• Rouge sauge ananas

    Canard d'alerte à Malibu Une fausse transition énergétique émerge de nos écrans de fumées médiatiques. Ainsi ce soir au journal télévisé du 20 heures de notre chaîne publique « l'A deux », qui n'en fait qu'une avec les infos de « l'A trois » et repris en cœur par celles de « l'A une », nous annonce la fin prochaine de nos voitures essence et diesel au profit de la toute fée électrique quatre roues en batteries lithium. La Bolivie semble être le nouvel eldorado du tout lithium pour mieux avaler le tout pétrole des Émirats nous martèlent ce soir nos journalistes sagement fidèles à la règle d'un passé pourtant obsolète. Un beau désert de sel est en passe de s'enlaidir pour mieux chérir nos quatre roues motrices du tout électrique sur le futur marché mondial de l'automobile. voir ICI

    Canard d'alerte à Malibu

    Hélas ceci n'est qu'un pis aller vers la fin de notre civilisation humaine globalisée. Dans la tête de nos dirigeants politiques le néolibéralisme du pillage des ressources naturelles n'est toujours pas mort et reste tenace pour s'accrocher aux branches d'une modernité pourtant bientôt moribonde. L'animal homme très spécifique semble vouloir à tout prix se détacher du règne de nos sœurs les plantes et de nos frères les animaux. Erreur monumentale, pourtant bien démontée par notre ami Darwin, car nous ne sommes qu'un en trois, intimement lié dans ce triptyque du vivant.

    Canard d'alerte à Malibu

    Dame Nature enclenche la seconde vitesse de son mécanisme d'auto-défense pour nous signifier que nous avons dépassé les bornes du raisonnable. Inondations dans le midi de notre belle France. Sécheresse dans le quart Nord-Est de notre petit l'hexagone. Pluies diluviennes en Italie, en Grèce et Tunisie. Incendies ravageurs au Portugal. Anéantissement des forêts Américaines. Surchauffe aux confins de l’Arctique. Tornades et typhons spectaculaires sur les zones asiatiques. Températures qui s’affolent à la hausse sur tous les continents de notre petite maison Terre. Tout ceci sur seulement 10 mois de l'année 2018.

    Canard d'alerte à Malibu

    Or une planète chaude à +2° c'est moins 8 milliards d’Humains en une dizaine d'années. Le braquet du changement est urgent mais pas selon le modèle de nos assassins de dirigeants politiques qui manipulent à leurs profits l'horloge du temps de notre planète bleue qui vire au rouge sanguinolent.

    Canard d'alerte à Malibu

    En cette fin octobre, le feu d'artifice rouge de ma sauge ananas au jardin m’annonce, pour nous les humains, qu'un grand chambardement se profile à l'horizon.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Novembre à 18:16

    On va dans le mur...Je ne savais pas que ta sauge rouge (et la mienne) s'appelait Ananas !

    Sur mon blog, un SOS pour ma commune...

    2
    Vendredi 2 Novembre à 08:03
    francinea

    Bonjour, l'homme ne songe qu'à détruire, ça fait peur; tout ça au nom du profit; comme tu le soulignes, la nature se venge; et que dire de  la disparition des espèces animales … je te souhaite un bon week end, bisous

    3
    Vendredi 2 Novembre à 11:29

    Moi aussi, j'ai vu ce reportage en Bolivie... et on continue jusqu'à l'amputation complète de notre planète... je découvre cette sauge rouge, très jolie. La nature résiste et nous offre ses paradoxes pour résister à la destruction programmée

    4
    Vendredi 2 Novembre à 19:03

    Bonsoir et bien oui c'est vraiment grave et on comprend pourquoi la nature se venge avec toutes ces catastrophes il y a de quoi être en colère il serait temps que ca change en tout cas bravo pour ton article bonne soirée bisou Claudine Daniel

    5
    Samedi 3 Novembre à 14:10

    et merde ! la sauge ne peut même pas nous sauver

    6
    Dimanche 4 Novembre à 08:17

    j'aime la folie des sauges.

    7
    Dimanche 4 Novembre à 10:39

    Bonjour,

    Et oui : cachez donc ces catastrophes que nous ne saurions voir, et qui pourtant nous menacent - nous et les sauges.

    Votre article est merveilleusement troussé. Même si hélas je partage votre pessimisme, je ne parviens pas à réaliser tout à fait combien tout cela est réel et dorénavant observable. Alors j'essaie modestement d'expliquer à mes enfants, leurs amis, leurs parents, etc., que de nos mains réunies nous pourrions tout changer.

    Je vous souhaite un dimanche en toute simplicité florale, les yeux dans les couleurs merveilleuses de votre sauge ananas (j'ai rentré la mienne hier, pour lui éviter les gelées... et la rapprocher de mon bureau).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :