• Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds 

    L’opération « voitures mortes » de ce samedi 24 novembre 2018 pour assécher les caisses de la fiscalité sur les carburants n’a pas eu lieu. C’est bien dommage. Voir ICI . Bien au contraire . La danse des gilets jaunes autour des ronds-points continue. Certes tourner en rond sur le bitume, comme sur un manège de « le roi merlin l’enchanteur » enchanté,  cela permet de se défouler des soucis quotidiens, mais cela ne résous pas le problème. Pire, affréter des autobus pour migrer une journée à Paris à battre le pavé permet au Roi de l’Elysée d’engranger un surplus de taxes carburants non escomptées au programme établi. De plus cela accentue encore un peu plus la diffusion de CO2 dans notre air pourtant déjà surchargé de 405 ppm au dire de nos lanceurs d’alerte que sont nos experts scientifiques du domaine.

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Ce qui en ce samedi matin était prévisible, s’est effectivement produit. Le Castagneur de service a soufflé sur les braises et les gilets jaunes ont glissés sur la peau de banane jaune tendue par l’ombre de certains partis extrémistes. Résultat, la cacophonie s’amplifie. Le désordre s’accentue. Les solutions pour sortir de cet impasse sont rejetées à plus tard. Jusqu’où?  Jusqu’à quand? 

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Monsieur le Roi de France et votre petite cour, ce soir la patate chaude est dans votre camp. A vous de jeter quelques épluchures jaunes pomme de terre au peuple des gilets jaunes qui en réclame un peu pour boucler ses fins de mois à défaut de pouvoir boucler sa fin de manif. 

    Cacophonie des gilets jaunes en dialogue de sourds

    Bonne semaine.


    4 commentaires
  • Cathédrale céleste

    La nuit dévale de la montagne Ligure et s’étale progressivement sur la proche méditerranée.

    Cathédrale céleste

    A l’horizon, à cheval entre mer et montagne, la lune lève son voile de coton nuageux pour dévoiler sa face laiteuse de plénitude de novembre.

    Cathédrale céleste

    Progressivement elle se hisse au zénith du dôme de la cathédrale céleste.

    Cathédrale céleste

    Tour à jour elle joue à cache-cache et saute mouton sur les draperies de la nuit.

    Cathédrale céleste

    Un gros grain d’ouest entre brutalement dans la danse étoilée et efface d’un trait de plume ce sublime décors.

    Cathédrale céleste

    Vexée, la pleine lune de novembre regagne son lit et s’endort jusqu’au matin.

    Cathédrale céleste

    Bon week-end à toutes et tous .


    5 commentaires
  •  Gilets jaunes-voitures mortes?...

    Les français aimeraient-ils le pétrole? Une chose est sûre ils semblent en être devenu accro au point demain matin d’enrichir encore un peu plus l’état, vu qu’en ce 17 novembre 2018 ils vont en gaspiller un maximum dans de vastes embouteillages au profit d’une substantielle et non négligeable rentrée fiscale de taxes carburant par ce biais. Se sont-ils trompés de cible envers ceux qui nous gouvernent et qui renvoient l’ascenseur du gaspillage sous forme de crédits et aides dérisoires diverses et variées pour inciter les français à changer de mode de déplacements le plus tard possible? Croyez vous que nos dirigeants vont changer de braquet sur le sujet taxes carburants. Que nenni ! Ces taxes, c’est une poule aux œufs d’or. Tant qu’il y aura une goutte de pétrole dans les sous-sols de notre planète ils taxerons les moutons jaunes buveurs d’or noir que nous sommes, obstinés à rouler en voiture. Et si demain matin au lieu de gaspiller de l’essence, du diesel et autres fiouls légers ou lourds, ou encore qualifiés de bio-carburants dévoreurs de terres cultivables, les gilets jaunes donnaient comme ordre d’idée de lancer une journée "voitures mortes" en ce samedi 17 novembre 2018 . Des millions de gilets jaunes dans les rues de chacune de nos villes et villages sur les places et dans les cafés de France et d’outre-mer réunis à réfléchir comment s’en passer? Et ainsi chaque samedi "gilets jaunes-voitures mortes" sur plusieurs mois et peut-être une ou deux années car il va bien falloir s’accommoder plus rapidement que prévu en de nouvelles sources de déplacements si nous souhaitons un avenir pour nos descendants. Nos dirigeants sont trop bornés pour changer véritablement. La preuve ils boivent encore plus de carburants que le peuple dans d’innombrables déplacements potiches et inutiles en limousines fumantes à la sauce américaine Trump  et/ou autres coûteux falcon avion présidentiel à la française.  A nous le peuple de se substituer à eux, mais plus intelligemment que prévu demain matin. Mais ceci est une utopie coup de plumeau en palmier à la Gandhi en version originale arbre bouteille à la mer "Canardjaune".

    Gilets jaunes-voitures mortes?...

    Bon samedi jaune 17 novembre 2018 


    4 commentaires
  • Dans l’antre d’un couchant embrasé

    Rocher ton acajou embrassé

    En fond de paillettes d’or

    L’horizon du nadir décor

    Mer en vapeur déclinante

    Nuages en retombée fumante

    Rouage du temps qui rouille

    La destinée qui se brouille

    Envolée dans la fraîcheur d’un soir

    Le manant à l’orée de sa gloire

     Heureux et joyeux jour bonheur

    Façonne le mystère du créateur

       


    6 commentaires
  • Un matin de brume,

    Cherchant la lune 

    Ne l’ai point trouvée. 

    Soleil sur les sommets, 

    En léthargie d’automne

    Peupliers frissonnent.

    Gouttes de rosée au nez

    Toiles d’araignées 

    Égrainent leurs chapelets

    Parapluie de thym

    Exhale parfum  

    Du mulot des champs

    Dandinant et sautillant.

    En léthargie d’automne

    Vieux chênes somnolent.


    7 commentaires