• En chemin vers Compostelle, Croire ou ne pas croire?...

     

    En chemin vers Compostelle, Croire ou ne pas croire?...

    Quatrième jour de marche. Le rythme de croisière pédestre entre Canette Traversière et Canardjaune s'est bien synchronisé. Canette est toujours aussi agile telle une jeune hirondelle qui construit son printemps. Canardjaune qui a commis l'imprudence de s'équiper de nouvelles chaussures écope de deux belles ampoules sous le pied gauche. Son éclairage du chemin lui est ainsi renforcé. Chaque gros cailloux mieux repéré. Nous laissons derrière nous, « Le Sauvage » apprivoisé par des hommes ayant sût le dompter avec parcimonie et intelligence .

    En chemin vers Compostelle, Croire ou ne pas croire?...

    Aumont-Aubrac est à 28 kilomètres en cap-sud-ouest. St Roch est notre première rencontre du matin. Nous perdons environ 320 mètres d'altitude avant d'aborder St Alban sur Limagnole.

    En chemin vers Compostelle, Croire ou ne pas croire?...

    L'activité principale de ce gros bourg du nord Lozère se résume en un important hôpital psychiatrique au sien de sa forteresse féodale datant de 1245. Pause emplettes logistiques et déjeuner sur un banc dans un petit square jouxtant l'église romane dotée d'un beau clocher à trois baies sur arc triomphal entre nef et abside.

    En chemin vers Compostelle, Croire ou ne pas croire?...

    Lors de la visite de ce lieu saint, Canette Traversière offre à Canardjaune un "Avé Maria" qui lui jette d'émotion une larme à l’œil et frissons au corps. Un païen de Canardjaune en émoi dans une église, seule une Canette Traversière est en mesure de réaliser cet exploit.

    En chemin vers Compostelle, Croire ou ne pas croire?...

    Nous reprenons notre chemin. Ou plutôt peu à peu c'est lui qui nous prend et nous façonne à sa démesure. Il nous guide vers une symbiose entre le "Je" et le "Tu". Le chemin devient "Nous". Il raye toute vanité du corps et de l'esprit. Il nous humilie et nous rend fort à la fois. Il fait d'un Canardjaune qui se pose sans cesse la question « Croire ou ne pas croire ? ... », un jacquet malgré lui.

    En chemin vers Compostelle, Croire ou ne pas croire?...Jusqu'à Aumont-Aubrac, St jacques nous sert un chemin rocailleux, racineux mais cependant bien ponctué d'ombrages.

    Petit à petit nous quittons la Margeride pour se tremper dans l'Aubrac.En chemin vers Compostelle, Croire ou ne pas croire?...

     


  • Commentaires

    1
    Jomi
    Vendredi 20 Juillet à 12:17
    Toujour aussi merveilleux et l ecris splendide ou trouves tu toutes ces inspirations !un vrais poete
    2
    Jomi
    Vendredi 20 Juillet à 12:18
    Un vrais bonheure de te lire !
    3
    Vendredi 20 Juillet à 13:07

    Bonjour c'est très sympa de partager ces merveilleux moment avec nous à travers ces magnifiques photos merci j'apprécie ce joli partage bonne journée bisou Claudine Daniel

    4
    Caro
    Lundi 23 Juillet à 13:06

    Les mollets allaient bien mais le dos un peu moins!!!! Que de beaux souvenirs au milieu de cette beauté naturelle!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :