• Trois, cinq, douze ou quinze tournesols en nature morte ; nul n’égalera les chefs-d’œuvre de mon peintre préféré Vincent Van Gogh. Chaque année lorsque mon regard croise dans la campagne charentaise ceux domestiqués par l’industrie agricole, je pense à ceux de Vincent découvert à Saintes Maries de la Mer non loin d’Arles, pays de lumières et de beautés titanesques.

    La plate Camargue sur fond d’Alpilles est un joyaux pour peintres en mal de beautés à exprimer.

    Proche de  Sainte Victoire où un autre grand peintre,

    Tournesols

    Paul Cézanne,

    Tournesols

    fut  fasciné par les lumières de ce rocher aux tons flamboyants et changeants à chaque seconde du jour et de la nuit. 

    Vacanciers-Aoûtiens du midi de la France , il n’y a pas que la côte méditerranéenne à voir. L’arrière pays vaut son pesant de trésors cachés.

    La France est un beau pays aux valeurs touristiques incommensurables. Bon mois d’août à toutes et tous.


    5 commentaires
  • Les jardins d'Eyrignac

    La rigueur des jardins à la française n'a d'égal que la servitude militaire des hommes du rang alignés comme des topiaires pour le défilé du 14 juillet sur les champs-Elysées . On aime ou on déteste selon son humeur, son caractère et ses pensées plus ou moins cartésiennes. Pour ma part ce n'est pas le genre de paysage que j'affectionne, mais je dois reconnaître que les jardiniers qui pratiquent ce style ont beaucoup de mérite et une belle persévérance pour maintenir les végétaux taillés selon le vouloir de l'homme et pas celui de la plante.

    Les jardins d'Eyrignac

    Des ifs, buis, charmes et lauriers taillés au cordeau plusieurs fois par an demande coup d’œil, maîtrise du sécateur et de la cisaille à mains. Si vous aimez ce modèle de jardins, venez voir ceux d'Eyrignac en Dordogne non loin de Sarlat. Vous ne serez pas déçu du déplacement. Ces espaces sont magnifiquement bien agencés. Rien à redire. C'est beau.

    Les jardins d'Eyrignac

    Il faut avouer qu'ils ne datent pas d'hier, mais d'avant hier au moins.  Au haut moyen âge un castel entouré d'un jardin médiéval surveillait les campagnes alentours. Rasé sous l'épisode de la fronde des princes en 1653 l'actuel manoir le remplace. Au 18ème siècle sont aménagés les premiers jardins entourant le manoir. Jardin à la française de style villas d'Italie. Au 19ème siècle changement de ton. Ils filent à l'anglaise jusque dans les années 1960.

    Les jardins d'Eyrignac

    Gilles Sermadiras l'actuel descendant d'Antoine de Costes de la Calprenède redonne vie aux jardins initiaux. L'art topiaire y règne à nouveau avec beaucoup de travail et d'harmonie. Boules, cylindres, pyramides, volutes et parallélépipèdes d'ifs, de buis, de charmes et de cyprès offre ici un jardin toujours vert en toutes saisons. « Même aux ordres du jardiner la nature peut être grandiose » a souligné un jour Alain Baraton , l'actuel chef-jardinier de Versailles.

    Les jardins d'Eyrignac

    Et c'est tout à fait exact. L'allée des charmes, l'allée des vases, la pagode chinoise, le jardin français, le vivier, le jardin blanc, le potager et le jardin fleuriste sont remarquables. Ils font partie des plus beaux jardins de France et sont labellisés « Jardins remarquables ».

    Les jardins d'Eyrignac

    Si vous passez quelques jours de vacances en Périgord noir outre les grottes et cavernes de nos ancêtres, un petit détour à Salignac-Eyvigues s'impose.

    Les jardins d'Eyrignac

    Vous serez émerveillés de l'effort concédé.

    Les jardins d'Eyrignac

    Bonnes vacances

    Les jardins d'Eyrignac

    à tous les juillettistes chanceux.

    Les jardins d'Eyrignac

     

    *

    Les jardins d'Eyrignac*

    Les jardins d'Eyrignac*

     

     


    9 commentaires
  • Masque d'opulence

    Fin juin, début juillet ce sont les premières récoltes « culture locale maison » des tomates et courgettes au jardin. Certes ce n'est point l'autonomie alimentaire, mais un mince début de celle-ci, tel le colibris chargé d'éteindre l'incendie climatique à l'aide de son minuscule bec . Ah ! Si nos aïeuls ressuscitaient, ils seraient surpris de notre façon de se nourrir aujourd'hui.

    Masque d'opulence

    Produire du blé français et l'exporter en Amérique pour nourrir des poulets brésiliens ; produire du soja OGM américain au Brésil et Argentine puis inonder l’Europe de tourteaux de granulés soja pour que des milliers d'animaux en élevage forcé l'ingurgitent. Quel brillant bilan d'autonomie alimentaire.

    Masque d'opulence

    Et pourtant notre belle France regorge de terres alluvionnaires tout au long de ses fleuves et rivières qui permettraient cette autonomie alimentaire. Mais la terre est basse à cultiver, laissons ce méprisant boulot à nos amis espagnols , italiens, roumains et autres , et cultivons à prix de dingue nos fraises hors-sol sur des étagères .

    Masque d'opulence

    Nos belles plaines alluviales sont progressivement grignotées par des zones commerciales qui nous offrent des babioles « made in Orient et Proche-Orient » sans plus-value marchande. En temps de crise sanitaire (comme cette saleté de Covid-19) et suivie d'une crise économique à venir, des surprises pourraient bien apparaître .

    Masque d'opulence

    Méfions-nous de nos stocks alimentaires. Notre autonomie de bouches à nourrir est bien plus mince que nous le laisse croire nos dirigeants. C'est comme les masques qui cachent la vérité ; le pot de confiture plein masque l’opulence de la jarre vide.

    Masque d'opulence

    Bon week-end à toutes et tous et bonnes vacances à celles et ceux qui en ont la chance. 


    6 commentaires
  • Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    Hier au soir à 20 heures, notre maître d'école à penser a sifflé la fin de la récréation des vacances confinement. Tous au boulot de gré ou de force à compter du 22 juin. Accordé pendant la « coronacrise », l'école perd, son statut de choix facultatif de la part des parents d'élèves et reprend celui d'obligatoire de l'école de la République. De la maternelle à la fin du collège nos bambins auront jusqu'au 4 juillet pour se faire la main de la rentrée des classes d''automne. Les lycéens et étudiants universitaires restent toujours à la maison. Pourquoi ? Mystère d'un corona sans doute plus circulatoire en ces lieux estudiantins  ?...

    Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    Quant aux travailleurs « petites mains », il va falloir produire plus pour rattraper le retard du manque à gagner des entreprises. Produire plus en travaillant plus et probablement en gagnant moins. Ce ne sera plus du gagnant-gagnant, mais du gagnant pour les uns et du perdant pour d'autres. Décidément le Covid-19 ne va pas réduire les inégalités mais les creuser davantage.

    Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    L'hexagone France passe au vert mais la Guyane et Mayotte sont toujours teintés à l'orange. En ces lieux lointains de la capitale française, le covid-19 y circule encore activement. Pour l'instant c'est surtout des liquidités monétaires qui circulent et pleuvent par milliards (500 milliards d'€uros) sortis du chapeau des magiciens de la banque centrale européenne afin d'éviter l'effondrement du monde d'avant « coronacrise ». Cet été, pas ou peu de vacances car il va bien falloir les rembourser un jour lointain ces « Z euros » ?...

    Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    Pour finir son fleuve habituel de mots, notre grand maître à penser, nous a tracé un nouveau chemin de randonnée, celui d'un monde d'après étrangement semblable au monde d'avant. : « Reconstruction d'une économie forte, écologique, souveraine et solidaire ». Nous demandons tous à voir les résultats . À la fin de la foire de son mandat présidentiel et après avoir slalomé entre les ornières de la randonnée fantastique, notre premier cordé de France saura bien nous justifier ses manquements aux nouveaux mantras dans son discours d'adieux

    Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    Bonne semaine à toutes et tous.


    8 commentaires
  • Balade au jardin

    Densément peuplé de végétaux, une balade dans le jardin d'un Canardjaune incite à la rêverie. Ici les plantes sont reines et gouvernent à leur guise. Les touches du jardinier sont secondaires car ce n'est pas lui qui décide. Il n'est que la petite main soumise à la tentation de vouloir sans jamais pouvoir.

    Balade au jardin

    La symbiose et l'harmonie entre chacune d'elles est un mystère insondable et difficile à comprendre. Pourquoi ici du couvert sombre et là une trouée de lumière ? La phalange de ces dames vertes et colorées s'est établie années après années au fil du temps qui s'écoule au rythme des saisons.

    Balade au jardin

    Sauge hot-lip rouge , gaura rose et blanc, rudbeckia et solidago jaune d'or, acanthe géante et agapanthe bleue, camomille allemande (ou romaine ?), millepertuis aux fleurs à moustaches vibratoires lors d'une visite de bourdon, fusain persistant panaché, forsythia et laurier sauce, lilas et prunus aux explosions florales printanières, deutzia rose et coronille d'or,  burlat et edenfigen aux notes rouge vermillon, palmiers chanvres aux troncs crépus, cognassier aux douces fleurs rose églantier, Ilex aux griffes acérées, reine-claude de juillet au goût caramélisé titillée par des lianes de vigne en mal de lumière, tout ce règne s’agrippant et fouissant le sol s'imbrique et s'enlace à merveille.

    Balade au jardin

    Du simple brin de graminée aux colossaux douglas et chêne pubescent,  tout dans ce jardin prend sa place en fonction de l'autre et surtout pas l'un sans l'autre. Cette muette harmonie végétale, teintée des caresses du Dieu zéphyr, est une orchestration musicale d'un monde visible qui se construit dans l'invisible mycélium au contact du Dieu Hélios.

    Balade au jardin

    Le hasard ? Non. La création, rien que la création issue d'un big-bang explosif en expansion infinie.

    Balade au jardin

    La vie, rien que la vie et son incroyable biodiversité si malmenée par le règne animal "Homo sapiens".

    Balade au jardin

    Bon jeudi 11 juin 2020 à toutes et tous.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique