• No-Femen

    Décidément cet hiver 2019-2020 qui n'en fut pas un, s'achève comme il avait commencé. Le ciel sous un déluge de nuages ne veut plus nous offrir un rayon de soleil réconfortant. Au jardin les plantes s'affolent en floraisons hâtives pour pouvoir dégorger le trop plein d'eau qui détrempe leurs racines. Dans la campagne les oiseaux se font de plus en plus rares et silencieux. L'empreinte des mornes remembrements de la fin du siècle précédant montre les effets à long terme de ce brillant gâchis , c'est à dire plus de vie. En ville les oiseaux batifolent un peu plus nombreux car les abandons de déchets de notre société de surconsommation sur les trottoirs leurs permettent royale pitance. A défaut de gîte confortable, ils possèdent au moins le couvert des gésiers bien remplis. Que sera ce printemps 2020 ?

    Nul ne le sait encore car un trouble fête nommé Covid-19 s'incruste partout où les faiblesses humaines s'amoncellent. Or les faiblesses chez les hommes sont incommensurables. Nous allons devoir montrer nos rares qualités humaines auxquelles je crois encore un peu malgré tous les doutes qui frappent à la porte de ma conscience. Pêle-mêle : Bourse virtuelle qui s'effondre en emprunts toxiques pour nourrir des PIB artificiels , climat qui se dérègle sous la contrainte de gaz à effet de serre alimentés à cadence infernale par des milliers de moteur thermiques explosifs , hommes qui se déchirent pour un or noir nauséabond, guerres sans relâche depuis que les forces viriles des mâles existent, c'est à dire depuis toujours.. Les femmes sont -elles vraiment l'avenir de l'homme ? Les « femen » me permettent encore une fois d’en douter. Ce n'est pas dans les extrêmes que je me reconnais.

    Oui, il va y avoir du pain sur la planche à pétrir, à enfourner et à cuire pour nous extirper de ce grand gâchis.

    Bon mardi 10 mars 2020

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Mars à 12:52

    Bonjour bien intéressant ton reportage et oui ou va t'on maintenant car tout devient grave pour le monde bonne journée bisou Claudine Daniel

    2
    Mardi 10 Mars à 13:51

    Où va-ton ? je ne saurais te dire hélas, pour te réconforter 

    Allez ! en attendant  "  haut les coeurs " 

    Bon après midi quand même  !  bises à tous les deux Cathline  

    3
    Mercredi 11 Mars à 08:40

    c'est le chaos intégral...Mais je ne me reconnais pas dans les femen non plus !!!

    4
    Mercredi 11 Mars à 14:27

    Ce monde est pourri jusqu'à l'os... j'aimerais croire aussi qu'on va émerger de cette noircitude, mais les jours passants, on s'enfonce.. quel gâchis pour les générations futures. J'aime beaucoup ton article auquel j'adhère en totalité

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :