•  

    Brillamment prévu par la météo, l'été est bel et bien installé depuis trois jours. Hâtons nous au royaume de Canardjaune , car le soleil c'est bon pour le moral, mais pas forcément pour les fleurs du jardin si cela chauffe fort et dure trop longtemps. Donc en ce moment voici que l'on peut admirer sur le carré de terre d'un canardjaune .

    Bonne promenade colorée.

    * Mais c'est quoi ce jardin en délire?

    Oh ! pardon voici la réalité

    de plus près

    et encore ceci

    ou encore cela

    Que de jaune en ce moment!...

    Est-ce pour faire la nique au soleil qui nous a boudé trop longtemps?

    mais aussi du bleu pour teinter le ciel

    et pour finir un peu de blanc crème pour représenter quelques nuages de beau temps.

    Au jardin en ce moment

    Bon jeudi à toutes et tous

    *


    3 commentaires
  •  

    Le printemps n'est pas encore arrivé au jardin de « Canardjaune » qu'il paraît que l'été va déjà le plomber cette semaine à venir . Que diable avons-nous détraqué dans l'horloge de la météo pour subir ces sautes d'humeur de températures ? Après le courant d'air froid « Moscou-Paris » de fin février, un courant d'air chaud de mi-avril  « Rabat- Paris » va balayer notre belle France à partir de mardi.

    Nul doute nous avons crevé le plafond du ciel de l'éternel qui maintenant s'en donne à cœur joie pour nous railler ses gros nuages au gré des sautes d'humeur des vents de creux dépressionnaires jouant avec les patates anticycloniques.

    Rien ne va plus en ces doux lieux de notre belle maison Planète Terre. Le dérèglement climatique est en marche. A nous de nous adapter en hâtant le pas d'une transition de notre mode de vie devenu trop gourmand en énergie fossile, vers un mode de société à la sobriété heureuse.

    A Notre Dame des Landes, cela semblait bien partie pour s'orienter vers ce modèle. Mais notre Président, notre Premier ministre et notre ministre de l'intérieur ont changé de cap ou alors je n'ai rien compris ? Ou bien encore les utopistes ont changé de camps ? Monsieur «Hulot», soyez encore plus persuasif. Vos trois collègues d'état ont encore une mesure de retard à l'allumage du changement de cap. Ils en sont encore au stade style COP 21 en déroute. A quand une tornade sur l’Élysée-Matignon pour qu'enfin ces trois maquignons à pottoks comprennent ?

    Nous vivons une époque formidable de violence en corps à corps sur l'hexagone France et d'horribles violences par rafales interposés au-delà de ces lieux. Nos chefs de guerre ne sont pas encore mûrs pour muter en chefs de paix. Quand vivra-t-on enfin une page d'histoire de paix ?...

     

    Bonne semaine à toutes et tous


    3 commentaires
  •  

    Protéger de la destruction une forêt, une prairie, une rivière, ou plus simplement une mare, un ruisseau, une source : ça s'appelle favoriser la biodiversité. Or biodiversité semble un vain mot pour qui nous gouverne. Demain peut-être ou dans huit à dix jours probablement, nos représentants de la république en marche du progrès à l'envers du décors vont agir une nouvelle fois à contre courant de l’histoire du bon devenir des hommes sur cette petite planète Terre.

    Évacuer de manière policière les terres de Notre-Dame des Landes qui est un laboratoire de biodiversité grandeur nature en marche du progrès, pour les livrer au même modèle du reste de la France agricole est une ineptie. L'agriculture minière à la sauce Monsanto et consorts est une arme de destruction massive de biodiversité. 

    Notre princier Philippe Edouard 1er soumis à la botte de notre monarque Roi de France Emmanuel 1er banquier de la Navarre planétaire a lancé l'offensive. Si depuis quelques heures les chars et les camions de gendarmerie convergent vers la Loire-Atlantique ce n'est sûrement pas pour contrer les grévistes, de la bataille du rail déjà obsolète aux yeux de nos chers dirigeants. Ces gens ne supportent pas que l'on ne pense pas comme eux et le modèle de société qu'ils souhaitent à tout prix imposer.

    Une mésange bleue en conversation avec une chèvre en méditation est un étrange carquois sans flèche à balancer sur un ennemi invisible sans arme. Nos gouvernants ne peuvent pas comprendre, trop terre à terre dans leur hors sol stérile urbanisé à outrance, en marche d'un progrès qui nous conduit droit au but du mur des lamentations douloureuses en feu d'artifice perdant pour tous

     Bonne semaine à toutes et tous.

    *


    6 commentaires
  •  

    Dimanche et lundi de Pâques les cloches de l'empire romain ont déferlé sur la petite prairie classée Natura 2000 où j'aime tant me ressourcer . Et, oh miracle de Rome, des milliers de clochettes ont surgi du sol. Dans la sérénité du printemps qui cette année avance à pas feutré, les fritillaires frétillent de bonheur.

    Elles se balancent au gré des coups de vent accompagnés d'averses de grêle. Stoïques et impassibles, elles résistent aux assauts d'un avril qui exige cette année de ne pas se découvrir d'un fil de coton, de laine ou de soie.

    En équilibre instable, elles doivent faire face à l'insecte hôte de ces lieux le « criocère du Lys » qui broute les belles corolles renversées au point parfois de les métamorphoser en dentelle du Pas de Calais.

    Mais le poids du nombre des demoiselles « fritillaire meleagris » permet à ces insectes ravageurs qui forniquent à tout va de ne pas prendre le dessus.

    De toute manière, ici l'équilibre n'est pas encore totalement rompu par l'homme car le prédateur du « Crioceris lilii » assure encore un peu la restriction du nombre des inlassables fornicateurs.

    Il s'agit sans doute de quelques Diptères ou Hyménoptères ? Parasites de cocons .

    Ah belle nature, qui détient toutes les clefs du grand mystère de la vie sur Terre, tes serrures sont impénétrables pour l'intelligence des hommes vaniteux qui prétendent te dominer. Tu as des milliers de tours de magiciens dans ta besace, et ça l'homme doit en tenir compte sinon tout sera perdu pour lui.

    La biodiversité est la clef de réussite de Dame Nature. « Tout est prêt pour que tout empire » nous fait remarquer Hervé Kempf. Ne tentons pas le diable, rétablissons cette biodiversité avant qu'il ne soit trop tard pour notre matricule. Nous appartenons à cette biodiversité, la preuve, 7 milliards de quidams sur terre et pas un seul visage totalement identique. N'est-ce pas là déjà, un miracle de la création ?

    Bon mercredi 14 avril 2018 à toutes et tous.


    7 commentaires
  •  

    En cette année 2018, le printemps boude le calendrier. Officiellement annoncé sur l'almanach du facteur le 20 mars à 16 heures 14 minutes du temps universel décidé par nos savants astronomes, il traîne des pieds et nous ne pouvons applaudir des mains sa présence bienfaitrice.

    Inlassablement la pluie nous harcèle, et les températures ne décollent guère au-dessus des 10 degrés de notre Monsieur Celsius. Bref, l'hiver s'invite encore brillamment au printemps des poètes.

    Mais patience, il va bien finir par arriver car demain les cloches de Rome vont nous distribuer un printemps en chocolat-menthe glacé.

    Bon week-end de Pâques aux tisons dindon de la farce.


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique