•  

    Dans un périmètre triangulaire de moins d'un kilomètre, un canardjaune constate :

     

    -1) Un magasin Leclerc mort , de sa belle mort naturelle d'un système gaspillage pour renouvellement d'un capitalisme sauvage.

    Merci monsieur Leclerc pour votre participation au dérèglement climatique et votre belle protection de l'environnement en greenwashing.

    -2) Une friche d'un centre clinical en totale déconfiture qui durant quelques mois a fait l'objet de trafics migratoires douteux.

     

    Voir informations ICI Charente Libre

     

    -3) Un nouveau et encore plus grand centre Leclerc miroir aux alouettes d'une consommation effrénée d'objets qui tombent très rapidement dans les cases ordures ménagères à recycler.

     

    Le décors théâtral est planté dans un Triangle des Bermudes à la sauce Angoumoisine et Spaniacienne au comble de la gabegie de notre actuelle société. Développons le sujet.

    Hier avec stupeur les Angoumoisins et Spaniaciens ont appris par voie de presse locale que des pauvres hères ( hommes, femmes, enfants et nourrissons) ne parlant pas le français viennent d'être expulsés manu-militari pour occupation illégale de la friche clinicale totalement insalubre et non vidée des archives radiographiques jonchant encore dans les couloirs des sous-sols. Cloisons défoncées, vitres cassées, excréments ça et là, tags à tous les étages étaient le décors quotidien de ces migrants. Ces expulsés en pleine période hivernale ( moins deux degrés le matin de l'expulsion.) vivaient là en transit pour le nord de l'Europe. Ils allaient discrètement, sans bruit pour ne pas déranger, faire leur course au nouveau Leclerc en face, en apnée de survie.

    Avant hier, toujours par voie de presse locale, les charentais apprenaient le début de la démolition de ce vieux Leclerc d'âge canonique de 34 ans à l'agonie de sa jeunesse non encore consommée. L'entreprise de déconstruction est chargée de vider les rayons avec évacuation en bennes pour recyclage et surtout à jeter en décharge pour aller plus vite. Meubles, nourriture et autres restes de la fermeture en juin 2017 finissent ainsi tristement leur vie par obsolescence programmée forcée, alors que des millions de gens n'ont même pas le minimum vital de survie sur cette petite planète Terre.

    Au sommet du troisième point de ce triangle des Bermudes, le nouveau hall de gare gris et triste du Leclerc version3.0 de juin 2017 rayonne avec joie de ce monde alentour.

    Triangle des Bermudes

    Tout comme son copain Monsieur Rouge-gorge, Canardjaune s'interroge. Que vont devenir ces pauvres hères et surtout ces enfants? Pourquoi avoir détruit un magasin pour le remplacer par un futur stade de foot synthétique ? Pourquoi avoir détruit un équipement sportif avec pelouse naturelle sur anciennes tourbières pour y implanter à la place ce triste gris hall de vente ? Serions nous tous devenus fou ?...Saurons nous capable un jour de nous extirper du carcan de notre bestiale animalité dominant dominé, hier par la force, aujourd'hui par l'argent? Saurons nous enfin devenir des hommes dotés d'humanité?

    Bon week-end à toutes et tous


    2 commentaires
  • Arbre béni des Dieux

    A 100 ans, je suis un jeune homme. A mille ans je suis toujours un bel adulte et à 1500 ans me voilà un resplendissant vieillard. Qui suis-je? Je suis de la même famille que les Lilas ( Syringia ), les frênes ( Fraxinus ) ou les troènes ( Ligustrum ) et bien d’autres arbustes tels les Forsythias et les Jasmins? Cette grande famille de plus de 900 espèces se nomme  Oléacée.

    Arbre béni des Dieux

    Vous l’avez deviné, je suis l’Olivier. Mon tronc âgé noueux et tourmenté reflète toutes les endurances de mon passé. Ainsi parvenu, mon âme finit par s’en dégager. Les hommes m’ont apprivoisé entre 3800 et 3200 ans avant la naissance de Jésus-Christ. C’est dire si cela fait des siècles que j’accompagne leur destin au mien.

    Arbre béni des Dieux

    Cela fait 6000 ans que l’on extrait de mes fruits une précieuse huile, commercialisée dès l’âge du Bronze. Fortement lié au pouvoir économique et religieux le commerce de l’huile était très contrôlé. Vers 1200 avant J-C l’âge du fer aidant, ma propagation se diffuse sur la majeure partie du pourtour méditerranéen.  L’empire Romain facilita et développa encore davantage la production de mon huile qui sert à l’époque essentiellement pour l’alimentation, l’éclairage, les soins et les pratiques religieuses.

    Arbre béni des Dieux

    A la chute de l’Empire romain, Vénitiens et Génois profitent des croisades pour commercer mon huile avec l’Orient. La fabrication du savon et l’apprêtage du textile oblige à une intensification et production quasi industrielle  de l’huile d’olive. A partir du 16ème siècle le nouveau monde par l’entremise des espagnols accueille ma culture . Argentine, Pérou, Mexique, Chili, et Californie sont conquis par mon arbre tortueux.

    Arbre béni des Dieux

    Enfin au 19 ème siècle, l’apogée de ma majesté  est à sont maximum d’expansion  culturale. Au 20 ème siècle les surfaces des oliveraies diminuent mais la production quintuple grâce aux gains de productivité.

    Arbre béni des Dieux

    C’est dire si j’ai et j’accompagne toujours le sort des hommes.

    Arbre béni des Dieux

    A leurs yeux, je symbolise la paix, la réconciliation, la bénédiction et le sacrifice. Je représente la force et la victoire, la sagesse et la fidélité, l’espérance et l’immortalité, enfin la richesse et l’abondance.

    Arbre béni des Dieux

    Je suis un arbre béni des Dieux. 

    Bon week-end à toutes et tous 

     


    3 commentaires
  • Penser notre temps

    Depuis 19 ans les goélands et mouettes de la Riviera se réunissent à Menton. Elles se rassemblent sur quelques rochers à l'entrée Ouest de la cité non loin du pont de l'Union. D'autres s'assemblent à l'Est sur les rochers du Pont St Louis.  Menton "Perle" de la France, les invite aux colloques d'octobre, au sein du magnifique palais de l'Europe.

    Penser notre temps

    Cette année, samedi 14, les sujets développés avaient trait aux migrations et religions. Exposés fort bien narrés par des spécialistes érudits et passionnés. La phase questions-réponses des élèves quinquagénaires dynamiques à septuagénaires toujours attentifs soulève quelques remarques qui fâchent, mais le débat entre gentlemans goélands à l'écoute et mouettes détentrices d'un certains savoir reste courtois.

    Penser notre temps

    Les questions de fond posent des réponses en questionnements plutôt que réponses claires. Entre sachant et futurs éclairés le courant passe comme courriel en mode flèche "postale.net". Penser notre temps est plus facile et simple que penser demain. Entre mouettes et goélands le futur des juvéniles pas encore bien emplumés reste sous la table car sachant et futurs éclairés n'osent pas trop s’aventurer sur le sujet.

    Penser notre temps

    La star-up Macron et son staff gouvernemental aux commandes de notre belle France, pour l'heure, s'en chargent en nageant comme anguilles sous roches. Gouverner c'est penser demain. Nos gouvernants, pensent-ils notre temps ou celui de demain?

    Penser notre temps

    Bon week-end ensoleillé 


    3 commentaires
  • Saint Michel en Auvergne

    Sur les hauteurs de l'Auvergne profonde les chemins creux fécondent des mystères de vie qui s'épaississent à chaque pas. Quoi de plus beau qu'un Abie ou un Sycomore en émergence de cime d'un vocan éteint. Depuis dix mille ans Vulcain s'est endormi sur ses sapins de forêt noire.

    Saint Michel en Auvergne

    Le silence du ciel en symbiose du chuchotement des sources favorise la sérénité. Une paix joyeuse calfeutre les enfractuosités des roches granitiques affleurantes. Un léger souffle d'air pur aide à remplir les poumons d'un Canardjaune fatigué d'oberver la décomposition du monde qui l'englobe.

    Saint Michel en Auvergne

    Un court instant, au-dessus des cimes, sept aigles de leurs yeux acérés ratissent un sol ensouché dépouillé de vie. Folie des hommes mortels qui ne supportent pas leur passage éphémère sur cette Terre pourtant nourricière pour eux. 

    Saint Michel en Auvergne

    Sublime résilience assoiffée de biodiversité qui s'éssouffle au fur et à mesure que les hommes s'en accaparent. Mystère de vie, pour combien de croissants de lune encore? En ce jour de Saint Michel, Canardjaune restore ses maux par des mots.

    Saint Michel en Auvergne

    Bon week-end à toutes et tous. 


    3 commentaires
  •  Equinoxe

    D'après l’almanach 2017, de mon facteur que je ne vois plus car il passe maintenant comme une flèche postale en voiture couleur d'automne, Monsieur été nous tire sa révérence cette année le 22 septembre à 20 heures, 1 minute et 48 secondes, temps universel.

    Equinoxe

    Quelle précision d'horloge astronomique ! Canardjaune en est tout baba d'apprendre que cela est dû à Madame Terre, pleine d'eau, et qui n'est pas vraiment circulaire.

    Equinoxe

    En somme Dame Terre en planète un peu patate douce qui ressemble à un ballon de rugby raplapla aux deux pôles lui confère cette particularité de variabilité de dates d'équinoxe selon les années .

    Equinoxe

    Ainsi, les rayons du soleil lui chatouillent son nombril d'équateur avec décalage à plus 23 ou à moins 22 selon l'humeur du temps universel en version astronomique.

    Equinoxe

    Donc bienvenue au club des quatre saisons à Monsieur Automne de pointer son nez un 22 septembre cette année. Nous t'accueillons avec joie de nous offrir une large palette de couleurs chatoyantes pour le plaisir de nos yeux éblouis et plein de reconnaissance. 

    Equinoxe

    Bel automne te revoilà, nous en sommes ravis.

    Bonne journée d'équinoxe


    3 commentaires