• La chamade de Notre-Dame. Il est des soirs de grande tristesse et ce 15 avril 2019 en fait partie. Le cœur de Paris bat la chamade et sombre en décompression. En proie aux morsures de Satan, l'effondrement de la voûte céleste de Notre-Dame me noue la gorge et me fige les bras ballants. En quelques secondes, un éclair de lumière embrase la forêt de chênes, qui dormaient ici haut sur la canopée de pierres de ce splendide monument gothique primitif et rayonnant. Arrachée à son sommeil de 8 siècles, la charpente s'embrasse et lance vers le ciel des volutes de sombres fumées funestes, présage d'un noir avenir pour ce chef d’œuvre d'architecture moyenâgeuse. Des flammèches incandescentes lèchent aussitôt la flèche de Viollet-le-Duc, dernier architecte à avoir osé retoucher en profondeur l'édifice. Dérision de la vanité des hommes, en moins d'une heure ce pic de dentelle minérale de 93 mètres vacille, s'incline et s'écrase sur lui même, emportant dans sa chute une partie de l'immense voûte de pierres sous laquelle les fidèles se recueillaient pour prier. Un trou béant permet alors à Satan de s'emparer des lieux intimes de l'espérance des hommes. Deux siècles de constructions assidues s'évanouissent en quelques heures sous un déluge de feu et d'eau entremêlés.

    La chamade de Notre-Dame.Mais le grand courage des hommes pompiers qui ne baissent jamais la garde s'attaquent à Satan pour le repousser des deux tours qui abritent le gros bourdon. Sous un vacarme d'éboulis de bois, de braises et d’étincelles qui fusent, le magnificat résonne enfin sa libération. Le cœur de Paris est certes meurtri, mais il n'a pas vendu au diable sa dernière prière . Il bat encore la chamade et reprendra vie. Tant qu'il y aura des hommes sur planète Terre, le mystique de la création perdurera bien au-delà de la science sans conscience des pauvres humains que nous sommes. Comme les pyramides d’Égypte, les traces du temps s'effaceront avec la lenteur mesurée d'une horloge atomique. Les chiffons de Notre-Dame sont seulement froissés. Notre-Dame vivra tant que des femmes telle Sœur Emmanuelle en assureront la garde éternelle. Notre-Dame profondément blessée ressuscitera en panache blanc de l'espérance retrouvée.

    La chamade de Notre-Dame.

     

    Bon mardi 16 avril 2019.

    La chamade de Notre-Dame.


    4 commentaires
  •  

    Le temps est enfin à la pluie pour la plus grande joie des jardins qui commençaient à tirer la langue comme chiens de chasse en battue de sangliers. Bloqué à la maison, en lieu et place de son habituelle activité jardinage, Canardjaune va vous conter la fleurette des anémones des bois.

    Ces belles demoiselles nommées Anémone Sylvie, en langage courant, et Anemone nemorosa L en patois universel de la gente botanique font partie de la grande famille des renonculacées qui comprend 2500 espèces réparties en une soixantaine de genres. Elles s'épanouissent sur lieux de préférence humides, au début du printemps en sous bois de feuillus clairs, sur les bords des sentiers des forêts de conifères, dans les taillis et sur les pâturages de montagne. On les trouve souvent en colonies importantes. Seraient-elles grégaires comme nous petits humains ? Mystère, elles ne parlent pas la même langue des bois que nous.

    Les fleurs blanches, teintées de rouge à l'intérieur des pétales, sont très prisées par grands nombres d'insectes qui trouvent là bonne pitance loin des agressions phytosanitaires à la sauce Bayer-Monsanto. Une fois les fleurs fécondées, les besogneuses fourmis se charges de disséminer les graines ça et là sur leur chemin de retour à la grande ville fourmilière. Belle à voir avec les yeux mais à éviter au goûter car c'est une renonculacée et comme bon nombre de plantes de cette famille, elle est toxique. Surtout pour les animaux brouteurs imprudents qui voudraient la déguster en salade fourragère.

    Autrefois elle était utilisée pour guérir les cors (feuilles pilées déposées sur le cors protégé par un emplâtre fenêtré ), et les galeux ( sous forme de vinaigre au propriétés âcres et vésicantes ). Mais le monde de la pharmacopée moderne a effacé ces propriétés particulières pour les remplacer par des molécules de synthèse plus ou moins efficace mais surtout plus coûteuse pour le porte-monnaie à la plus grande joie de la « big pharmacomanie ». Ah !... nos grands mères savaient peu, mais savaient tout de même bien, le peu qu'elles avaient appris de leur aïeuls précédents. N'oublions pas ces données d'hier. Elles pourraient peut-être encore servir lors du chaos des dérèglements à venir qui nous guettent aux coins de nos grandes villes hors-sol et hors-nature raisonnable.

    Je vous souhaite un bon premier week-end d'avril 2019

     à toutes et tous.


    8 commentaires
  •  

    Cardamines

    Comme chaque année au début du printemps, les cardamines ponctuent les bords de l'eau et chemins des bois humides. Leurs notes acidulées attirent irrésistiblement les Aurores, papillons de cette plante hôte.http://oi54.tinypic.com/1zznxba.jpg

    Intimement associés, vous ne pouvez pas les croiser du regard l'un sans l'autre.http://oi51.tinypic.com/2jbsmjq.jpg

    Cette merveilleuse symbiose est un véritable miracle de beauté. En extase devant ce spectacle sans cesse renouvelé chaque année, je suis à chaque fois comme un petit enfant aux yeux émerveillés qui découvre petit à petit les beautés monde qu'un mystérieux créateur lui offre à chaque pas.

    Cardamines

    Les fleurs blanches, roses ou violet tendre, avec des étamines jaunes, pourvues de 4 pétales et de 4 sépales sont en grappes. La tige creuse, ronde peut atteindre une quarantaine de centimètres. Les feuilles à la base des tiges sont en rosettes, imparipennéees. Par contre, celles caulinaires sont linéaires.. Les fleurs se métamorphosent en gousses de 2 à 4 centimètres de long, qui éclatent en projetant au loin les graines, à la manière des impatiens. Cette dissémination est dite autochorie ou ballochorie.

    Cardamines

    Plante comestible, elle était autrefois consommée dans les périodes de disettes, crue en accompagnement des salades ou cuite en soupes. Les graines peuvent également être transformées en moutarde à la saveur plus douce. Normalement ces fleurs se rencontrent en fin avril. Cette année elles ont pris une longueur d'avance grâce au dérèglement météorologique hivernal que nous avons connu.

    Cardamines

     Je vous souhaite une bon jeudi 4 avril 2019 à toutes et tous.

     


    5 commentaires
  •  

    Espoir du lendemain qui chante

    En ce dernier jour du mois de mars 2019, l'inquiétude de Canardjaune va grandissante quant au devenir du jardin pour cette année.

    Espoir du lendemain qui chante

    En effet depuis janvier tout se détraque insensiblement mais sûrement. Janvier certes humide mais sans aucun froid significatif. Février en températures d'avril. Mars en record d'ensoleillement et pluviométrie réduite à la portion congrue sur 20 jours dont les 10 derniers jours égale à zéro.

    Espoir du lendemain qui chante

    Les plantes et notamment les arbres vivent sur les réserves d'eau de janvier.

    Espoir du lendemain qui chante Les fruitiers sont en pleine floraison avec 1 mois d'avance.

    Les roses de mai sont déjà là.

    Espoir du lendemain qui chante

    Bref soit avril rééquilibre les choses ou alors on s'oriente vers des ennuis certains.

    Espoir du lendemain qui chante En attendant l'espoir du lendemain qui chante, quelques fleurs glanées ça et là au jardin.

    Espoir du lendemain qui chante Bonne semaine à toutes et tous.

     


    7 commentaires
  • Le grand leurre Lorsqu'un petit Monarque qui se complaît dans une oligarchie républicaine à la française déroule le tapis rouge au grand timonier Roi de Chine, le jeu marchand est fort risqué. La roulette russe du gagnant gagnant penche immanquablement du côté du roi de l'empire du milieu. Notre Roi Emmanuel 1er de France pèse le poids d'une once d'huile légère de Monsieur Tournesol en publicité marketing de la fin des années du siècle dernier. « Quand la chine s'éveillera... le monde tremblera » de Monsieur Alain Peyrefitte est en phase ouverte de réalisation. La chrysalide de chine se métamorphose et part à la conquête du monde marchand planétaire. Elle pose ça et là ses jalons tout en imposant ses conditions. « Deux milliards de chinois, et nous, et nous, et nous » chantonnerait aujourd'hui Jacques Dutronc. Nous, Français de souche et français d'immigration allons devenir demain, les petites mains des petites mains d'aujourd'hui. Un roi de Chine garantie à vie, ça compte plus lourd qu'un roi France à l'obsolescence programmée à cinq ans. Les contrats signés en marchés de dupe de ce 25 mars 2019 sont un grand leurre de petits gaulois . Une France face à la Chine représente une balle de ping-pong face à un boulet de canon. Nager en eau trouble permet difficilement de retrouver son chemin. Au secours l'Europe, sinon nous sommes perdus.

    Le grand leurre Bonne semaine à toutes et tous 


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique