avait fait des stocks considérables de masques, le député de l'Isère dont je ne me souviens plus le nom l'a incendiée, du coup on paye cher l'incompétence de ce député; oui le printemps nous est volé, et ce n'est pas certain qu'on change nos habitudes, je connais quelques personnes qui déjà pensent à prendre l'avion en juillet pour aller à l'étranger, et ainsi refaire circuler le virus !!! bon w end pascal, bisous

    6
    Samedi 11 Avril à 18:49

    j'ai bien peur qu'on nous vole aussi une bonne partie de l'été !  drôle de période ! 

    j 'espère que tout va toujours bien pour vous deux   bonnes pâques, je vous embrasse Cathline

    7
    Lundi 13 Avril à 13:54

    Bonjour bonne fête de pâques à vous bonne journée bisou Claudine Daniel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :