• Trait de côte en trait d'union vers Compostelle

    Un trait de côte en trait d'union vers Compostelle Le trait de côte cantabrique ciselé comme feuilles de chênes tauzins révèle une face cachée de la péninsule ibérique.

    Un trait de côte en trait d'union vers Compostelle

    Ici tout est nuances de verts profonds et légers à la fois, même au cœur des étés les plus torrides car les précipitations pluvieuses venues du proche Océan Atlantique sont très généreuses. L’Espagne en Cantabrie surprend le visiteur.

    Un trait de côte en trait d'union vers Compostelle

    Il s'attend à découvrir le sud de l'Europe sec et pierreux . Il se plonge à l'inverse dans des paysages des Cornouailles qui filent à l'anglaise . Entre falaises abruptes, les rias en lettre majuscule « V » comme victoire sur le large et les plages de sable en dorure à l'or fin se succèdent à cadences ininterrompues.

    Un trait de côte en trait d'union vers Compostelle

    Dès que l'on s'enfonce dans l'intérieur des terres, c'est la montagne qui domine en vert bleuté d'eucalyptus.

    Un trait de côte en trait d'union vers Compostelle

    Si l'on poursuit plus profondément vers le sud l'exploration des vallées encaissées de cette petite communauté autonome de l'état espagnol on se heurte à la cordillère cantabrique avec des sommets qui dépassent les 2500 m notamment aux pics d'Europe.

    Un trait de côte en trait d'union vers Compostelle

    Château d'eau atlantique et méditerranéen de la péninsule Ibérique,

    Un trait de côte en trait d'union vers Compostelle

    cette minuscule province mérite le détour.

    Un trait de côte en trait d'union vers Compostelle

    Les pèlerins de Compostelle ne sont toujours pas au bout du chemin de leur espérance. En trait d'union France-Espagne, 600 km les séparent du but ultime à accomplir. 

     

    Un trait de côte en trait d'union vers Compostelle

    Bonne semaine à toutes et tous .

     

    NB cette portion de chemin n'a pas encore aperçu les pattes palmées d'un Canardjaune. Ce dernier est seulement venu ici par autobus touristique en compagnie de Canette Azur couler quelques jours tranquilles en reconnaissance de ces magnifiques lieux qu'il envisage un jour (ou dans une autre vie) de fouler des deux pieds en marche rythmée Canette Traversière.

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Octobre à 20:20

    de superbes photos qui ont parfois un petit air irlandais ! Et...c'est si bien dit...

    2
    caro
    Mardi 16 Octobre à 21:58

    Superbe! Mais en effet, il y a encore quelques jours de marche avant compostelle!!! yes

     

    3
    Mardi 16 Octobre à 23:23
    C’est magnifique et inattendu. Des airs d’Irlande et de Bretagne expatriées : aussi vert que le Kerry, vertigineux comme les falaises d’Ouessant - les montagnes en plus.

    Le tout rehaussé d’un trait de votre plume.

    Merci pour le délice de la lecture !

    À bientôt,
    Geontran.
    4
    Mercredi 17 Octobre à 07:59

    que de beaux paysages! Pourquoi ne dis-tu pas " je "?

    5
    Mercredi 17 Octobre à 08:03

    c'est un endroit magnifique et j'espère aussi pouvoir le fouler un jour à pied...

    bon mercredi coin-coin.

    Muxu

    6
    Jo Chal
    Mercredi 17 Octobre à 09:17

    Belle balade. j'adore tes commentaires.et tes photos. bonne journée

     

    7
    Mercredi 17 Octobre à 10:30

    Des paysages inattendus.. très beau reportage qui alimente l'envie d'y aller

    8
    Mercredi 17 Octobre à 10:35
    francinea

    Bonjour, c'est  en effet  une très jolie région qui,  au vu de tes photos, mérite une visite; les paysages sont magnifiques;  je te souhaite une bonne journée, bisous

    9
    Mercredi 17 Octobre à 18:37

    Bonsoir et un grand merci de partager cette merveilleuse balade avec nous tes photos sont vraiment sublimes j'apprécie beaucoup ce très beau partage qui fait rêver bonne soirée bisou Claudine Daniel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :