• Teignes de ruches , Galleria mellonella, fausse teigne de la cire

     

    Mon voisin a hérité de ses parents une quinzaine de ruches. Depuis quelques temps certaines sont envahies par une sorte de papillon devenu très prolifique sous l’influence des fortes chaleurs de ce mois de juillet 2015.

    Pour l’heure, huit ruches sont totalement détruites. Il est très inquiet pour le devenir de son rucher et je le comprends car c’est très impressionnant à voir.

    En fait, il s’agit de la teigne de ruche appelée « Galleria mellonella » (grosse teigne). Cet insecte de la famille des pyridés, papillon parasite qui détruit dans la nature les colonies d’abeilles des ruches à miel. Cette espèce a un développement holométabole, c’est-à-dire que les adultes ne ressemblent pas aux jeunes. Les teignes de ruche passent par un stade larvaire, puis par un stade nymphal avant de se transformer en papillon.

     

    La teigne de ruche lors de son stade larvaire (chenille) est un aliment employé pour l’élevage des « Dendrobates » (magnifiques batraciens qui vivent ordinairement du sud du Nicaragua jusqu'au nord du Brésil); mais ceci est une toute autre histoire.

     

    Le problème de mon voisin est de savoir comment lutter contre cet envahisseur qui ne va pas tarder à détruire la totalité de son rucher.

     

    Amis(es) apiculteurs et apicultrices qui avez l’occasion de lire ceci, pouvez-vous me laisser votre avis afin que je lui communique vos solutions pour résoudre son problème. D’avance merci.

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Juillet 2015 à 10:47

    Je laisse un message à un copain qui s'occupe de ruches...A suivre...

    2
    Mercredi 22 Juillet 2015 à 06:46

    eh bien ce n est pas très gai... malheureusement je ne sais pas du tout... bonne journée

    4
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 16:42

    Bonjour Michel

    pas très gai tout ça !  on doit bien trouver des renseignements sur internet

    va voir là http://www.apiservices.com/rfa/articles/fausse_teigne.htm

    bonne soire bises à tous les deux  Cathline

     

    5
    Vendredi 31 Juillet 2015 à 09:57

    Le copain m'a laissé un message, je te le copie...

    Il semble que des liens intéressants aient été postés sur ce blog , je n'aurais probablement pas pu être très aidant dans ce domaine , mon expérience n'étant pas pour le moment suffisante pour répondre à ce type de demande . Je pense toutefois pouvoir affirmer que ce problème est beaucoup plus préoccupant pour des apiculteurs utilisant des ruches à cadre fixes - comme celle que l'on voit en photo - et pratiquant une apiculture mobiliste de surcroît , ce qui a tendance à affaiblir très fortement les populations d'abeilles déjà bien affaiblies par ailleurs par d'autres facteurs !
     
     

     

    6
    Dimanche 9 Août 2015 à 10:51

    alors toujours pas de canard ? tu t es envolé peut être... bonne journée

    ps je voudrais faire une carte de mes amis... pourrais tu me donner le numéro de ton département ? sans aucune obligation bien sûr...

    7
    Lundi 10 Août 2015 à 18:50

    Bonjour Michel


    Je retrouve le chemin de ton blog (j'avais le blog Petit coin de biodiversité à l'époque)


    Pour ton ami, il existe des traitement contre la teigne mais en prévention. Malheureusement à ce stade, en ce qui nous concerne, nous brûlons tout.


    Les cadres semblent être en bon état ainsi que les ruches. Mais le cheptel est mort. Il faut tout gratter et brûler, cadres et ruches avec un chalumeau pour tuer tous les parasites.  (Brûler avec la flamme bleue). 


    Bon courage.


     

    8
    Jeudi 13 Août 2015 à 15:32
    francinea

    Bonjour, c'est la tuile, je te souhaite une bonne journée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :