• Quand écologie rime avec ambitions personnelles

     Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Aux yeux dans les yeux et à la barbe de ses concitoyens, Madame le Maire de notre commune porte l'écologie aux sommets. C'est une bonne chose lorsque c'est justifié et raisonnable. Mais pour elle en ce moment, ça devient une véritable obsession à en perdre la raison. Hier au soir, un lourd dossier écrasait la table du conseil municipal. Le PLUi ( Plan local d'urbanisme inter-communal) était le sujet à aborder et à approuver. Lancé en 2015 par la procédure diagnostique enjeux et PADD (projet d'aménagement et de développement durable), il entre dans la phase finale de concertation par le biais biaisé de l'enquête publique. Mais il doit d'abord être validé par toutes les communes concernées et impactées. Les dents creuses, vous savez ces micro-trames vertes qui tapissent encore un peu le paysage des villes moyennes de France, de Navarre et d'Outre-Mer.

    Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Hé bien, le PLUi va se charger d'extirper ces molaires vertes pour les combler de mornes canines grises bétonnées. Voir ICI . et Voir Là . C'est ce qui se définit pudiquement comme «une utilisation économe de l'espace» ou encore de «sobriété foncière». De belles expressions écrites pour noyer les poissons aux arêtes épineuses qui frétillent dans le Fleuve « La Charente »qualifié de « plus petit des grands fleuves » de France métropolitaine. On est forcément le plus petit ou le plus grand de quelqu'un d'autre. Ce bassin territorial de l'Angoumois a dressé un SCoT( schéma de cohérence territorial) approuvé le 10 décembre 2013. Un DOO (document d'orientations et d'objectifs décliné en 28 prescriptions et 24 recommandations).

    Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Au fil des siècles de l'histoire de ce cœur Angoumois l'habitat a d'abord conquit le site haut stratégique d'Angoulême puis peu à peu comblé les espaces naturels et vallées avoisinantes. Tout ceci a conduit en un puzzle inextricable à l'image du mille-feuilles administratif que l'on va ajouter avec ce PLUi. Un PLUi part d'une bonne intention, mais nos élus s'en serviront parfois maladroitement pour leur raison d'être. Ainsi hier au soir, Madame Le Maire a anticipé et chercher à y inclure un champs photovoltaïque sur une zone verte protégée.

    Agro business

    C'est ce lieu tranquille qui va devenir fée électricité???

    Résultat, elle vient de perdre par démission, un des meilleurs élus de sa majorité. En revanche, en s'abstenant de participer au vote,  les élus de son opposition se sont malheureusement comportés comme des gamins de classe maternelle. Résultat un PLUi non encore actif et sensé bientôt protéger l'environnement futur de grand Angoulême est peut-être déjà entaché d'une verrue "fée électricité" par une dame aux ambitions vertes ambiguës.

    Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Reste un maigre recours : l'enquête d'utilité publique de mai-juin 2019.

    Quand écologie rime avec ambitions personnelles

    Citoyennes, citoyens aux urnes et à vos stylos.


  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Février à 17:10
    francinea

    Bonjour, quelle misère!! ces gens là n'aiment pas leur commune, ils  ne pensent qu'à  leur petite gloire personnelle et pognon, je suis dégoutée; et ce n'est qu'un exemple parmi  d'autres; je te souhaite une bonne journée, bisous

    2
    QG 2020
    Mardi 5 Février à 21:31

    Bonsoir ; Coin-coin, nous ne pensons pas s’être comporter comme des gamins. En proposant un vote cela a permis de démontrer que dans l’équipe de la majorité tous n’adhérent pas. Il faut aussi comprendre que nous votions ou pas c’est quand même la majorité qui l’emporte. Nous avons quand même dans le débat démontrer notre désaccord. Petit coin-coin dit nous ce que nous avons fait de mal ! Merci de répondre.

      • Mercredi 6 Février à 11:13

        Coin-coin bonjour QG2020

        Oh vous n'avez rien fait de pas bien, il fallait simplement participer au vote et non s'abstenir de voter. Un observateur voit les choses différemment. Bises.sarcastic

    3
    KISS
    Mercredi 6 Février à 09:33

    Je pense mon cher Michel que tu fais erreur sur l'installation du voltaïque.

    LES PETITS GAMINS revendiquent de conserver ce terrain en zone verte pour le plaisir des habitants .

    Le voltaïque c'est peut-être trés bien mais aujourd'ui en en connait pas tous les inconvénients. donc prudence!

    On pourrait aussi utiliser les batiments communaux actuelles  pour faire des installations ce qui permettrait de sauvegarder les zones vertes.

    De toute façon il faudra absolument faire participer toute la population sur les grands projets et pas des petites 

    réunions avec des projets ficelés d'avance.

    La discussion est ouverte. " c'est de la discution que jaillit la lumière"

    Avec toute mon amitié. KISS

      • Mercredi 6 Février à 11:26

        Bonjour KISS: Nous sommes d'accord sur le fond de la chose. Comme toutes les inventions de l'homme, le photovoltaïque est à utiliser avec prudence et discernement. A savoir, l'expérimenter par exemple sur les toits de notre mairie de l'Isle d'Espagnac, de la salle de sport de "l'Isle ¨Ô Sport", de l'espace George Brassens, mais pas et surtout pas dans l'un des derniers champs de notre commune ravagée par la bétonisation depuis 30 ans. La lumière électricité est une vaste énigme non encore résolue par nos meilleurs scientifiques, donc grande prudence. Bonne journée Monsieur KISS    

    4
    Mercredi 6 Février à 12:00

    Quand la moindre parcelle sera bétonnée, pour satisfaire des élus en quête d'un nouveau mandat, la faune continuera de disparaître nous entraînant dans sa chute .

    5
    KISS
    Mercredi 6 Février à 16:15

    ABSOLUMENT d'accord avec toi et c'est exactement la même analyse qui nous anime.

    Amitiés . KISSyes

    6
    QG 2020
    Mercredi 6 Février à 16:28

    Mon cher Michel ;

    Une précision à la réponse de ton message.

    Si tu as entendu notre déclaration en début de CM pour répondre à Mme Le Maire suite à l’article dans le MAG N°22 nous avons déclaré que pour protester nous ne voterons pas à aucune délibération, nous devions rester cohérent donc pas voté. Mais j’insiste nos arguments ne laissent aucune ambiguïté sur le fait que nous sommes contre.

    A très bientôt

      • Mercredi 6 Février à 21:14

        Coin-coin du soir à QG 2020: J'ai bien entendu votre mécontentement d'opposition en début de séance, mais pas compris votre façon de protester. Vos votes "négatifs"  se seraient ajoutés aux trois votes "contre" exprimés. Ainsi le poids d'une argumentation à vouloir implanter un champs de panneaux photovoltaïques aurait été amoindri. Vous aviez là une occasion unique de peser véritablement contre ce projet fou qui risque hélas de réapparaitre au grand jour lors d'une seconde mandature de Madame Le Maire. Cette dame sait très bien jusqu'où elle peut oser aller. Elle pose ses pions sur le damier de son échiquier pour un second mandat qu'elle ambitionne. C'est une redoutable et fine femme politique. Bises et bonne soirée.          

    7
    Mercredi 6 Février à 18:45

    Bonsoir mais que c'est triste de voir tout cela bonne soirée bisou Claudine

    8
    Cathline
    Mardi 12 Février à 05:34
    Grand débat je vois dans les commentaires
    Si au moins ça peut faire bouger les choses dans je bon sens
    Il faut doux en ce moment ds la journée et j ai repris je chemin du jardin. Bonne journée bises à tous les deux cathline
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :