• Vivre à crédit pour encore combien de temps?

    Vivre à crédit pour encore combien de temps?

    Un bon banquier pour vivre décemment, doit exceller dans l’art du crédit. Les banques sont les lessiveuses du bien vivre, comme des riches sans argent,  afin que chacun d’entre nous ait l’illusion d’un bonheur qui n’en est pas un. Pour planète Terre, la réalité est bien différente. Elle ne fait pas crédit. Tout ce qu’elle nous offre gratuitement pour notre bien être, lui doit être restitué intégralement, sans intérêt, jusqu’à la dernière goutte d’eau empruntée. Or depuis le 2 août 2017, nous puisons les ressources de Madame Gaïa , sans que cette Grande Dame Nature soit en mesure de nous l’offrir. Nous vivons ici et ce jusqu’au 31 décembre de cette année, à crédit casino roulette russe pour notre avenir. Le plus grave dans cette histoire, nous entraînons dans notre chute, des pans entiers du monde des plantes et des animaux qui elles et eux n’y sont pour rien. Allons-nous enfin  quitter ce chemin qui nous mène dans une impasse? Comment y parvenir? Ah!... Par moins de consommation d’énergie dites fossile? Oh!... Charbon, gaz et pétrole ne doivent plus être bu d’une manière imbue pour tenter de réduire les gaz à effet de serre qui progressivement nous enserrent et nous mènent dans une étuve d’étés meurtriers et d'hivers les pieds dans l'eau boueuse. Comment encore y parvenir? Humm!... En changeant radicalement nos modes d’agriculture? Aïe!... Notre agriculture minière pourtant qualifiée de moderne fonctionne en réalité en buvant avidement eau et pétrole sans compter. La conversion en agriculture biologique est pour l’heure la seule issue possible afin de régénérer la biodiversité qui va de paire avec santé de la Terre retrouvée . Nous devons nous y convertir de gré ou de force sinon la famine nous guette à très brève échéance. Tout ceci implique décroissance raisonnable et raisonnée. Ho!ho!... L’homme, en libre arbitre n’a plus d’autres solutions que d’arbitrer en sa faveur s’il ne veut pas disparaître de planète Terre, qui, elle, continuera son bonhomme de chemin avec la sœur La Lune, sans notre compagnie.

    Vivre à crédit pour encore combien de temps?

    Vivre à crédit voir ICI 

    Bon dimanche 6 août 2017 à toutes et tous.


  • Commentaires

    1
    kiss
    Dimanche 6 Août à 11:48

    Merveilleux Petit Canard Jaune; tes articles sont toujours autant pleins de vérités et toujours écrits d'une façon poëtique agréables à lire.

    Continue à nous enchanter. Très amicalement. KISS

      • Dimanche 6 Août à 15:04

        Merci Kiss et bon dimanche 

    2
    Dimanche 6 Août à 15:38

    bonjour Michel  

    moi le jardin ça va  dans la mesure où j'ai toute l'eau que je veux  mais quand même  il souffre de la chaleur

    en ce moment je me planque derrière mes volets fermés  scotchée au ventilo et encore il fait chaud quand même

    à partir de demain ça devrait évoluer un peu vers le mieux et pr toute la semaine   ouf  

    car tu as raison  cette chaleur fatigue énormément

    bon séjour là bas  et n'hésitez pas à faire un crochet par vaison  au retour,  si vous en avez envie

    juste il faut que le sache qq jours avant   j'ai du monde  les 17/18 et 19 et du 19 au 23    sinon la chambre est libre

    bises à tous les deux Cathline

     

    3
    Lundi 7 Août à 08:22

    tout crie et nul n'écoute parce que faire un effort coûte

    photos divines

    4
    Mardi 8 Août à 17:59

    Tout le monde est d'accord en paroles mais...les actes ne suivent pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :