• Louange aux roses de mai

    Chantées depuis cinquante siècles, les roses constituent à elles seules un empire de beauté.

    Louange aux roses de mai

    Elles respirent envoûtement du mystère qu’elles incarnent à l’état pur.

    Louange aux roses de mai

    Elles fascinent par la diversité de leurs coloris associée à leur fragilité.

    Louange aux roses de mai

    Les roses anciennes, généralement de petite taille, aux parfums de poésie enivrants ensorcellent.

    Louange aux roses de mai

    Les roses modernes, plus volumineuses mais aux couleurs si généreuses subjuguent.

    Louange aux roses de mai

    Cultivées en Chine et en Perse depuis 5000 ans, elles accompagnent les humains pour les aider à le devenir, hélas sans jamais y parvenir.

    Louange aux roses de mai

    Elles sont lumière étoilée pour ceux qui les cultivent dans leurs petits jardins.

    Louange aux roses de mai

    Fleurs de l’amour et de la sexualité par excellence chez les grecs , elles s’épanouissent à l’aurore en se perlant de rosée pour s‘évanouirent en quelques heures.

    Louange aux roses de mai

    Ce court espace-temps nous fait frémir de joie et nous emporte vers un au-delà avec paix et sérénité.

    Louange aux roses de mai

    Sous les brises de mai, elles égrènent leurs lourds pétales et composent ainsi de bariolés tapis d’orient.

    Louange aux roses de mai

    Beautés éphémères les roses ne laissent personne insensible et indifférent. 

    Louange aux roses de mai   Bonne semaine à toutes et tous .

    Louange aux roses de mai  


    8 commentaires
  • Bondé au départ de Cassis, notre petit bateau de tourisme de masse cabote de calanque en calanque.

    Il papillonne à la recherche  d’un esprit divin, tel un machaon déguisé en carnaval de Rio ou un flambé endimanché pour la sortie de la messe. 

     

                Le détour récompense le coup d’œil de beauté espérée.

    La roche d’une blancheur parfaite crayonne le bleu outre-mer des eaux agitées. Ça et là quelques baigneurs s’adonnent à la joie des brasses en compagnie des poissons de roches.

    D’autres quidams lézardent sur les lits calcaires leur offrant couvertures chauffantes naturelles.

    Comme découpée dans une page immaculée, par un enfant ne maitrisant pas encore la paire de ciseaux, cette fragile côte piquetée de pins d’Alep ou autres pins parasols semble d’un miracle de la préservation.

    France , trop belle France que tes français ne méritent point, surveille ton magnifique littoral. Il part à la dérive en lambeaux bétonnés. Mais redevenons optimiste. 

    Les calanques de Port Miou, de port Pin, et d’En Vau méritent la devise de Cassis :  «  Qui a vu Paris et pas Cassis, n’a rien vu ». Ce qui donne en provençal : « Qu’a vist Paris, se noun a vist Cassis, n’ai rèn vist ».

    Bon mercredi 16 mai 2018 à toutes et tous.

     


    8 commentaires
  • Cap Canaille

    Quand l’accent circonflexe chapeaute le « ê » des crêtes sur la route qui côtoie la méditerranée de Cassis à la Ciotat, le point sur le « i » des cimes dévale les pentes rocheuses.

    Cap Canaille

    Sur le « î » de l’abîme émeraude,  le chapeau circonflexe retrouvé en est vraiment émerveillé.

    Cap Canaille

     

    Le cap Canaille ocre-jaune rit au soleil de mai

    en trempant son assise dans la mer.

    Cap Canaille

    Blotti à ses pieds le petit village de Cassis prend des airs de grand maître des lieux de calanque en calanque jusqu'à la cité Massalia de 2600 ans d'âge canonique.

    Cap Canaille  

    Au loin, l'archipel de Riou, en dragon de Loch Ness émerge des eaux en se dorant l'épine dorsale aux rayons du Dieu Râ. Seul un créateur magicien est en mesure d'accomplir un tel chef d'oeuvre. L'homme n'est rien face à un pareil tableau de beautés. Pourquoi s'acharne-t-il à vouloir par la destruction rivaliser l'oeuvre du concepteur? Décidément cet animal, à deux pattes et à la grosse cervelle d'un prétentieux, ne comprend rien au mystère de la vie. En mérite-il seulement une once? Ici, contempler l'oeuvre en silence devrait être sa seule intervention.

    Cap Canaille   

     

     


    4 commentaires
  •  

    Lorsque mai est en approche, en apnée les roses surgissent. Les deux premières s'épanouissent depuis hier au jardin.

    Pendant ce temps la glycine croule sous sa frondaison de corolles et Canardjaune les métamorphose en clichés picturales.

    *

    De leur coté, les Violas cornutas se déclinent en faces moustachues ou en barbe brune à papa

     

    *

    La plénitude de leur floraison est atteinte. Elles ne vont pas tarder à s'évanouirent.

    Au fond du jardin les abeilles veillent aux grains de pollen. Elles s'activent ardemment pour engranger nectar, propolis, cire et autres substantifiques gourmandises délicieusement parfumées. Ainsi va la vie au jardin de Canardjaune en ce dernier week-end d'avril de l'an 2018.

    Bonne journée à toutes et tous


    10 commentaires
  •  

    Brillamment prévu par la météo, l'été est bel et bien installé depuis trois jours. Hâtons nous au royaume de Canardjaune , car le soleil c'est bon pour le moral, mais pas forcément pour les fleurs du jardin si cela chauffe fort et dure trop longtemps. Donc en ce moment voici que l'on peut admirer sur le carré de terre d'un canardjaune .

    Bonne promenade colorée.

    * Mais c'est quoi ce jardin en délire?

    Oh ! pardon voici la réalité

    de plus près

    et encore ceci

    ou encore cela

    Que de jaune en ce moment!...

    Est-ce pour faire la nique au soleil qui nous a boudé trop longtemps?

    mais aussi du bleu pour teinter le ciel

    et pour finir un peu de blanc crème pour représenter quelques nuages de beau temps.

    Au jardin en ce moment

    Bon jeudi à toutes et tous

    *


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique