• Renouveau éternel

    Les vacances de Toussaint dédiées à nos anciens qui vivent l'éternité reposante m'ont permis de côtoyer l’enfance de ma petite fille dans sa troisième année . Mes pires doutes, mes pires craintes pendant dix jours ont été balayées par sa joie incommensurable. Nos Vacances ont commencé par le regard croisé d'une salamandre écrasée, signe silencieux de la perte de biodiversité du vivant qui nous entoure et dans lequel nous baignons malgré nous. Mais de son bonheur à vivre l'instant présent elle m'a redonné tonus. Ce poème est pour toi ma petite Tya.

     

    Tandis que la toile du vivant se déchire

    Salamandre sur bitume va vomir

    Biodiversité rapidement s'écroule

    Planète Terre en perd la boule

    Croissance en pleine déshérence

    Croisée des chemins en souffrance

    Avenir de l’humanité en décrépitude

    Va probablement vivre ses pires solitudes

    La rage de vivre du vivant va-t-elle l'emporter ?

    Pour enfin se métamorphoser

    Du côte de l'espérance d'un renouveau

    Vers un monde chouette et beau.

    Nous connecter à la source de l'enfance

    Symbole de joie des meilleures espérances

    La petite boussole du bébé gouvernail

    Éveille les sens des retrouvailles

    Dans ce monde perturbé

    Sur cette planète épuisée et dégradée

    Tout n'est pas encore perdu

    Il nous reste beaucoup de non vu

    Les samares en hélico tourbillonnent

    Pour semer vie qui foisonne

    Par un tournant de tempête « Amélie »

    Apprendre à se déconnecter de cette chienlit

    Et se hisser dans des racines nouvelles

    Pour mieux se reconnecter vers nouvel l'éternel

     



     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Novembre 2019 à 09:38

    Belle plume pour défendre notre planète qui chaque jour subit un peu plus les outrages des humains.. Il n'est pas trop tard, je ne sais pas.. Se reconnecter à l'essentiel, oui !

    2
    Mardi 5 Novembre 2019 à 18:53

    Bonsoir un très bel article qui nous en dit loin sur cette planète triste pour cette salamandre et très jolie photo avec ce joli chariot tiré par ces chevaux bonne soirée bisou Claudine Daniel

    3
    Mardi 5 Novembre 2019 à 20:11
    Francinea

    Bonjour, très joli poème pour ta petite, trois ans déjà, le temps passe vite, c'est encore l'âge de l'insouciance, je te souhaite une bonne soirée, bisous

    4
    Samedi 9 Novembre 2019 à 08:53

    magnifiquement écrit, pt canard jaune, bravo

    je suis certaine que tu mesures à sa juste valeur toute la chance que tu as de pouvoir profiter de ta petite fille   

    et je te souhaite de pouvoir en profiter encore pendant de nombreuses années 

    pour moi il 'en est pas de même comme tu le sais 

    bon week end  bises à tous les deux Cathline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :