• Attention, un discours présidentiel peut en cacher un autre

    Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    Hier au soir à 20 heures, notre maître d'école à penser a sifflé la fin de la récréation des vacances confinement. Tous au boulot de gré ou de force à compter du 22 juin. Accordé pendant la « coronacrise », l'école perd, son statut de choix facultatif de la part des parents d'élèves et reprend celui d'obligatoire de l'école de la République. De la maternelle à la fin du collège nos bambins auront jusqu'au 4 juillet pour se faire la main de la rentrée des classes d''automne. Les lycéens et étudiants universitaires restent toujours à la maison. Pourquoi ? Mystère d'un corona sans doute plus circulatoire en ces lieux estudiantins  ?...

    Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    Quant aux travailleurs « petites mains », il va falloir produire plus pour rattraper le retard du manque à gagner des entreprises. Produire plus en travaillant plus et probablement en gagnant moins. Ce ne sera plus du gagnant-gagnant, mais du gagnant pour les uns et du perdant pour d'autres. Décidément le Covid-19 ne va pas réduire les inégalités mais les creuser davantage.

    Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    L'hexagone France passe au vert mais la Guyane et Mayotte sont toujours teintés à l'orange. En ces lieux lointains de la capitale française, le covid-19 y circule encore activement. Pour l'instant c'est surtout des liquidités monétaires qui circulent et pleuvent par milliards (500 milliards d'€uros) sortis du chapeau des magiciens de la banque centrale européenne afin d'éviter l'effondrement du monde d'avant « coronacrise ». Cet été, pas ou peu de vacances car il va bien falloir les rembourser un jour lointain ces « Z euros » ?...

    Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    Pour finir son fleuve habituel de mots, notre grand maître à penser, nous a tracé un nouveau chemin de randonnée, celui d'un monde d'après étrangement semblable au monde d'avant. : « Reconstruction d'une économie forte, écologique, souveraine et solidaire ». Nous demandons tous à voir les résultats . À la fin de la foire de son mandat présidentiel et après avoir slalomé entre les ornières de la randonnée fantastique, notre premier cordé de France saura bien nous justifier ses manquements aux nouveaux mantras dans son discours d'adieux

    Attention, un discours présidentiel peu en cacher un autre

    Bonne semaine à toutes et tous.


  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Juin à 10:53

    ce sont toujours les mêmes poches qui se vident.. nos chers sénateurs députés et ministres ne verront pas leur salaires hors normes s'amoindrir..  et tous ces PDG de grands groupes qui touchent des sommes grotesques pendant que les autres d'en bas triment ! pitoyable ce monde

    2
    LABORDE Marie
    Mardi 16 Juin à 19:39

    Bonjour Canard Jaune,

    Extra votre exposé du discours de notre élite ravageuse. Un seul ajout, qu'il s'en aille cet énergumène qui n'aime que les ultra-riches. Et ces ultra-riches, ils vivent du travail des français moyens comme lui et ses sbires d'ailleurs. Qu'il nous lâche, qu'il s'en aille loin et qu'on ne le revoit pas. Il est fou, menteur et manipulateur. Il a dit dans son discours qu'il se glorifiait d'avoir lors de la crise du coronavirus empêché des décès alors qu'il en a provoqué dans les Ehpad, je ne dis pas ce qu'il est mais il faut qu'il parte. Pardon et si vous voulez, supprimez mon com, je comprendrai mais ça fait du bien de dire ce que l'on a sur le cœur, parfois.

    Bisous de Marie. 

      • Vendredi 19 Juin à 13:45

        Bonjour Marie: Je comprends ta colère, mais la colère est mauvaise conseillère. Le rejet de l'autre n'est pas la meilleure méthode pour avancer. En démocratie, les urnes sont souveraines, mais hélas les promesses de campagne sont souvent des langues de chats sans suivi d'effets. Bises et bonne journée

    3
    Mercredi 17 Juin à 10:12

    Bonjour un reportage bien intéressant accompagné avec ces jolies photos bonne journée quand même bisou Claudine Daniel

    4
    LABORDE Marie
    Vendredi 19 Juin à 23:38

    Bonsoir cher Canard Jaune,

    Je sais que j'ai tort mais je vois mon beau pays s'en aller en décrépitude, ça me fait mal. J'avoue que j'ai très peur pour l'avenir. Pour moi non car mon avenir n'est pas loin devant mais j'ai peur pour mes enfants et petits enfants.

    Dans l'indifférence complète des français, que va-t-il advenir de nous ?

    Bonne nuit et bises de Marie.

    5
    Dimanche 21 Juin à 07:49

    bonjour  pt canard   

    je n'ai même pas écouté ce dernier discours   oublié, ou   assez d'infos depuis ces derniers mois ! 

    je ne suis l'actualité que de loin maintenant 

    trop d'infos rabâchées encore et encore ces derniers mois ! 

    bon dimanche bises à tous les deux Cathline

    6
    Lundi 22 Juin à 18:00

    ce n'est pas le manque à gagner mais le"masque" à gagner

    7
    Samedi 27 Juin à 15:48
    francinea

    Bonjour, il y aura toujours matière à critique de toute façon; quand on voit comment l'épidémie est gérée en Angleterre, ax Usa et au Brésil, on n'a pas à se plaindre;  je te souhaite un bon week end, bisous

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :