• Prisonnier des rêves

    D'une surface totale de 100 mètres carrés, la première fresque avait été réalisée en 1999. Détruite une première fois, et avant qu'elle ne soit à nouveau complètement vandalisée par des tagueurs peu soucieux du 9ème art, voici un des rares murs peints de ma ville, qui utilise la technique propre à la Bande Dessinée de la suite d'images séquentielles.

    Ce mur peint est l’œuvre originale de Marc Antoine Mathieu. Il est l'auteur de la série « Julius Corentin Acquefacques, prisonniers des rêves » ( décrit en six tomes : L'Origine 1990, La Qu 1991, Le Processus 1993, Le Début de la fin la fin du début 1995, la 2,333e Dimension 2004, Le Décalage 2013 ).

    Son album « Dieu en personne » paru en 2010 a reçu de nombreux prix.

    Ce décor en trompe l’œil est située rue de Beaulieu à Angoulême.

    Si vous flânez un jour dans la vieille cité des Valois

    ne manquez pas ce lieu original.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Mars à 07:56

    oh c'est de qualité!! bravo à l'artiste et bon week à toi

    2
    Samedi 25 Mars à 08:35
    francinea

    Bonjour, ces dessins sont très originaux; je pensais qu'en province ces œuvres étaient préservées des tags sauvages; chez moi hélas c'est monnaie courante; je te souhaite un bon week end, bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :