• Ulmus glabra, ou Ulmus Campestris?…

    Ulmus glabra, ou Ulmus Campestris?…

    Si par chance vous avez l’occasion de traîner vos guêtres du côté de Gorbio vous y découvrirez un arbre vraiment remarquable. Au milieu de ce charmant village niché sur un promontoire rocheux des montagnes du pays mentonnais s’épanouit un très vieil orme. Cet « Ulmus glabra, ou Ulmus Campestris?… » malgré son grand âge et tous les outrages du temps qui lui sont liés présente ici bas une silhouette toujours majestueuse.

    Ulmus glabra, ou Ulmus Campestris?…

    Planté en 1713, pour marquer la signature du Traité d’ Utrecht qui met fin à 12 ans d’une guerre sanglante entre la France de Louis XIV, l’Espagne et une coalition d’états européens. A la suite de ce traité le comté de Nice de possession espagnol bascule dans le giron du Duché de Savoie. Cet orme tri centenaire est un symbole de liberté et de paix retrouvées. 

    Ulmus glabra, ou Ulmus Campestris?…

    Remarquable par sa longévité, cet arbre est aussi remarquable par sa résistance à la Graphiose ( Ophiostoma Ulmi) terrible maladie qui a détruit durant la décennie 1970-80 la quasi-totalité des ormes de France. Des millions d’ormes, ses frères d’armes, sont morts pliés sous le joug de ce champignon associé à un scolyte vecteur de transmission de la maladie.

    Ulmus glabra, ou Ulmus Campestris?…

    Lui s’en est bien tiré avec cependant de nombreuses égratignures qui l’ont fragilisé mais pas tué. En ce mois d’août 2021, son tour de taille à 1,30 m du sol est de 5,40 m et de 6,40 m à sa base. Son tronc totalement évidé et noirci ressemble à une grotte. C’est probablement ce qui l’a préservé de la graphiose mortelle. Ne subsiste plus qu’un manteau d’écorces boursouflées et un houppier en apparente bonne santé.

    Ulmus glabra, ou Ulmus Campestris?…

    Sur le banc de pierres qui l’entoure, bien des sages silencieux et de bruyants bavards se sont succédés pour y palabrer sur le devenir du village. Sous son bel houppier au XVIII siècle on y tenait conseil. Les décisions y étaient prises par vote à mains levées selon le dicton italien: « Tout homme sous l’orme est un homme INTERO ( fort de tous ses droits) ». Entre les deux terribles guerres du XX ème siècle son houppier trop envahissant fut sérieusement  élagué au point de le faire vaciller.            Ulmus glabra, ou Ulmus Campestris?…

    Vieil arbre aujourd’hui, ce géant végétal compte ses belles années derrière lui. Classé arbre remarquable en 2003 il attend paisiblement sa fin de vie sous le regard bienveillant de ses habitants et des quidams de touristes qui visitent ce charmant village accroché à ses montagnes.

    Ulmus glabra, ou Ulmus Campestris?…

    Bon week-end de plein été à toutes et tous. 


  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Août à 08:22

    Effectivement, les ormes disparaissent, vaincus et celui-ci bénéficie d'une aura particulière.. je suppose qu'il est le fruit de beaucoup d'attentions pour qu'il puisse encore survivre à notre pauvre monde.

    2
    Vendredi 13 Août à 15:39
    francinea

    Bonjour, magnifique, ce n'est pas étonnant qu'ils oit labellisé " arbre remarquable ";  je te souhaite un bon week end, bisous

     

    3
    Lundi 16 Août à 13:43
    da.cl

    Bonjour merci de nous offrir ce beau reportage avec des jolies photos j'adore l'arbre bonne journée bisou Claudine Daniel

    4
    Marie Josette LABORD
    Mardi 17 Août à 01:42

    bonsoir cher ami Michel, j'ai énormément apprécié ce magnifique arbre, très âgé mais il donne toujours l'apparence d'un spécimen jeune par le port de son beau panache feuillu. Quant à son tronc, il est redoutable. Merci pour ta superbe description, très plaisante à lire, avec un brin d'histoire sur ce qu'il a vécu de temps. Malgré que son tronc soit creux, la sève passe encore. Rien à voir avec son ancien panache feuillu qui montait vers le ciel mais il s'est un peu étalé en largeur pour offrir plus d'ombrage. Merci, belle semaine et bises de Marie.

    5
    Vendredi 27 Août à 17:33

    remarquable en effet !  merci de ce partage 

    bonne soirée bises à tous les deux  Cathline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :