• Un rebelle est un rebelle

    Étrange rentrée des classes après les vacances pour tous nos morts et Saints, des fêtes de la Toussaint. Nos bambins de six ans (et plus si affinité) en confinement  dé-confiné sont muselés en coronavirus obligé durant toutes les heures de leurs obligations d'éducation nationale. Pendant ces mêmes heures, les parents muselés sans masques obligé sur le nez en télétravail surfent sur le net pour enrichir une nation qui s'appauvrit en courbe exponentielle inversée. Les "Ephad" agonisent de solitudes et d'exclusions. Les aînés n'ont plus qu'a mourir en silence sans le réconfort de leur humanité descendante affiliée. Décidément ce virus est très fort pour dézinguer tous les hommes et femmes de bonne volonté. Mais ceux qui nous dirigent à vue portante sans des lendemains qui chantent, portent les lourdes responsabilités de ce monde compliqué élaboré sur l'unique assise du profit et matérialisme individuel à outrance.

    Est-ce la lecture du texte de Jaurès lu aux élèves aujourd'hui, dans toutes les classes du CP aux terminales des lycées en passant par les collèges, qui permettra un sursaut de laïcité dilué dans le flatteras d'un coronavirus. ? J'en doute... Le poème de Louis Aragon « La rose et le réséda » (  Celui qui croyait au ciel _ Celui qui n'y croyait pas  _ Tous deux adoraient la belle ... _ Un rebelle est un rebelle _  Nos sanglots font un seul glas ... ) eut été plus judicieux comme choix me semble t-il pour marquer l’événement . Mon humble préférence de ce poème issu d'un grimoire de résistantes et résistants en résistance aurait permis d'éveiller la curiosité des âmes naissantes de nos petits écoliers et stimuler celle de nos adolescents en devenir adultes. 

    Un rebelle est un rebelle

    Noël approche en grandes enjambées avec un avenir plus qu'incertain. Nous sommes en guerre face à deux ennemis qui pratiquent la guérilla urbaine. Libertés, de penser, de croire ou pas , d'écrire, de dessiner, bafouées jusqu'à l'intolérable assassinat d'un professeur de notre école laïque et républicaine. Combat sans nom envers un ennemi invisible qui pratique l’hécatombe de masse vers l'outre-tombe des plus faibles physiquement et de santé chancelante. Pas très gai cette rentrée scolaire des vacances de Toussaint.

    Néanmoins bonne semaine à toutes et tous .


  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Novembre 2020 à 07:42

    Bonjour Canardjaune,

    Je crois que notre liberté réside précisément dans le "néanmoins" qui introduit votre phrase de conclusion. Même lorsque les contraintes s'additionnent, la liberté d'aller bien demeure - à défaut de celle d'aller et venir...

    Certes il y a les masques, le virus, la laïcité diluée dans le gel hydroalcoolique. Néanmoins, nous irons. Cahin-caha ; mais nous irons.

    (Comme vous, j'aurais préféré Aragon à Jaurès. La poésie ajouterait la beauté à la bonne volonté. Nous avons besoin de beauté pour trouver de la force.)

    (L'avantage du télétravail, c'est d'avoir à portée de main un recueil de poèmes de Verlaine - ils font une corde solide pour tenir l'équilibre dans les moments ou tout autour vacille.)

    Bonne semaine, donc !

      • Mardi 3 Novembre 2020 à 11:17

        Merci Géontran de votre commentaire déposé . Beautés et poésies sont un heureux mariage pour avancer coûte que coûte. bonne journée à vous et vos proches qui vous sont chers  

    2
    Mardi 3 Novembre 2020 à 11:56

    Évidemment, j'approuve ton choix, la poésie ajoute sa touche de beau à ce qui est si moche. Il nous faut trouver des étoiles dans ce ciel si noir pour allumer quelques bougies d'espérance. Deux ennemis invisibles s'approprient notre liberté et je ne suis pas rassurée quand j'entends les grands de ce monde, proférer des injures face à leurs concurrents, ( Trump, Baden.) et le président turque qui y va de son discours lamentable... dans quel monde, vivons nous.. les humains me désespèrent de plus en plus !

    3
    Mardi 3 Novembre 2020 à 15:25

    morose ces temps en ce moment  et pas de soleil ces jours un vrai temps de toussaint   

    je ne sais pas quel noel nous auront cette année  pour une fois que j'avais projeté d'aller chez mon fils  j'ai bien peur de me retrouver encore seule cette année  

    j'espère que vous allez bien malgré tout ce qui se passe en ce moment   prenez soin de vous 

    bises à tous les deux  Cahline

     

    4
    LABORDE Marie
    Mardi 3 Novembre 2020 à 17:35

    Bonjour cher Michel, vos écrits sont justes, remplis de ressentis, de colère non exprimée, rabrouée, avalée mais elle est là, au fond de vous et elle vous consume à petit feu. Personnellement j'en ai assez que le gouvernement nous manipule ainsi. Il nous annonce des décès du covid qui n'en sont pas, j'ai eu la confirmation de deux personnes ayant eu des décès dans la famille, l'une d'un accident de la circulation mais décédée à l'hôpital, qui n'avait pas le covid et une autre qui est décédée d'un cancer, les deux déclarées covid. Je suis en colère car j'ai vu  sur mon quotidien deux décès, du covid. Il faut l'alimenter pour justifier les nouvelles restrictions, le confinement et bientôt en plus le couvre-feu la nuit. Il n'y a pas de fumée sans feu. La nouvelle a fuité, c'est juste pour nous y préparer. Ils sont très malins. Pardon pour ce com négatif. Par contre votre page est sublime, des écrits superbes, des images également, le tableau initial est magnifique et la photo de la rose également, j'imagine qu'elle orne votre jardin mais la froidure va hélas la faire mourir. Dommage. 

    Merci et bises de Marie.

    5
    Mardi 3 Novembre 2020 à 18:07
    francinea

    Bonjour, nous devons faire face à deux ennemis, Erdogan a bien attisé la haine contre la France et Al Qaïda vient d'en rajouter une couche; on vient de franchir un cap avec ces décapitations, ces islamistes sont des barbares; quant à la covid, on en a encore pour un an selon les scientifiques; le moins qu'on puisse dire c'est qu'on est mal barrés, je te souhaite une bonne soirée, bisous

     

     

     

     

    6
    Mardi 3 Novembre 2020 à 18:44

    Poésie et beauté...Il faut s'accrocher en ce moment !

    7
    Mercredi 4 Novembre 2020 à 11:58

    Bonjour j'aie lu ton article très intéressant j'espère que tout le monde va bien chez vous et oui on va avoir des drôles de fêtes cette année et ce qui est vraiment triste c'est que l'on ne peu plus voir les enfants et petits enfants c'est très dur pas le choix prenez bien soin de vous bonne journée bisou Claudine Daniel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :